Web sémantique - LabUnix

shrubberyweakInternet and Web Development

Oct 21, 2013 (3 years and 9 months ago)

155 views

1

Web sémantique

Par

Lydia Carine Mampais KI

Bamba SISSOKO

Vincent GOURNAY



Cours INF 7115



Professeur : Robert Godin

2

Plan de la présentation


Problématique


Définition


Les 3 couches du web sémantique


La couche «

Ressources

»


La couche «

Méta Données»


RDF et RDF Schéma


Ontologies


La couche «

Recherche de données »


Web traditionnel versus Web sémantique


Conclusion


3

Problématique du Web
sémantique


Web actuel de plus en plus volumineux et diversifié


Informations et les services sont de moins en moins exploitables


Web actuel n’est pas fait pour être manipulé de façon intelligente par les
programmes informatiques


Frustrations dans la recherche sur le web actuel


Perte de temps considérable

avant d’obtenir l’information désirée

4

Définition


Selon

le

précurseur

du

web

Tim

Berners
-
Lee
:


«

Le

Web

sémantique

n'est

pas

un

Web

distinct

mais

bien

un

prolongement

du

Web

que

l'on

connaît

et

dans

lequel

on

attribue

à

l'information

une

signification

clairement

définie,

ce

qui

permet

aux

ordinateurs

et

aux

humains

de

travailler

en

plus

étroite

collaboration
.


»



Rendre

sémantique

le

web,

c'est

compléter

les

balises

HTML

par

des

balises

porteuses

de

sens

(XML)

;

c'est

multiplier

et

organiser

les

mots
-
clés

dans

le

document

même

(sans

que

le

lecteur

ne

voit

de

différence)



À

un

niveau

plus

élevé,

c'est

travailler

à

l'indexation

de

toutes

les

ressources

du

web,

documents

et

services

(norme

//Resource

Description

Framework//),

pour

une

exploitation

optimale
.



5

Les 3 couches

6

La couche «

Ressources

»


Objectif



Identifier et localiser les diverses ressources du Web

Moyen



Associer un URI à chaque ressource Web

URI (Uniform Resource Identifier) se compose d’un URL et d’un URN


URL pour la
localisation

sur le réseau (
http://www.cnn.com/
)


URN pour un
nommage unique et permanent
, même quand la ressource devient
inaccessible.


Forme :
urn:
NID
:
NSS



-

NID

(
Namespace Identifier
) est un identificateur d'espace de nommage.


-

NSS

(
Namespace specific String
) est la partie spécifique à l'espace de nommage
identifié par le
NID
. L'interprétation syntaxique de cette partie dépend de
l'espace de nommage.


Exemple:
URN:ISBN:0
-
395
-
36341
-
1



7

Couche « Méta données »

Cette couche contient:


Un modèle d’assertion RDF (Resource Description Framework)


permettant de décrire le contenu.


Une normalisation des modèles de description de méta données
(schémas RDF)


Une ontologie offrant un vocabulaire plus riche basé sur RDF et RDF
-
schéma


8

RDF

Resource Description Framework



Permet des annotations sémantiques décrivant le contenu des
documents


Basé sur XML


Ces descriptions se basent sur un modèle partagé : une
ontologie


Un moteur de recherche permet d’exploiter les annotations,
de faire des inférences élémentaires et de trouver des
documents pertinents




9

Exemple RDF

10

RDF Schéma


Permet de définir les classes et propriétés de
ressources


Permet la spécialisation de ces classes et de
ces propriétés


Il adopte une syntaxe XML


11

Exemple de classe

<rdf:Description

about=?http://www.essi.fr/cours/log11?>

-

<rdf:type rdf:resource='#Cours'/>

-

<titre>Modélisation des connaissances

</titre>

</rdf:Description>


<rdfs:Class ID='Cours'/>


12

Exemple de spécialisation

<rdfs:Class rdf:ID='Cours'/>


<rdfs:Class rdf:ID='CoursDEA'>


<rdfs:subClassOf rdf:resource='#Cours'/>

</rdfs:Class>

<rdfs:Class rdf:ID='CoursBac'>


<rdfs:subClassOf rdf:resource='#Cours'/>

</rdfs:Class>


13

Exemple de propriété

<rdf:Property rdf:ID=?enseignant ?>

<rdfs:domain rdf:resource='#Cours'/>

<rdfs:range rdf:resource='#Personne'/>

</rdf:Property>

<rdf:Property rdf:ID='nom'>

<rdfs:domain rdf:resource='#Personne'/>

<rdfs:range rdf:resource=’&rdfs;Literal'/>

</rdf:Property>


14

Ontologie


Une ontologie est un modèle d’organisation des
connaissances dans un domaine donné


RDF Schéma est un simple langage d’ontologie qui
fournit un vocabulaire simple


OWL (Web Ontology Language)


Basé sur RDF et RDF Schéma


Étend les possibilités de RDF Schéma

Ce qui permet de décrire des vocabulaires extrêmement
riches

15

OWL

En plus des notions RDF Schéma, il ajoute les notions
suivantes:


propriétés de classe équivalente


propriété équivalente,


identité de deux ressources,


différences de deux ressources,


contraire entre les ressources,


Symétrie entre les ressources, transitivité, cardinalité, etc.,

permettant ainsi de définir des rapports complexes entre
des ressources.


16

«

Recherche de données

»


Assurer par les agents intelligents capables de faire des
inférences


Analyse des requêtes par les moteurs de recherche à l’aide
des ontologies


Recherche d’information grâce à la correspondance:




Balise «
--
» Concept


17

Web actuel

Web sémantique

Web actuel /web sémantique

18

Web actuel /web sémantique

Web traditionnel


Web Sémantique


web informel




web formalisé


web quantitatif




web qualitatif


web opaque




web transparent


web anarchique




web informatique


web brouillon




web indexé


fait de mots




fait de concepts


contenus amorphes




contenus structurés


compréhensible par les humains




compréhensible par les humains et les logiciels


Accumulation




intégration


contenu quelconque




contenu de valeur


Concurrence




complémentarité


saturation


Synergie




19

Conclusion


Le Web Sémantique est une série de standards en
cours d’élaboration.


les ontologies ne sont pas clairement définies


Le caractère global du Web versus la limitation
nécessaire d’une ontologie.


Quantité d’information à rendre «

sémantique

»


Deux directions complémentaires :




une ontologie minimaliste pour tous documents




des ontologies riches mais limitées à un secteur



20

Bibliographie


www.w3.org/RDF


www.oasis
-
open.org
,


Tim Berners
-
Lee, James Hendler and Ora Lassila (2001),
”The Semantic Web”, ScientifAmerican.com
(www.sciam.com), May.



http://websemantique.org/


http://www.spectrum.ieee.org/WEBONLY/


Frank Van Harmelen (2004),
”The Semantic Web
: What,
Why, How
”,
IEEE Distributed Systems Online, March
http://dsonline.computer.org/0403/d/o3004.htm