ANNEXE CUFRCS 070411 USTH MAQUETTE 03042011 ... - Paris 7

incandescentnonBiotechnology

Dec 10, 2012 (4 years and 11 months ago)

620 views

Demande Habilit
ation Master USTH Matériaux et N
anotechnologies

1












Demande d’habilitation de
la mention de
MASTER

«

UST
H Matériaux et Nanotechnologies

»


dossier porté par



Université Paris Sud 11, Université Paris 7 Paris Diderot,

Université du Maine
, Université de

Aix
-

Marseille2
,
Consortium
Toulouse





Domaine

:

Sciences Technologies Santé


Mention

:

USTH Matériaux et Nanotechnologies



Responsables

:


Pr
Elisabeth Dufour
-
Gergam Université Paris Sud 11

(coordinatrice)

Pr
Minh Chau Pham Université Paris Diderot

Paris 7

Pr
Phil
ippe Daniel Université du Maine

Pr Vinh Le Than
h

Université
Aix
-
Marseille 2

Pr Xavier Marie Consortium Toulouse





2

16/03/13


SOMMAIRE





















































3

16/03/13


I


FICHE D’IDENTITE DE LA FORMATION




MASTER




Demande de création



Domaine

Sc
ien
ces, Technologies, Santé



Mention

USTH Matériaux et Nanotechnologies



Spécialité(s)

Spécialité 1

:
Matériaux, D
ispositifs et Nanotechnologies

Finalité

:


Indifférenciée

Spécialité 2

:
Matériaux et Nanochimie

Finalité

:


Indifférenciée




Responsables de
la mention de master

Mme

Elisab
eth Dufour
-
Gergam

Titre

: PU

Section

CNU :
63

(coordinatrice)

M
me

Minh Chau Pham

Titre

: PU

Section

CNU :
31

M
.

Philippe Daniel

Titre

: PU

Section

CNU :
28

M
.

Vinh Le Than
h

Titre

: PU

Section

CNU :
28

M
.

Xavier Marie

Titre

:
PU

Section

CNU :
28




Etablissement
s
porteurs de la mention
de master

Université
Paris Sud 11
,
Université
Paris Diderot Paris 7
,
Université
du
Maine
,
Université Aix Marseille 2
,
Consortium Toulouse



Etabissements
cohabilitant la mention
de master
(établiss
ements
partenaires)


1.

Université Paris Sud 11

2.

Université Paris Diderot Paris 7

3.

Université du Maine

4.

Université Aix
-
Marseille 2

5.

Consortium Toulouse

6.

Ecole Normale Supérieure de Cachan

7.

Université de Haute Alsace

8.

Université Paris 13 Nord

9.

Université de Poitiers

10.

U
niversité de Reims Champagne Ardenne



Etablissements

associées

1.

Université de Bretagne occidentale (Brest)

2.

Université Lyon 1

3.

Université de Nantes

4.

Université de Nice
Sophia
-
Antipolis

5.

Université Jean Monnet Saint Etienne

6.

Université de Strasbourg



4

16/03/13


7.

Université F
rançois Rabelais de Tours

8.

Ecole Polytechnique Palaiseau

9.

Université Aix Marseille 3

Rmq

: A notre connaissance, l’Université Joseph Fourrier de Grenoble pourrait rejoindre le consortium très
灲潣桡i湥m敮琮⁓愠a慲瑩ci灡瑩潮⁥ ⁴ 湴n煵攠e敭扲攠灡ê瑥t慩ê攠e甠
慳s潣i⁥ 琠t渠n潵ês⁤ ⁤ sc畳si潮⸠

L’université de Haute Alsace, l’université de Montpellier, l’université de Bretagne Occidentale, l’Université de Nantes,
l’université de Nice Sophia
J
Antipolis, l’Université Jean Monnet Saint
J
Etienne et l’université Aix

䵡ês敩ll攠㌠潮琠
f慩琠灡ê琠
摥 l敵ê î潬潮瓩t 摥 ê敪潩湤ê攠l攠杲潵灥 摥 瑲慶慩l «

䵡瑥物慬s 慮搠乡湯瑥t桮潬潧i敳

»

il n’y que peu de temps. Ces
établissements n’ont pour le moment assisté à aucune réunion du groupe de travail
⸠ 䱡 灡ê瑩ci灡瑩潮 摥 c敳
é扬iss
敭敮瑳 s敲愠敮瑩攠m慩s il 湥 湯畳 愠灡s é 灥êmis 摡湳 l攠瑥t灳 im灡ê瑩 摥 c潮瑡t瑥爠l敳 摩ff敮瑳
enseignants de ces différents établissements pour identifier les modules qu’ils pourraient assurer. Ces co
湴nc瑳 s敲潮琠
灲楳 擨s l攠擩烴琠摥 l愠m慱略瑴t
.

L’équipe pédagogique sera donc amenée

杲潳siê 瑲 灲潣桡i湥m敮琮t剥o慲煵潮s
煵攠l
a taille de l’équipe
敮s敩杮慮瑥t
n’est pas critique car dès maintenant, plusieurs enseignants issus de plusieurs
établissements sont susceptibles d’assurer

immi慴am敮t

l
’enseignement de chacun des modules

灲潰潳





Délocalisation

Université des Scien
ces et Technologies de Hanoi (H
o
a

Lac,
Vietnam)







Responsables de
spécialité

Spécialité

Matériaux, Nanodispositifs et Nanotechnologies

M
.

Arnaud Bournel

Titre PU

Section
CNU 63


Spécialité

Matériaux et Nanochimie

Mme

Minh Chau Pham

Titre PU

Section CNU 31



Responsable
s

de
la première année de
master (M1)

M.

Philippe Daniel

Titre PU

Section CNU 28

Mme Suzanne Giorgio
Titre PU

Section CNU 28



Chercheur
viet
namien responsable
de la formation

M.

Quang Liem Nguyen, Vietnam Academy of Science and
Tehcnology (V
A
ST)



Langue

Anglaise



Date de passage
dans les différents
CEVU et CA

1.

Université Paris Sud 11
, CEVU: 2 mai,
CA à remplir
:

2.

Université Paris Diderot Paris
7
, CEVU : 6 avril,
CA à remplir

3.

Université du Maine
, CEVU 14 avril,
CA à remplir

4.

Université Aix
-
Marseille 2

CEVU à remplir,
CA à remplir

5.

Consortium Toulouse

CEVU à remplir,
CA à remplir





5

16/03/13


II
-

OBJECTIFS ET COHERENCE de la mention

(SUR TOUTES LES ANNE
ES D
E LA FORMATION)


Justification du projet

Ce projet répond à l’accord Franco Vietnamien (
湯î敭扲攠
㈰〹F
îis慮琠l愠cê瑩潮 摥

l愠湯當敬l攠r
湩î敲ei瓩t 摥s
pci敮c敳 整eq散桮潬潧i敳 摥 䡡e
潩 Ee
ç
a

䱡cF 慵瑯tê



f潲ç慴a潮
s

i湴nê湡瑩潮慬e

灯ê瑡t琠
s畲ul敳 慸敳 é
êi潲楴慩ê敳
définis par le gouvernement Vietnamien pour le développement du pays. Un consortium français d’universités et
d’établissements de recherche (50 membres) a été
mis 敮 灬慣e

灯畲u 灲潰潳敲e 整e 柩ê敲e 摥s 灲潧é慭m敳 摥
f潲ç慴a潮 E䱍䐩 整e摥s 畮i瓩t m
ix瑥t 摥 ê散桥êc桥 敮 灡ê瑥t慲楡琠慶散 l攠si整e慭⸠p
ix 瑨tm敳
sci敮瑩fi煵敳
潮琠é
s散瑩潮滩s 摯湴n
«

䵡瓩物慵x 整e乡湯瑥t桮潬潧i敳

묮»啮r杲潵灥 摥 瑲慶慩l s烩cifi煵攠c整e攠瑨tm慴a煵攠ê敧ê潵灡湴n
un très grand nombre d’établissements d’enseignement et d
攠ê散桥êc桥 fê慮ç慩s 整e摥s c潬l略s îi整e慭i
敮s 愠
œuvré

慦i渠摥 cêê
d’
數 湩桩l漠畮攠湯當敬l攠f潲ç慴a潮 摥 m慳瑥爠摯湴n l攠灲潧é慭m攠愠é 擩fi湩 摥 m慮i攠
c潮s敮s略ll攠
l潲ç⁤

灬畳i敵ês⁲湩潮s⁳烩cifi煵敳.


Ainsi, il a été proposé que le
master «

UST
H
Matériaux et Nanotechnologies

»
soit

une

formation de tout premier
plan dans le domaine des matériaux structuraux et fonctionnels ainsi que dans le domaine des nanosciences en
s’appuyant sur la physique fondamentale, la physique appliquée, la chimie, les

sci敮c敳 整e 瑥t桮潬潧i敳 摥
l’information et les
micêç
J
湡湯扩潳ci敮c敳⁤ ⁦懧潮⁴牡湳î敲e慬攮e
bll攠eis攠e

:

J

慴aiê敲e摥s é摩慮瑳 î敲e 畮 c畲u畳 sci敮瑩fi煵攠湯當敡甠整e灬畲楤isci灬i湡iê攠慦i渠摥 ê潮摲攠慵x 扥s潩湳
sci敮瑩fi煵敳⁥ ⁳潣i濩c潮潭i煵敳I

J

潦f
êiê 畮攠f潲ç慴a潮 摥 煵慬i瓩t敮 î略 摥 灥êm整eê攠畮攠數c敬l敮瑥ti湳敲瑩潮 摡湳 l攠s散瑥tê i湤畳瑲i敬 整e摥
développer l’usage des matériaux innovants et des nanot
散桮潬潧i敳⁰ ê敳⁥ 瑲数êis敳I

J

augmenter l’attractivité de l’offre de formation pour permett
re le recrutement en thèse d’excellents étudiants
慵⁳敩渠n敳慢潲慴潩ê敳⁡ 慤i煵
敳⁥ ⁤ ⁲散桥êc桥⁩n
摵s瑲i敬l攮



Objectifs scientifiques


Les étudiants pourront

acquérir des connaissances scientifiques et technologiques de haut niveau permettant l
a
mise en place et la conduite de projets

de recherche
dans le milieu académique et le secteur industriel
dans les
domaines des matériaux innovants, des nanosciences et des nanotechnologies. Il s’agit d’étudier ici la
mé潤潬潧i攠摥s 湡湯sci敮c敳 滩c敳sit
慮琠摥s 瑥t桮潬潧i敳 s烩cifi煵敳 c潮c敲湡湴 l愠灲慲慴é潮 摥s s畲u慣敳Ⱐ
l愠cê潩ss慮c攠摥 films mi湣敳 整el敵ê c慲慣瓩物s慴a潮
I

湯瑡tm敮琠敮 c攠煵i c潮c敲湥el敳 瑥t桮i煵敳 摥 micê潳c潰i攠
整e摥 s灥c瑲潳c潰i攮e
i
敳 c潮c数瑳 瑨t潲楱略s c潮c敲湡湴 l愠s瑲畣瑵牥t
摥 l愠m慴a攠整e
l’étude d
敳 敦f整e 灨ysi煵敳
整e c桩mi煵敳 i湤畩瑳
灡ê l愠摩mi湵瑩潮 畬瑩m攠摥s 摩m敮si潮s s敲潮琠慬敭敮琠擩î敬潰烩s⸠
r
湥 l慲来a 灡ê琠摥
l’enseignement sera également consacrée à l’étude des applications en cours ou visées dans le domaine
摥d
l’électronique, de la photonique, des communications ou de la chimie. Les micro
J
湡湯扩潳ci敮c敳 s敲潮琠慵ssi 瑲
l慲来a敮琠慢潲擩敳 摥 m慮i攠瑲慮sî敲e攮eAi湳iⰠ摥s 慰灬ic慴a潮s 敲来湴敳 摡湳 l攠摯m慩湥 摵 摩慧湯s瑩
c

mic慬 潵 灬畳 l慲来a敮琠摡湳 l
攠摯m慩湥 摥s c慰瑥tês 灯畲ul攠mic慬 整el愠扩潬潧i攠s敲潮琠l慲来a敮琠擩cêi瑥t⸠
Les différents modules concernés seront d’ailleurs mutualisés avec le master «

啓q䠠ei潴çc桮潬潧i敳

묮»


啮攠潲楧i湡li瓩t 摥 l愠f潲ç慴a潮 灲潰潳 ici
I

湯瑡tm敮琠
敮e
c潭灡ê
慩s潮

慶散

c敬l敳 擩àà

數is瑡tt


慵 si整e慭
I

concerne le poids important de l’enseignement pratique. En effet, de nombreux travaux pratiques seront proposés
aux étudiants. Il ne s’agira pas ici de démonstrations réalisées par l’enseignant mais bien de faire ma
湩灵l敲el敳
é摩慮瑳 s畲u摥s 畩灥m敮瑳 摥 桡畴u 瑥t桮潬潧i攮e䍥C

摥ê湩敲
s s敲潮琠mis 摩s灯si瑩潮 灡ê l敳 l慢潲慴潩ê敳
s異灯ê瑳 摥 l愠f潲ç慴a潮 䡡湯i

et par l’USTH qui participera à l’achat de matériel
s

s烩cifi煵e
s

灯畲ul愠mis攠敮
œuvre de ces travau
x 灲慴é煵敳⸠䑥a f潲ç慴a潮s 摥 f潲ç慴a畲u 灯畲u潮琠牥êmis敳 敮 灬慣攠擨s l愠灲敭i攠慮滩攠
d
甠u慳瑥爠
灯畲⁰敲u整eê攠e敵ê⁲lis慴a
潮⁤ 湳敳⁰ 畳⁢牥 s⁤ l慩s.

b渠摥畸i攠慮滩攠摥 m慳瑥爬t畮 s潵ê 摥 灬畳i敵ês à潵ês 摡湳 l愠s慬l攠扬慮c桥 l愠灬畳 慶慮c
 慣瑵tll敭敮琠慵
si整e慭⁥ ⁳i瑵t攠e⁈漠䍨i⁍ 湨⁖ill攠e敲愠慬敭敮琠tê潰潳é

Il s’agit en effet de former ici de futurs cadres spécialisés dans l
’un des domaines scientifiques l
敳 灬畳 敲来湴
s

灯畲ul敱略l l敳 c潮湡iss慮c敳 灲慴é煵敳 湥 灥當敮琠牥ê
摩ss潣is 摥s c潮湡iss慮c敳 瑨t潲楱略s 整ei湶敲e敭敮琮t
䍥C c潭烩瑥tc敳 灲慴é煵敳 s敲潮琠摥 灬畳 cê畣i慬敳 灯畲ul愠摩ssi湡瑩潮 c潵ê琠瑥牭攠摥s 湡湯瑥t桮潬潧i敳
摡湳攠e散瑥tê⁩湤畳瑲i敬
I

湯瑡tm敮琠t甠ui整ea



䱥s 摥畸 s烩ci慬i瓩t 灲潰潳s 灥êm整eê潮
t d’aborder les matériaux et nanotechnologies par deux voies

㨠 l愠
灨ysi煵攠d


湡湯摩s灯si瑩f
s

E摥 瑯t琠瑹灥F 整el愠湡湯c桩mi攮e
q潵瑥t潩sI

l攠瑲潮c c潭m畮 敮瑲攠l敳 摥畸 s烩ci慬i瓩t
est important et permet d’aborder les nanosciences de manière très transve
ês慬攮e





6

16/03/13



Objectifs professionnels et compétences couvertes

Les métiers visés

sont présentés par niveau de qualification, en référence à la nomenclature des niveaux de
formation de 1969 (circulaire interministérielle n°11
-
67
-
300 du 11 juillet 1967. B.O.

n°29 du 20 juillet 1967 et une
approuvée par décision du groupe permanent de la formation professionnelle et de la promotion sociale, le 21 mars
1969). Le niveau I représente le niveau de qualification le plus élevé, correspondant à la maîtrise de process
us de
conception ou de recherche.
L
a formation
est à finalité indifférenciée et
ouvr
e donc sur

des débouchés tant sur le
plan de la professionnalisation que des métier
s

de la recherche.



-

La formation «

professionnelle

»

aboutit aux postes de
chef de pro
jet
,
assistant de recherche et
développement
.


-

La formation «

recherche

»

conduit au
cursus PhD

(niveau international avec des thèses en cotutelle,
contrat
s

CIFRE) puis aux postes de
responsable d’unité de recherche

(灵扬i煵攬ei湤畳瑲i敬l攩Ⱐ摥
responsab
le
d’études du médicament
Ⱐ摥
chercheurs
, d’
enseignants chercheurs
, de
responsables R&D

des industries du
semiconducteur,
des
télécommunications,
du
traitement de surface,
des
nanotechnologies

et de la

nanochimie
.


Ces métiers sont localisés dans les domai
nes scientifiques de
s spécialités proposées
et couvrent diverses
compétences

largement pluridiciplinaires

de par l’essence même du secteur couvert par le master (m
慴aêi慵x 整e
湡湯瑥t桮潬潧i敳F.


䱡 f潲ç慴a潮Ⱐêlis 敮 l慮杵攠慮杬慩s攬e灥êm整e慬敭敮琠a
ux étudiants d’acquérir le vocabulaire scientifique
s烩ci慬isi湴nê湡瑩潮慬⸠䱡 c潯烩ê慴a潮 fê慮cç
J
îi整e慭i敮湥 敳琠慵ssi 灲楶ili 灡ê l愠摩s灥湳慴a潮 摥 c潵ês 摥
fê慮ç慩s 整e畮 ê散ê畴um敮琠摥s é摩慮瑳 iss畳 摥s fili敳 摥 f潲ç慴a潮s fê慮c潰桯湥s


i敮瑩fi煵敳
Ⱐ慩湳i 煵攠灡ê
l愠狩慬is慴a潮⁤
攠e瑡t敳⁤ 湳⁤ s慢潲慴潩ê敳⁦
ê慮ç慩s⸠


Suivi de l’insertion professionnelle

:
Le suivi des étudiants
diplômés
sera assuré par le secrétariat
du master

six

mois après l’obtention du diplôme puis, un an après. U
渠煵敳瑩潮湡iê攠s敲愠慬敭敮琠敮î潹慵x é摩慮瑳 摵 䴲
慹慮琠t潵瑥t甠u敵ê⁴ 攮



Vivier de recrutement, flux attendus et capacit
é
s d’accueil

Les

principaux flux en M1 viendront
essentiellement des
licences

en physique, chimie, matériaux et électroni
que

des
établissements vietnamiens

(USTH, Université des sciences,
Université des Sciences Naturelles
,

Institut
Polytechnique...
)

et autres formations internationales.

Les étudiants de M2 sont majoritairement issus du M1
«

M
atériaux et Nanotechnologies

».

Les c
andidats admis en dispense de titre après avis de la commi
ssion pédagogique sur dossier

sont
les étudiants

en
sciences ayant validé 180 ECTS (entr
ée M1) ou 240 ECTS (entrée M2)
issus d’universités étrangères.

Le seuil minimum d’
潵î敲瑵ee

d
甠䴱甠摵uj

敳琠tixé‸ é摩慮瑳.

A 瑥牭攠E慰ê l愠烩êi潤攠摥 擩m慲a慧攠摥 l愠f潲ç慴a潮FⰠle

nombre d’étudiants attendus est estimé à 20 étudiants
灡ê s烩ci慬i瓩
, soit 80 étudiants au total pour la mention. Si d’autres spécialités étaient
mis敳 敮 灬慣e
Ⱐl攠湯m扲

d’étudiants augmenter
慩琠t渠n潮s略湣e





III
-

CONTEXTE


Articulation avec les autres mentions du domaine et situation dans le
paysage local et r
é
gional


Le Master
Maté
riaux et Nanotechnologies

est aty
pique dans la mesure où il est
adapté à une coo
pération Franco
Vietnamienne très ciblée. Il représente un atout majeur du développement économique international des deux pays
partenaires. Actuellement, les universités françaises impliquées apportent des compétences complémentaires
soutenues par les str
uctu
res
vietnamiennes (recherche et /ou formation
principalement
à la VAST). Ce système est
fortement objectivé par l’accueil d’étudiants doctorants depuis 2009 (30 par an) qui sont les
f畴uês f潲ç慴a畲u 摥
l’USTH.

䥬 敳琠湯瑥爠煵攠
摥s m潤畬敳 灲潰潳 é
慲al攠m慳瑥爠«

䵡瑥物慬s 慮搠乡湯瑥t桮潬潧i敳

묠潮琠慬敭
敮琠é


7

16/03/13


reconnus d’intérêt pour le master «

Bi潴çc桮潬潧i敳 m桡êm慣潬潧i敳

묠 整e s敲潮琠 m畴u慬is 敮瑲攠 l敳 摥畸
f潲ç慴a潮s⸠.

䱥s é摩慮瑳 fê慮ç慩s s敲潮琠i湣i瓩t 择滩fici敲e摥 c整e攠f潲ç慴a潮 E
湩î敡甠䴲 灵is 摯c瑯牡湴⤠慦i渠摥 ê敮f潲ç敲el愠
c潯烩ê慴a潮 i湴nê湡瑩潮慬攠fê慮cç
J
îi整e慭i敮湥

慶散 畮攠cç
J
摩灬
ômation et le fonctionnement d’u
湩瓩t mix瑥t 摥
ê散桥êc桥
Ⱐ摥⁌䥁⁥琯潵⁇䑒䤮


L’ensemble des enseignements (hors période de stage) se déroule


s
ur le (ou les) site(s) de l’Université des
pci敮c敳 整eq散桮潬潧
i敳⁤ ⁈慮濯çE啓q䠩⁡ ⁖i整e慭⁤ 湳敳潣慵x⁤ 愠aApq⃠ 䡡湯i⁴ 湴n煵攠e攠ei瑥t摥⁈潡
Lac n’est pas construit (prévu
敮e
㈰ㄵO
.

䍥C瑡t湳 s瑡t敳 摥 l慢潲慴潩ê攠E灲潪整e摥 䴱 潵 s瑡t攠摥 䴲F
灯畲u潮琠慶潩ê li敵 摡湳 摥s é扬iss敭敮瑳 fê慮ç慩sⰠ
畮攠e潮î敮瑩潮
潵⁡ c潲搠畩î慬敮琩⁰狩 is敲愠慬潲ç敳⁣潮摩瑩潮s⁤ ⁤ ê潵l敭敮琠t攠e桡煵攠e瑡t攮


n略l煵敳 敮s敩杮敭敮瑳 整e潵 c潮f敮é敳
灯畲u潮琠牥

摩s灥湳 灡ê îisi潣潮f敮é攠摥灵is l敳 si瑥
s 摥s
畮iî
敲ei瓩t⁦ê慮ç慩s敳⁰ ê瑥t慩ê敳.

q潵s
敳⁥ s敩杮敭敮瑳⁳

潮琠tis灥湳⁥ 慮杵攠e湧l慩se
.

A 湯瑲攠c潮湡iss慮c攬el愠f潲ç慴a潮 灲潰潳 ici 敳琠
l愠
s敵l攠c潨慢ili瓩t 灡ê
畮 si 杲慮搠湯m扲b

d’
é扬iss敭敮瑳
i湴nê湡瑩潮慵x⸠
ml畳 摥 ㈵ l慢潲慴潩ê敳 d
攠ê散桥êc桥 fê慮ç慩s

潮琠é i摥湴nfi c潭m攠l慢潲慴潩ê敳 s異灯ê琠摥 l愠
f潲ç慴a潮⸠䱥s l慢潲慴潩ê敳 潵 é扬iss敭敮瑳 îi整e慭i敮s 慳s潣i l愠f潲ç慴a潮 s潮琠慬敭敮琠摥s l慢潲慴潩ê敳
d’excellence.
Ai湳iⰠI敳⁡ 潵瑳⁥ 瑲敭敮琠t潲瑳⁥ ⁦潮琠t湥⁦潲ç慴a
潮⁵ i煵攠e甠ui整e慭⸠

De plus, l’enseignement pratique proposé est de tout premier plan en permettant à chaque étudiant d’accéder à des
équipements technologiques d’exception au Vietnam dans la région nord du Vietman ainsi que dans la région sud.




Ad
ossement a la recherche

Les enseignants chercheurs et chercheurs des établissements partenaires ou associés participent à la formation
par la dispensation des enseignements et l’encadrement des étudiants au cours des stages de M1 et M2. Chaque
畮i瓩t慰灯ê
瑥ts愠a烩cifici瓩t整e灥êm整e畮攠狩敬l攠e灰ê潣桥⁰ 畲楤isci灬i湡iê攠e攠e慵琠tiî敡甠u慮s⁣攠e潭慩湥.

Ai湳iⰠI敳⁥ s敩杮慮瑳⁦ê慮ç慩s⁩湶敳瑩s⁤ 湳攠eê潪整es潮琠ts
s畳⁤ s慢潲慴潩ê敳⁳畩î慮瑳

:

啮rî敲ei瓩tm慲楳 p畤 ㄱ
.

Institut d’Electronique Fondamentale
E䥅cFⰠ䥮f瑩瑵t 摥 c桩mi攠䵯l畬慩ê攠整e摥s 䵡瓩物慵x
d’Orsay (ICMMO), Laboratoire de Chimie
J
m桹si煵攠E䱃iFⰠ䱡扯ê慴aiê敳 摥s mê潴çi湥s 整e 乡湯瑥t桮潬潧i敳 敮
pci敮c敳⁓慲慴aî敳
䱐乓pF
.

啮rî敲ei瓩t m慲楳 T
.

䱡扯ê慴aiê攠摥s 䵡瓩物慵x 整em棩湯m敳 n畡湴n
ques (LMPQ), Laboratoire d’Electrochimie
䵯l畬慩ê攠⡌e䴩Ⱐ䱡j潲慴潩ê攠e湴nêf慣敳ⰠIê慩瑥t敮瑳ⰠIê条湩s慴a潮⁥ ⁄ 湡mi煵攠e敳⁓ys瓨t敳
䥔l䑙pF
.

啮rî敲ei瓩t摵 䵡i湥
.

Laboratoire de Physique de l’Etat Condensé (LPEC), Laboratoire des Oxydes et des Fluorure

(LOF), Unité de Chimie Moléculaire et Macromoléculaire (UCMM), Laboratoire d’Acoustique de l’Université du
䵡i湥
䱁啍r
.

啮rî敲ei瓩t摥⁒敩ms
.

䱡扯ê慴aiê攠e攠eicê潳c潰i敳⁥ ⁎慮潳瑲畣瑵牥tⰠ䥮s瑩瑵t⁤ ⁃桩mi攠e潬畬慩ê攠e攠剥ims
.

啮rî敲ei瓩tm慲楳‱
.

䱡i
潲慴潩ê攠e敳⁐ê潰êiés⁍ c慮i煵敳⁥ ⁔桥êm潭慮i煵敳⁤ s⁍ 瓩物慵x
.

啮rî敲ei瓩tAix⁍ ês敩ll攠e
.

䍥湴ê攠e湴nê摩sci灬i湡iê攠e敳⁎慮潳ci敮c敳⁤ ⁍ ês敩lle
.

啮rî敲ei瓩t摥⁐潩瑩敲e
.

䱡扯ê慴aiê攠e攠e桹si煵攠e敳⁍ 瓩物慵x
.

b乓 摥 䍡C桡n
.

䱡扯ê慴aiê攠 摥 m桯瑯tiè
略 n畡湴n煵攠整e 䵯l畬慩ê攠E䱐n䴩Ⱐ 䱡扯ê慴aiê攠摥s pys瓨t敳 整e
Applications des Technologies de l’Information et de l’Energie (SATIE)
.

啮rî敲ei瓩t 摥 q潵ês
.

䱡扯ê慴aiêe

摥 䵩cê
濩l散瑲潮i煵攠摥 m畩ss慮c攠E䱍
mFⰠ䱡扯ê慴aiê攠摥 m桹sicç
J
c桩mi攠摥s
䵡瓩物慵x⁥

Bi潭潬畬敳
䱐䍍CF
.

啮rî敲ei瓩t䱹潮 N
.

䥮f瑩瑵t 摥s 乡湯瑥t桮潬潧i敳 摥 䱹潮 E䥎䰩Ⱐ䱡扯ê慴aiê攠摥 m桹si煵攠摥 l愠䵡瑩攠䍯湤敮s
整e摥s⁎慮潳瑲畣瑵牥t
䱐䵃丩ⰠI慢潲慴潩ê攠e攠e桹sicç
J
c桩mi攠e敳⁍ 瓩物慵x⁌ mi湥sc敮瑳
䱐䍍䰩
.

啮rî敲ei瓩tm慵l⁓慢慴a敲
J
䥎fq
.

䱡扯ê慴aiê攠e攠e桩mi攠e攠䍯潲摩湡瑩潮
䱃䌩
.

䥎fA⁔潵l潵se
.

䱡扯ê慴aiê攠e攠e桹si煵攠e琠䍨tmi攠e敳⁎慮潳瑲畣瑵牥t
䱐䍎C
.

啮rî敲ei瓩
s

摥⁂ê敳琬t
䵯湴n敬li敲Ⱐ
䵵l桯畳攠䡡畴u⁁ls慣e
I

乡湴敳ⰠI慩湴
J
b瑩敮湥ⰠI瑲慳扯畲u
.

b渠n瑴t湴n
.

bc潬攠e潬y瑥t桮i煵攠e慬
慩s敡u
.

b
渠慴瑥湴e
.

Ai湳i⁰
畳⁤ ′ 慢潲慴潩ê敳⁦ê慮ç慩s
s異灯ê瑳⁤ 愠a潲ç慴a潮⁳潮琠t⃠ 灲敮琠tl慩ê敭敮琠t摥湴nfi⸠

L’IRD s’est également déclaré établissement «

慳s潣ié

묠»愠a棩m慴a煵攠e

䵡瓩物慵x⁥ ⁎慮潴çc桮潬潧i敳

묮»


䱡⁰ 異慲琠摥a⃩ 畩é

fê慮ç慩s敳
im灬i煵s
f潮琠t条l敭敮琠t慲瑩攠e攠eABbu⁴狨 ⁲敭m敮琠t慢敬lis⸠

䍩瑯ts 灡ê e
x敭灬攠摥 m慮i攠湯渠數桡畳瑩îe

l攠l慢數 乡湯
J
p慣l慹 整el攠l慢數 䱡p䥐p.

䍥C 摥畸 l慢數 潮琠ci瓩t
l’USTH comme une action vitrine de formation et recherche au

湩î敡甠u湴nê湡瑩潮慬



8

16/03/13



Au Vietnam, les laboratoires dont sont issus les enseignants vietnamiens identifiés à ce jour sont

:

-

Institute o
f Physics (VAST)

-

Institute of Material Science

(VAST)

-

Institute of Chemistry (VAST)

-

Institute of biotechnology (VAST)

-

La
boratory for Micro
-
Nano Technology

(
UET
)

-

L
aboratory for NanoTechnology

(VNUHCM
C
)

-

Hanoi University of Science and Technology


Il est de plus attendu que d
es Unités Mixtes International
es
, LIA, GDR Internationaux soient constituées entre les
équipes français
es des établissements français partenaires et associés et les équipes vietnamiennes de l’USTH.




Adossement au milieu socio
-
professionnel

La formation proposée ici

est largement tournée vers le domaine applicatif et
réserve de plus une grande place à
l’enseignement pratique
. Les nanotechnologies sont de plus un domaine émergent qui commence à s’implanter de
plus en plus vers le secteur industriel. Le besoin en formation et l’intérêt du milieu
灲楶
敳琠瑲 im灯ê瑡t琠摡湳
l’ensemble des pays industrial
isé
s
.

A甠si整e慭 E整e灬畳 s烩cifi煵敭敮琠䡡湯i c慲al敳 敮瑲数êise
s 摥 桡畴u 瑥t桮潬潧i攠c潭m攠
䥂䴬j
p慭
s畮朠灡ê
數敭灬攠s潮琠si瑵t敳 灬畴u琠慵 s畤 摵 灡ys
I

摡湳 l愠êi潮 d
’Ho
J
䍨C
J
䵩湨
J
噩汬s
FⰠl敳 敮瑲数êis敳 摵 摯m慩湥 摥s
湡湯瑥t桮潬潧i敳
湥 s潮琠 灡s 慣
瑵tll敭敮琠 cla
iê敭敮琠 i摥湴nfis⸠
啮r 瑲慶慩l im灯ê瑡t琠
d’identification de la
demande industrielle locale doit donc être entrepris. Les premières rencontres entre la direction de l’USTH et
c敲瑡e湳 i湤畳瑲i敬s 摡湳 l攠摯m慩湥 摥s 湡湯瑥t桮潬潧i敳 s潮琠
擩d

瑲 敮c潵ê慧敡湴ns⸠
䍥C灡ê瑥t慲楡琠敳琠
amené à s’intensifier. Des contacts sont également en cours d’établissement avec d’autres grands groupes.

La fondation USTH sera là un support indispensable pour l’association des partenaires industriels.





9

16/03/13



Par
tenariats acad
é
miques et cohabilitations


La formation est portée par l’université Paris Sud 11 qui
慮ime

整ec潯ê摯湮
e

l攠杲潵灥 瑨tm慴a煵攠«

䵡瓩物慵x 整e
乡湯瑥t桮潬潧i敳

묠摥灵is l攠擩m慲a慧攠摵 灲潪整
⸠i
’Université Paris Diderot Paris 7
整e l攠c潮s潲瑩
畭 q潵l潵se

c潯ê摯湮敮琠慬敭敮琠l攠杲潵灥 瑨tm慴a煵e
⸠ i
’Université Aix
J
䵡ês敩ll攠㈠

et l’Université du Maine ont
慬敭敮琠
m潮瑲
畮⁦潲琠ç湶敳瑩ss敭敮琠t攠e慲a慧攠e甠uê潪整e

D’autres établissement seront également amenés à cohabiliter la mention

de master. Il s’agit de

: l’ENS Cachan,
l’Université Par
is 13, l’Université de Reims,
l’Université de Poitiers

et l’Université de Haute
J
Alsace. Il s’agit des
é扬iss敭敮瑳 «

灡ê瑥t慩ê敳

» pour le master Materials and Nanotechnologies. L’ensemble de ces é
瑡tliss敭敮瑳
潮琠瑯ts si杮 畮 敮条来m敮琠慵灲 摵 c潮s潲瑩畭 啓q䠠慳s畲慮琠畮 敮条来m敮琠mi湩m畭 摥 ㄰と
⽡L慩湳i
que l’accueil d’étudiants en stage ou en thèse.

Il est à noter que l’université de Haute
J
Als慣攠愠ê敪潩湴nl攠杲潵灥 瑨tm慴a煵攠«

䵡瑥物慬
s 慮搠乡湯瑥t桮潬潧i敳


très dernièrement. Aucun représentant de l’établissement n’a encore assisté à une réunion du groupe et
湯瑡tm敮琠c敬l敳 煵i 潮琠灥êmis 摥 灲慲敲 l攠灲潧é慭m攠摥 f潲ç慴a潮 灲潰潳ici⸠䍥琠é扬iss敭敮琠s敲愠
c潮瑡t瓩t擨s l攠擩烴琠
摥 l愠m慱略瑴t 慵 mi湩s瓨牥t灯畲uc潮湡i瑲攠l攠湯m 摥s 敮s敩杮慮瑳 灯當慮琠灡ê瑩c灥ê l愠
formation dès l’année prochaine.


r
湥 îi杩l慮c攠 s烩cifi煵攠 s敲愠 灯ê瓩t 敮 c攠 煵i c潮c敲湥e
l’implication de l’ensemble des établissements
«

partenaires

»
.


L’emploi du

temps sera mis sur pied d’une année à l’autre en tenant compte de la cohérence
烩摡杯杩煵攠c潭m攠灲敭i敲 cêi瓨t攮e
䱥s 敮s敩杮慮瑳 missi潮湡iê敳 摥îê潮琠慬潲ç 灥畴
J
être changer d’une année
à l’autre, en fonction de leur disponibilité mais également afin de

灥êm整eê攠畮攠f潲瑥ç灡ê瑩ci灡瑩潮 摥 瑯ts l敳
é扬iss敭敮瑳⁰ ê瑥t慩ê敳⸠.



D’autres établissements sont également «

慳s潣i

» à la formation, cette association ayant également fait l’objet
d’un engagement auprès du consortium USTH. Ces établissements
s’investiront à une hauteur inférieure à
100h/an (et accueil de doctorant et de stagiaires). Ainsi, l’Université de Lyon 1 et l’
r
湩î敲ei瓩t摥 q潵ês 灡ê瑩ci灥湴n
摥灵is攠e慲a慧攠e甠uê潪整e慵⁧牯異攠e棩m慴a煵攠e

䵡瓩物慵x⁥ ⁎慮潴çc桮潬潧i敳



䱥s 啮rî敲
si瓩t 摥 Bê敳琬t 乡湴敳Ⱐ乩c攬e p慩湴
J
Etienne, Strasbourg et l’Ecole Polytechnique Palaiseau sont des
é扬iss敭敮瑳 煵i s攠s潮琠擩cl慲 瑲 ê敭m敮琮t䑥am攠煵攠灲敭m敮琬tl
攠擩瑡tl 摥 l
敵ê 灡ê瑩ci灡瑩潮
n’appara
î
瑲愠a慳⁤ 湳⁣攠eê敮琠t潣畭敮琠t慩s
s敲愠瑲⁰牯 桡i湥m敮琠t湴牯摵i
琠t慮s愠a潲ç慴a潮⁥ f散瑩î攮


Ac瑵tll敭敮琠c攠m慳瑥爠敳琠畮攠f潲ç慴a潮 灯畲u畮 摩灬攠fê慮ç慩s 整e摥îê慩琠慢潵瑩ê 畮攠cç
J
摩灬慴a潮 啓q䠠
Esi整e慭F


é
瑡tliss敭敮瑳
f
ê慮ç慩s.


䱥⁰ ê瑥t慲楡琠tî散敳⃩ 慢liss敭敮瑳⁶i整
namiens est effectif via les conventions transverses avec l’USTH.


啮攠 c潮î敮瑩潮 敮瑲攠 l敳 摩ff敮瑳 é扬iss敭敮瑳 fê慮ç慩s s敲愠 é扬i攮e bll攠 fix敲愠 湯瑡tm敮琠 瑯ts l敳 慮s
l’implication des différents établissements en terme
s

摥 湯m扲攠
整e 摥 湯ms
摥 m
issi潮湡iê敳 灡ê瑩ci灡湴n l愠
f潲ç慴a潮⸠





I
NTERNATIONALISATION

La mobilité des étudiants sera

t
out particulièrement recherchée
.

Plusieurs programmes d’échan
来s f慶潲楳敲潮琠
c整e攠m潢ili瓩
I

湯瑡tm敮琠慵 s敩渠摥s
é扬iss敭敮瑳
灡ê瑥t慩ê敳 整e
慳s潣i

fê慮ç慩s⸠䍩瑯ts
灡ê 數敭灬攠
l攠灲潧é慭m攠Aêc畳 cê慮c攠si整e慭
.

䍥C瑡t湳 é扬iss敭敮瑳 fê慮ç慩s s攠s潮琠
慬敭敮琠t湧慧⃠ fi湡湣敲⁣整e攠e潢ili瓩ts畲⁦潮摳⁰牯灲敳

Eî潩ê⁦ic桥s⁥ 条来m敮瑳⁕ q䠩
.







10

16/03/13



IV


ORGANISATION DE LA MENTION


Schéma général d
e la mention et mutualisations d’enseignements

Le master
«

Matériaux et Nanotec
h
nologies

USTH

»

est composé de quatre semestres

:

-

Semestre S1M1 (30 crédits)

avec

7

UE en tronc commun

et deux modules de spécialisation


-

Semestre S2M1 (30 crédits)

avec
1

UE de
tronc commun (module de TP), 4 modules de spécialisation et un
projet en laboratoire

de 3 mois
(soit 12 semaines).


-

Semestre S3 M2

(30 crédits)


a
vec 5 UE de tronc commun et 2 à

3 UE de spécialisation

-

Semestre S4
M
2

(30 crédits)
:
avec
6

UE de s
pécialisation et un stage de
6

mois en laboratoire académique ou
milieu industriel.

La structure globale de la formatio
n
se présente de la manière suivante

:













































6 Common degree courses 6 Teaching Units
Master 1
st
year, semester 1, 30 ECTS
Microscopy
technics
22,5 h
-
3 ECTS
Micro and
nanofabrication
22,5 h
-
3 ECTS
Spectroscopic
technics
22,5 h
-
3 ECTS
Nanochemistry
,
self assembling,
synthesis
22,5h
-
3 ECTS
Synthesis
technics
of
nanomaterials
and
nanodevices
22,5h
-
3 ECTS
1 Common degree course with all masters USTH
Human, Economic, Social and Juridical Sciences 1
45h, 5 ECTS
specific degree courses: 2 Teaching Units
Nanophysics
22,5 h
-
3 ECTS
Oragnic
and
organometallic
chemistry for
nanosciences
22,5h
-
4 ECTS
Advanced
microscopy
22,5h
-
3 ECTS
Materials
,
devices
and nanotechnologies
Materials
and
nanochemistry
Silicon
Photovoltaic
devices
22,5h
-
3 ECTS
Cristallography
11,25h/
Solid
-
state physics and surface
22,5h
4 ECTS
6 Common degree courses 6 Teaching Units
Master 1
st
year, semester 1, 30 ECTS
Microscopy
technics
22,5 h
-
3 ECTS
Micro and
nanofabrication
22,5 h
-
3 ECTS
Spectroscopic
technics
22,5 h
-
3 ECTS
Nanochemistry
,
self assembling,
synthesis
22,5h
-
3 ECTS
Synthesis
technics
of
nanomaterials
and
nanodevices
22,5h
-
3 ECTS
1 Common degree course with all masters USTH
Human, Economic, Social and Juridical Sciences 1
45h, 5 ECTS
specific degree courses: 2 Teaching Units
Nanophysics
22,5 h
-
3 ECTS
Oragnic
and
organometallic
chemistry for
nanosciences
22,5h
-
4 ECTS
Advanced
microscopy
22,5h
-
3 ECTS
Materials
,
devices
and nanotechnologies
Materials
and
nanochemistry
Silicon
Photovoltaic
devices
22,5h
-
3 ECTS
Cristallography
11,25h/
Solid
-
state physics and surface
22,5h
4 ECTS


11

16/03/13































































Master 1
st
year, semester 2, 30 ECTS
Practical training on
nano
topics (microscopy, synthesis, carbon
nanotubes
,
nanoparticles

)
1 Common degree course 1 Teaching Units (33,75h
-
7 ECTS)
4 specific degree courses: 4 Teaching Units (22,5h
-
3,5 ECTS each)
Physics of
semiconductors
Photonics and
Microwave (1)
Materials
,
Nanodevices
and
nanotechnologies
Organic thin
layers/
Biomolecular
Systems *
Polymerisation
processes and
macromolecular
engineering
Magnetism and
nanomagnetism
Photonics and
Microwave (2)
Optical and
magnetic
properties of
molecular
coordination for
therapy
applications
Organic and
inorganic
Materials and
Interfaces
* Common
with
biotech
master
degree
Lab work during 3
monthes
1 Teaching Units (9 ECTS)
Materials
and
nanochemistry
Master 1
st
year, semester 2, 30 ECTS
Practical training on
nano
topics (microscopy, synthesis, carbon
nanotubes
,
nanoparticles

)
1 Common degree course 1 Teaching Units (33,75h
-
7 ECTS)
4 specific degree courses: 4 Teaching Units (22,5h
-
3,5 ECTS each)
Physics of
semiconductors
Photonics and
Microwave (1)
Materials
,
Nanodevices
and
nanotechnologies
Organic thin
layers/
Biomolecular
Systems *
Polymerisation
processes and
macromolecular
engineering
Magnetism and
nanomagnetism
Photonics and
Microwave (2)
Optical and
magnetic
properties of
molecular
coordination for
therapy
applications
Organic and
inorganic
Materials and
Interfaces
* Common
with
biotech
master
degree
Lab work during 3
monthes
1 Teaching Units (9 ECTS)
Materials
and
nanochemistry
Master 2
nd
year, semester 3, 30 ECTS
1 Common degree course with all masters USTH (45h
-
5 ECTS)
Human, Economic, Social and Juridical Sciences 2
Common degree courses 5 Teaching Units (101,25h
-
14ECTS )
Mesoscopic
materials and
interfaces
Nanobiotechnol
ogies
*
Biosensors
ans
DNA biochips *
Organic
electronics
Technological work in clean rooms
Common degree courses 1 Teaching Unit (33,75h
-
5 ECTS)
2
-
3 specific degree courses 1 Teaching Units (33,75h

6 ECTS)
Non linear
optics
Nano
-
magnetism and
spintronics
Materials
,
devices
and
nanotechnologies
Chemical
functionalizatio
n
of surfaces
-
Conducting
Polymers
Hybrid
materials
Physico
-
chemistry of
surfaces
* Common
with
biotech
master
degree
Materials
and
nanochemistry
Photocatalysis
Master 2
nd
year, semester 3, 30 ECTS
1 Common degree course with all masters USTH (45h
-
5 ECTS)
Human, Economic, Social and Juridical Sciences 2
Common degree courses 5 Teaching Units (101,25h
-
14ECTS )
Mesoscopic
materials and
interfaces
Nanobiotechnol
ogies
*
Biosensors
ans
DNA biochips *
Organic
electronics
Technological work in clean rooms
Common degree courses 1 Teaching Unit (33,75h
-
5 ECTS)
2
-
3 specific degree courses 1 Teaching Units (33,75h

6 ECTS)
Non linear
optics
Nano
-
magnetism and
spintronics
Materials
,
devices
and
nanotechnologies
Chemical
functionalizatio
n
of surfaces
-
Conducting
Polymers
Hybrid
materials
Physico
-
chemistry of
surfaces
* Common
with
biotech
master
degree
Materials
and
nanochemistry
Photocatalysis


12

16/03/13
































L’
敮s敩杮敭敮琠敮
sci敮c敳 桵m慩湥s 整es潣i慬敳Ⱐ敮 c潭m畮ic慴a潮Ⱐ灳yc桯l潧i攬e摲潩琠i湴nê湡瑩潮慬Ⱐ扵si湥ssⰠ
création d'entreprise et en économie est commun à toutes les mentions de master de l’USTH. Cet enseign
敭敮琠
敳琠
瑲物杩湡l

慵 î敡甠u慳瑥爠慵tsi整e慭.

4 modules d’enseignement marqués d’une étoile dans
l敳 灲敮瑳 sc棩m慳
s敲潮琠m畴u慬is 慶散 l攠m慳瑥爠
啓q䠠ei潴çc桮潬潧i敳⸠


Il n’est pas spécifiquement prévu de passerelles entre les différentes m
敮瑩潮s 摥 m慳瑥爠啓q䠬el敳 m敮瑩潮s
s’appuyant sur des secteurs ou disciplines très différentes. Des mutualisations d’autres modules pourront toutefois
牥ê 敮îis慧s
é湴n 摯湮
l攠 c慲慣瓨牥t 瑲 灬畲楤isci灬i湡iê攠 摥s 湡湯瑥t桮潬潧i敳 l潲ç 摵 m潮瑡t攠 ç

l’évolution des autres masters.


La langue de travail, d'enseignement et de communication de l'USTH est l'anglais. Le niveau d’anglais attendu
pour pouvoir suivre ces cours est conforme à norme européenne, c’est à dire B2. Dans un premier temps (2
灲敭i
敳 慮滩敳F 摥s c潵ês i湴n湳ifs 敮 慮杬慩s s敲潮琠灲潰潳 慵x é摩慮瑳 摥 m慳瑥爠ㄮNAu

摥làl攠湩î敡甠
B㈠O敲愠數i柩⁤ s

l’entrée du M1.

m潵ê l敳 é摩慮瑳 湯渠fê慮c潰桯湥sⰠl❕協䠠i湴牯摵i琠摥s 敮s敩杮敭敮瑳 摥 c畬瑵牥tfê慮ç慩s攠Eil 敳琠摩fficil攠ici d

灡êl敲e摡湳 畮 灲敭i敲e瑥t灳 搧敮s敩杮敭敮琠摵 fê慮ç慩sⰠl❡湧l慩s é湴n灲楯êi瑡tê攩⸠䰧i湤略 摥 l❥湳敩杮敭敮琠
摵⁦ê慮ç慩s⁤ 灥湤ê愠a甠uiî敡甠u❡湧l慩s⁤ s⃩ 畤i慮瑳⁥ ⁤ ⁴ m灳ⁱ ❩ls⁰ 畲u潮琠t⁣潮s慣ê敲⸠


b渠c攠煵i c潮c敲湥el愠f潲ç慴a潮 灲慴é煵攬

2 modules dédiés, l’un en M1, l’autre en M2 sont proposés. Dans le
premier, il s’agit de mettre en œuvre les méthodologies très spécifiques d’élaboration et caractérisation de
湡湯s瑲畣瑵牥t 整e 湡湯m慴aêi慵x⸠䱥s é摩慮瑳 m慮i灵l敲潮琠s畲u 摥s 畩灥m敮瑳

摥 瑲 桡畴u 瑥t桮潬潧i攮e
䑡湳 l攠s散潮搬dl敳 é摩慮瑳
êlis敲潮琠敮 s慬l攠扬慮c桥 摥s micê潤is灯si瑩fs 敮 畴ulis慮琠l敳 瑥t桮潬潧i敳 摥
micê潦慢êic慴a潮⸠䍥琠敮s敩杮敭敮琠s攠擩ê潵l敲愠灲敮瑩敬l敭敮琠摡湳 l敳 s慬l敳 扬慮c桥s 摵 䱡扯ê慴aiê攠摥
乡湯t
echnologies d’Ho Chi Minh Ville qui possède des salles blanches de taille et de qualité technologique tout à
f慩琠c潭灡ê慢l攠湯s s慬l敳 扬慮c桥s 摵 ê敡甠䍎C䴠敮 cê慮c攮eA 瑥牭攬eils s攠擩ê潵l敲潮琠
摡湳 l敳 s慬l敳
blanches de l’USTH sur le site de Hoa L
慣⸠


啮r 灲潪整e 敮 l慢潲慴潩ê攠s敲愠灲潰潳c桡c畮 摥s é摩慮瑳 摥 䴱⸠䍥C灲潪整e 摥îê愠c潭灯ê瑥爠畮攠灡ê瑩攠
扩扬i潧ê慰桩煵攬e數烩êim敮瑡t攠e琠瑨êi煵攮e

啮rs瑡t攠摥
S

m潩s mi湩m畭 Es潩琠O
Q

s敭慩湥sF 敳琠潢li条瑯tê攠敮 pQ

䍥Cs瑡t攠灥畴u牥ê敦f散瑵t 
l’étranger,
Master 2
nd
year, semester 4, 30 ECTS
6 specific degree courses: 6 Teaching Units, 18 ECTS
Nanophotonics
3 ECTS, 22,5h
Physics of
electronic
devices
3 ECTS, 22,5h
Materials
,
Nanodevices
and
nanotechnologies
Nanostructured
polymers:
synthesis and
elaboration
3 ECTS, 22,5h
Nanoelectroche
mistry
/
Bioelectrochemi
stry
3 ECTS, 22,5h
Materials
and
nanochemistry
Quantum
optoelectronic
and Photonic
devices
3 ECTS, 22,5h
Ultra short
phenomena/
Numerical
simulation
3 ECTS, 22,5h
Technics
for
analysis of supra
and
macromolecular
systems *
3 ECTS, 22,5h
Microscopy for
biological
*applications
3,5, 22,5h
* Common
with
biotech
master
degree
Mechanical
properties
3 ECTS, 22,5h
Molecular
modelisation
of
organic materials
3,5 ECTS, 22,5h
Master thesis: 6 months 12 ECTS
Nanostrutured
materails
based on
vegetal polymer
2 ECTS, 11,5h
MEMS/NEMS
3 ECTS, 22,5h
Master 2
nd
year, semester 4, 30 ECTS
6 specific degree courses: 6 Teaching Units, 18 ECTS
Nanophotonics
3 ECTS, 22,5h
Physics of
electronic
devices
3 ECTS, 22,5h
Materials
,
Nanodevices
and
nanotechnologies
Nanostructured
polymers:
synthesis and
elaboration
3 ECTS, 22,5h
Nanoelectroche
mistry
/
Bioelectrochemi
stry
3 ECTS, 22,5h
Materials
and
nanochemistry
Quantum
optoelectronic
and Photonic
devices
3 ECTS, 22,5h
Ultra short
phenomena/
Numerical
simulation
3 ECTS, 22,5h
Technics
for
analysis of supra
and
macromolecular
systems *
3 ECTS, 22,5h
Microscopy for
biological
*applications
3,5, 22,5h
* Common
with
biotech
master
degree
Mechanical
properties
3 ECTS, 22,5h
Molecular
modelisation
of
organic materials
3,5 ECTS, 22,5h
Master thesis: 6 months 12 ECTS
Nanostrutured
materails
based on
vegetal polymer
2 ECTS, 11,5h
MEMS/NEMS
3 ECTS, 22,5h


13

16/03/13


notamment en France dans les laboratoires des membres du département Nano partenaires et associés de ce
master ou en entreprise.



Lors du montage de la mention de master dont le programme a été établi entre les différents établissements du
gro
upe de travail Matériaux et Nanotechnologies et nos collègues vietnamiens, il a été défini un certain nombre de
modules d’enseignement. Les établissements français ont alors proposé le
s

湯n
s

d’enseignant
J
c桥êc桥畲u 慹慮琠
l敳 c潭烩瑥tc敳 整el愠î潬潮瓩t摥 灡
ê瑩ci灥ê
c敳

摩ff敮瑳 m潤畬敳⸠
Certains établissements ont choisi d’afficher
une implication forte et d’autre moins importantes. D’autres établissements ont également précisé que leur
im灬ic慴a潮⁳敲慩琠t畳c数瑩扬攠e攠
s’accroître
摡湳攠e畴uê.

m潵ê ch
慱略 m潤畬攬e畮 ê敳灯湳慢l攠愠é 擩si杮é



tout d’abord
é c桯isi 敮 f潮c瑩潮 摥 s敳 c潭烩瑥tce

sci敮瑩fi煵敳 整e 烩摡杯杩煵敳⸠䱥 湩î敡甠摥s 敮s敩杮慮瑳 灲潰潳 é湴n柩滩ê慬敭敮琠數c敬l敮琬t l攠灯i摳 摥
l’implication des établissements a également
杵i擩攠e桯ix⁤ s⁲敳灯湳慢l敳⁤ 潤畬敳⸠

b渠 灬畳 摥 c敳 ê敳灯湳慢l敳Ⱐ 摥s 敮s敩杮慮瑳 iss畳



plusieurs d’établissements constituent un pool de
c潭烩瑥tc敳 灯畲uc桡c畮 摥s m潤畬敳⸠啮攠ê潴ç瑩潮 摥 c敳 摩ff敮瑳
i湴nêî敮慮瑳 灯瑥t瑩敬s
E灯畲u畮 m攠
m
odule, l’enseignant pourra donc être différent d’une année à l’autre) sera établie en respectant les disponibilités
摥⁣桡c畮ⰠI愠a潨敮é攠e慧潧i煵攠e琠t愠牥灲敮瑡ti潮⁤ ⁣桡c畮⁤ s⃩ 慢liss敭敮瑳⸠

A démarrage de la formation, et notamment tant qu’il

n’y aura pas de co
J
摩灬慴a潮
avec l’USTH, la participation
慵x 敮s敩杮敭敮瑳 s敲愠 敳s敮瑩敬l敭敮琠 fê慮ç慩s攮e A 瑥牭攬e 畮攠 灡ê瑩ci灡瑩潮 îi整e慭i敮湥 摥 㐰┠ s敲愠
ê散桥êc棩攮e





Modalités de la formation



Formation initiale




Formation continue

L
es
deux
spécialité
s

sont ouvertes à la formation continue pour les enseignants
-
chercheurs, chercheurs

et
ingénieurs
impliqués en R&D
dans le domaine des nanomatériaux et nanotechnologies
.




Modalités des connai
s
sances


Le Master est composé d’UE. Chaque

UE contient un ou deux éléments constitutifs (EC). Des crédits ECTS
(
European Credit Transfer System
) sont affectés aux UE et aux EC et sont répartis pour un total de 30 ECTS par
semestre.

Les aptitudes et l’acquisition des connaissances sont appréciées p
ar un contrôle continu et/ou par un examen
terminal.
L’anonymat des copies sera assuré lors de l’examen terminal.

Deux sessions de contrôle de connaissances sont organisées pour chaque semestre
, une seul
e

pour les UE dont
l’évaluation se
limite
au contrôl
e continu.

. Une unité d’enseignement est acquise :

-

dès lors que la moyenne pondérée des EC qui la composent, affectés de leurs coefficients, est égale ou
supérieure à 10/20.

-

par compensation au sein d’un semestre de parcours type, entre les différe
ntes UE du semestre.


Un semestre de parcours
-
type est validé :

-

dès lors que l’étudiant valide chacune des UE qui le composent,

-

par compensation entre les différentes UE qui le composent (moyenne pondérée des UE, égale ou supérieure à
10/20)
.


Les ét
udiants ayant
obtenu une note d’UE inférieure à
0
6/20

ou étant absents à la 1ère session se présentent aux
épreuves de la 2nde session.

Les résultats obtenus en 2ème session annulent et remplacent ceux obtenus en 1ère session.






14

16/03/13


Evaluation des enseigne
ments


Les différents modules d’enseignement seront évalué par les étudiants en fin de module et avant que n’ait lieu
l’évaluation du module.

La synthèse et l’analyse de ces questionnaires seront effectuées en conseil de pédagogie et conseil de
灥êf散瑩ç
湮敭敮琮†


Pilotage
et gestion
de la mention de master


Le nombre d’établissements impliqués dans
la mention de master USTH Matériaux et Nanotechnologies

impose
une structure de pilotage de la formation constituée de représentants de chacun des établis
sements

participant
.
Elle est basée sur
un conseil des études

présidé par
la
coordinatrice de la mention

: Pr Elisabeth Dufour
-
Gergam

Le conseil des études sera constitué
des responsables de spécialités, responsable de M1, des représentants
de chacun des
établissements «

partenaires

»
, des directeur
s

et

directeur
s

adjoint
s

du département USTH
Materials and Nanotechnology,
et de deux enseignants vietnamiens
.
Les représentants des établissements
«

partenaires

» seront obligatoirement enseignants dans la form
ation. Ils seront chargés de la transmission des
informations entre la présidence ou direction de leur établissement et la cellule de pilotage de la formation.

Le conseil des études prend toutes les décisions d'ordre général concernant la mention, qu'elle
s soient de nature
pédagogique, scientifique ou administrative. Il se réunit au moins
quatre

fois par an (possibilité
de
visioconférence).

Les réunions auront pour objet, entre autres

:

-

examen et sélection des dossiers de recrutement

pour l’ensemble
,

-

attri
bution des équivalences
,

-

choix de l’établissement d’inscription pour chacun des étudiants
,

-

proposition et choix des travaux pratiques du module
Practical Training
,

-

choix du financement des
équipements spécifiques
à

la pédagogie
,

-

alimentation des pages WEB
spécifique
s

à la mention
,

-

évaluation au fil de l’eau de la mention
,

-

suivi des étudiants
,

-

évolution de la formation
.


Tant qu’il n’y aura pas de personnel permanent en charge du master USTH Matériaux et Nanotechnologies sur
place à Hanoï ou à Hoa Lac, une r
éunion téléphonique de 30

min
utes

sera organisée chaque mois entre la
coordinatrice de la mention, les directeurs du département Nano et le recteur de l’USTH afin de pouvoir discuter de
vive voix des affaires courantes.


Si le conseil des études

prend

de
s

décisions d’ordre général pour la mention de master, un
conseil
de
perfectionnement

sera en charge de l’articulation de la mention de master dans le contexte plus général de l’offre
de formation et de recherche de l’USTH et des établissements français par
ticipant à la formation.

Ce conseil sera composé de la coordinatrice de la formation, les responsables de M1 et de spécialités, les deux
directeur
s
-
directeur
s

adjoint
s

du département nano, le coordinateur pédagogique

(
Bernard Legube
)
, le recteur de
l’USTH

(
Pierre Sebban
)

et 2 industriels du domaine. Ce conseil aura principalement pour rôle
de faire évoluer la
formation dans un souci pédagogique, d’excellence de l’enseignement, de pertinence scientifique et industrielle. Le
conseil de
perfectionnement

se ré
unira une fois par an (possibilité
de
visioconférence).


Le jury de la
mention

sera

constitué de trois membres nommés par le
s

Directeur
s

ou Président
s

des
établissements cohabilités
sur proposition des responsables de mention et
valide
ra

le cursus des étu
diants.

Un
jury
de M1 et de
chaque
spécialité

sera tenu avant le jury officiel de la
mention
.


Des pré
-
jurys de M1 et M2 ouverts à l’ensemble de l’équipe enseignante et d’un représentant étudiant seront tenus
avant les jurys officiels de
S
1, S2, S3, S4.

Les responsables de modules seront chargés de transmettre les notes des différents modules aux responsables de
M1 et des M2.

Les responsables
de M1 et M2 seront chargés de transmettre les notes des différents modules et de semestre aux
responsables de men
tion.








15

16/03/13



V
-

MASTER PREMIERE ANNE
E (S1 ET S2)


O
BJECTIFS ET FORMES P
EDAGOGIQUES


Le M1
a pour objectif de permettre

:


acquérir les connaissances de niveau M1 en
physique, chimie, micro
-
nanofabrication, nanotechnologies,
nanophysique, nanochimie
,



acquérir les connaissances de base en communication, valorisation, management de projet
,



acquérir
des connaissances de pré
-
spécialisation en

matériaux, nanodispositifs et nanotechnologies et en
matériaux et nanochimie
.

C’est une formation commune pour les
2

spécialités M2 du Master.

Le M1 inclut un
projet en laboratoire de 12 semaines.

Il est composé en deux semestres (S1
et S2). 30 crédits sont affectés à chacun des semestres.

Il s’adresse à des étudiants physiciens, chimistes, de sciences des matériaux
ou encore issus de formations
proches
de l’
electrical engineering
.


Il comporte un tronc commun et des modules optionnel
s de pré
-
spécialisation.


La liste
des modules es
t la suivante

:



Modules de tronc commun

Nombre
d’heures

présentiel

ECTS

Semestre

Responsable

de module

B101

Microscopy technics

22,5

3,

1


S. Rousset

B102

Micro and nanofabrication

22,5

3,

1

E. D
ufour
-
Gergam

B103

Spectrocopic technics

22,5

3,

1

P. Daniel

B104

Synthesis technics of nanomaterials and
nanodevices

22,5

3

1

V. Le Than
h

B105

Nanochemistry, self assembling , synthesis

22,5

3

1

C. Amiens

B106

Silicon photovoltaic devices

22,5

3

1

P
. Rocca

B10
7


Practical training on nano topics
(microscopy, synthesis, carbon nanotubes,
nanoparticles…)

33,75

7

2

E. Dufour
-
Gergam/P.
Lecoeur

B10
8


Lab work

3 months

9

2

MC Pham

B10
9

Human, Economic, Social and Juridical
Sciences 1

45,00

5

1

A. De
Blignière




16

16/03/13














Modules de pré
-
spécialisation
«

Materials, devices and
nanotechnologies

»

Nombre
d’heures

présentiel

ECTS

Semestre

Responsable

de module

P101


Cristallography

/
Solid
-
state physics and
surfaces


11,25/

22,5

4

1

S. Giorgio
/

A. Ka
ssiba

P102

Nanophysics (including
quantum mechanics)

22,5

3

1

A. Kassiba

P103

Physics of semicond
uctors

22,5

3,5

2

A. Bournel

P104

Photonics and Microwave

(1)

22,5

3,5

2

B. Journet

P105

Photonics and Microwave
(2)

22,5

3,5

2

B. Journet

P106

Magnetism

and
nanomagnetism

22,5

3,5

2

P. Lecoeur














Modules de pré
-
spécialisation «

Materials,
and nanochemistry

»

Nombre
d’heures

présentiel


ECTS



Semestre

Responsable

de module


C101

Organic and organometallic
chemistry for nanoscience

22,5

4

1

B
. Schollhorn

C102

Advanced microscopy

22,5

3,5

1

F.
Fellidj

C103

Polymerisation processes and
macromolecular engineering

22,5

3,5

2

L. Fontaine

C104

Organic thin layers

11,25

1,5

2

G. Horowitz

C105

Optical and magnetic
properties of molecular
coordin
ation complexes for
therapy applications

22,5

3,5

2

G. Lemercier

C106

Biomolecular Systems

11,25

2

2

T. Duong

C107

Organic and inorganic
Materials and Interfaces

22,5

3,5

2

F. Tetard













17

16/03/13



Le recrutement des étudiants M1 sera principalement issu
des formations des formations de niveaux équivalents au
L3.

Pour les étudiants issus des formations «

USTH

» ou des établissements français participant à la formation, le
recrutement se fera par l’examen du dossier de candidature.

m潵ê 摥s é摩慮瑳 issu
s d’autres formations de niveau équivalent
, l’examen des dossiers sera accompagné d’un
entretien assez long en anglais qui portera sur la motivation de l’étudiant mais également pourra servir à jauger ses
c潭烩瑥tc敳⁳ci敮瑩fi煵敳⸠

䑥a潤畬敳⁤ ⁲敭is攠e

湩î敡甠u潵êê潮琠t瑲攠eê潰潳⁡ ⁣慳⁰ ê⁣慳⸠

䱥⁣桯ix⁤ s潤畬敳⁤ ⁰狩
J
s烩ci慬is慴a潮⁳敲愠e慩琠t渠n潮c敲瑡瑩潮⁡ 散攠牥e灯湳慢l攠e甠uㄮN

䱥 c桯ix 摥 c敳 m潤畬敳 擩瑥牭i湥 湡瑵牥tl敭敮琠l愠s烩ci慬i瓩t摥 摥畸i攠慮滩攮e䍥灥湤慮琬t摥s c桡湧敭敮瑳
灯é
rront être envisagés en fonction de la formation initiale de l’étudiant.





18

16/03/13



VI
-

MASTER DEUXIEME ANNE
E


SEMESTRES 3 ET 4

Spécialité 1
Materials, devices and nanotechnologies


Finalité



Indifférenciée




Création de spécialité dans un nouveau Master



R
esponsables de
la spécialité de master


Arnaud Bournel


Titre

: PU

Section

CNU : 63





Correspondant Vietnamien

: non identifié à ce jour




Etablissement(s)
co
-
habilité(s)



Université Paris Sud 11



Université Paris Diderot Paris 7



Université du Maine



Ecole

Normale Supérieure de Cachan



Université Aix
-
Marseille 2



Université de Haute Alsace



Université Paris 13 Nord



Université de Poitiers



Université de Reims Champagne Ardenne



Consortium Toulouse




Etablissements
associées

1.

Université de Bretagne occidentale (Bre
st)

2.

Université Lyon 1

3.

Université de Nantes

4.

Université de Nice Sophia
-
Antipolis

5.

Université Jean Monnet Saint Etienne

6.

Université de Strasbourg

7.

Université François Rabelais de Tours

8.

Ecole Polytechnique Palaiseau

9.

Université Aix Marseille 3




METIERS ET DEBO
UCHES VISES PAR LA SPECIALITE

Les activités visées par cette spécialité sont larges et variées et vise des applications allant de la physique
fondamentale, physique appliquée, électronique, chimie, matériaux, biologie au développement
technologique. L’ap
proche abordée par la spécialité est par essence pluridisciplinaire.

Ainsi, de manière plus spécifique, le M2 s’adresse à des étudiants désirant travailler dans le domaine de

:



19

16/03/13


-

l
a r
ech
erche fondamentale et recherche appliquée
,

-

l’a
nalyse
théorique, simula
tion numérique
,

-

le
développement expérimental et la très haute technologie
,

-

la
t
ransmission du savoir, diffusion des connaissances, communication et animation scientifique,
enseignement
,

-

La v
eille technologique
,

-

Le r
ecueil et gestion de données
,

-

L’élaborat
ion de protocoles, mise au point de techniques, installation, maintenance et vente
d’appareillage
.


Exemple de métiers accessibles

:

Chercheur en physique,
c
hercheur en chimie,
c
hercheur en Physico
-
chimie,
c
hercheur en biologie et
biochimie,
i
ngénieur de
recherche
,
e
nseignant
-
c
hercheur,
c
hargé
d’affaires,
c
ommercial
,
p
hysicien
,
r
esponsable
de maintenance
v
ide
,
i
ngénieur
d'études,
i
ngénieur
en calcul scientifique,
i
ngénieur
qualité,
i
ngénieur
Recherche & Développement,
i
ngénieur
sécurité,
j
ournaliste
scient
ifique,
m
édiateur
scientifique,
p
rofesseur
de collège et de lycée,
s
pécialiste
de l'acquisition des données de terrain et
concepteur de mode opératoire,
journaliste
scientifique,
v
eilleur
technologique


Les codes NFS associés sont les suivants

:

115


Phy
sique

111
-

Physique
-
chimie


111f : Sciences des matériaux, physique
-
chimie des procédés industriels

112f : Biochimie des produits alimentaires ; Biochimie appliquée aux procédés industriels

115b : Méthodes et modèles en sciences physiques ; Méthodes de me
sures physiques

115f : Physique appliquée aux processus industriels ; Physique des matériaux ; Mesures physiques
appliquées au contrôle industriel ; Sciences physiques pour l'ingénieur

116b : Méthodes de mesure, d'analyse chimique ; Informatique de la chim
ie

116f : Chimie des matériaux et des métaux ; Chimie des processus industriels ; Chimie des produits
alimentaires

116g : Chimie de l'eau et de l'environnement, chimie de la santé


Les compétences et les capacités visées sont les suivantes

:

Compétences o
u capacités évaluées
(I = initiation, U = utilisation, M = maîtrise)


Compétences transversales



Compétences organisationnelles

:



Travailler en autonomie (M)

: établir des priorités, gérer son temps, s’auto
-
évaluer, élaborer un
projet personnel de formati
on.



Utiliser les technologies de l’information et de la communication (M).



Effectuer une recherche d’information (M)

: préciser l’objet de la recherche, identifier les
modes d’accès, analyser la pertinence, expliquer et transmettre



Synthétiser une probléma
tique scientifique (M)



Mettre en œuvre un projet

(M)

: définir les objectifs et le contexte, réaliser et évaluer l’action.



Réaliser une étude

(M)

: poser une problématique

; construire et développer une
argumentation

; interpréter les résultats

; élaborer
une synthèse

; proposer des prolongements.



Capacité à travailler en contexte international
.






20

16/03/13


Compétences relationnelles

:



Communiquer

(M)

: rédiger clairement, préparer des supports de communication adaptés,
prendre la parole en public e
t commenter des s
upports
.



Travailler en équipe

(U ou M)

: s’intégrer, se positionner, collaborer



S’intégrer dans un milieu professionnel

(U ou M): identifier ses compétences et les
communiquer, situer une entreprise ou une organisation dans son contexte socio
-
économique,
identifier les personnes ressources et les diverses fonctions d’une organisation, se situer dans
un environnement hiérarchique et fonctionnel, respecter les procédures, la législation et les
normes de sécurité



Compétences scientifiques générales




Respect
er l’éthique scientifique (U ou M)



Connaître et respecter les réglementations (U ou M)



Faire preuve de capacité d’abstraction (M)



Analyser une situation complexe (U ou M)



Adopter une approche pluridisciplinaire (
M
)



Mettre en œuvre une démarche expériment
ale (M)

: utiliser les appareils et les techniques de
mesure les plus courants

;

utiliser les appareils et les techniques

de très haute technologie,

identifier les sources d’erreur ; analyser des données expérimentales et envisager leur
modélisation

; val
ider un modèle par comparaison de ses prévisions aux résultats
expérimentaux

; apprécier les limites de validité d’un modèle

; résoudre par approximations
successives un problème complexe.



Utiliser des logiciels d’acquisition et d’analyse de données (U ou
M)



Utiliser des outils mathématiques et statistiques (M)



Capacité à
mettre en œuvre des innovations (U ou M)



Utiliser un langage de programmation (M)



Capacité à vérifier des hypothèses par des expérimentations appropriées

(U ou M)



Compétences disciplinai
res spécifiques




Connaissances approfondies en
m
écanique
q
uantique
,
p
hysique
s
tatistique
,
p
hysique
a
tomique
et
m
oléculaire
, Optique, Matière Condensée
, Photonique, Microscopie, Nanomagnétisme,
Electronique des nanostructures, Technologie des films minces,
Chimie de surface, Analyses
de surface, Nanomatériaux, Couplage optique et système biologique, MEMS, Transmission
rapide, Micro
-
nanobiosciences



Manipuler les mécanismes fondamentaux à l’échelle microscopique, modéliser les
phénomènes
liés à la diminution d
’échelle
, relier un phénomène macroscopiq
ue aux processus
microscopiques



Manipuler des équipements expérimentaux de très haute technologie pour l’observation, la
réalisation, la manipulation et la caractérisation de nanostructures



Recherche bibliographique



Manipuler les règles d’interprétation du formalisme



Mettre en œuvre un protocole expérimental servant à l’étude d’un banc de manipulation
associant différents appareils de mesures






21

16/03/13


Conditions d’admission


-

Les étudiants ayant
validé les conditions de
réussite au M1 de la mention seront admis sur dossier
à la spécialité de master. Si les étudiants n’ont pas chois
i

les modules de préspécialisation
spécifiques,
la possibilité de suivre l’enseignement de la spécialité sera évaluée au cas par cas.

-

Les autr
es étudiants issus de M1 de physique, chimie, sciences des matériaux et de l’
electrical
engineering

d’autres établissements devront présenter un dossier de candidature. Si la candidature
est présélectionnée, un entretien permettant de jauger de la motivati
on, des compétences
scientifiques et du niveau d’anglais de l’étudiant sera proposé

-

Une reconnaissance des acquis professionnels pourra être proposée après examen du dossier et
entretien.



Organisation pédagogique


-

Les enseignements consistent en des
cours magistraux, des travaux dirigés et des travaux pratiques
(modélisation moléculaire), et des conférences
.

-

Un Travail Personnel Encadré (TPE) sera proposé à l’étudiant, dans certaines UE, afin d’appliquer
directement les principes du cours. L’équipe pé
dagogique adoptera également une approche
collective (par groupe de travail) lors d’études de cas.

-

L’utilisation des TICE [Espaces Numériques de travail (ENT) ou Espaces Numériques
d'Apprentissage,
p
late
-
formes d’apprentissage en ligne] seront indispensabl
e
s

étant donné le
caractère international souhaité
e

pour cette formation.

-

Un module de SHS est également proposé aux étudiants de M2 visant à professionnaliser la
formation.



Organisation de la formation


Le responsable de la spécialité travaillera en é
quipe pédagogique avec les responsables de modules, les
enseignants missionnés et les intervenants vietnamiens. Un à deux délégués d’étudiants seront nommés.

Un jury de spécialité composé de trois personnes et désigné par la direction des partenaires coha
bilitant
s

(sur proposition du responsable de la spécialité) sera désigné.

L’équipe pédagogique préparera le recrutement des étudiants de la spécialité en étudiant les dossiers et en
organisant les entretiens. Sur proposition de l’équipe pédagogique, le co
nseil des études se prononcera
effectivement sur le recrutement.





22

16/03/13



Listes des modules d’enseignement



Modules communs aux deux spécialités

Nombres
d’heures

Credits

semestre


Responsable module

B201

Mesoscopic materials and interfaces

22,5

3

1

A. Gi
baud

B202

Nanobiotechnologies

22,5

3

1

C. Smadja/R.
Ferrigno

B203

Biosensors and DNA biochips

22,5

3

1

B. Lepioufle

B204

Organic electronics

11

,25

2

1

JM Raimundo

B205

Photocatalysis

22,5

3

1

M. Petit

B20
6

Technological work in a clean room
(Lab of

Nanotechnology @ Ho Chi
Minh City)

33,75

5

1

E.

Dufour
-
Gergam


B20
7

Human, Economic, social, and juridic
sciences

2

45

5

1

A. De Blignière


B20
8

Master thesis (
6

months)



1
2

2
















Modules spécifiques à la spécialité









P201

Nanophot
onics

22,5

3

2

E. Cassan

P202

Non linear optics

11,25

2

1

D. Lai Ngoc

P203

Nanomagnetism and Spintronics

22,5

4

1

S. Mercone

P204

Physics of electronic devices

22,5

3

2

S. Vignoli



23

16/03/13


P205

Numerical simulation

11,25

1,5

2

F. Calvayrac

P206

Quantum optoel
ectronic and Photonic
devices

22,5

3

2

X. Marie

P207

MEMS
-
NEMS

22,5

3

2

L. Renaud

P208

Ultra
-
short phenomena /
Optoacoustic

11,25

1,5

2

V. Gusev


P209


Mechanical properties



22,5

3


2

P. Poncharal







24

16/03/13



Spécialité
2

Materials and Nanochemistry


Fin
alité



Indifférenciée




Création de spécialité dans un nouveau Master



Responsables de
la spécialité de master


Minh Chau Pham


Titre

: PU

Section

CNU : 31





Correspondant Vietnamien

: non identifié à ce jour




Etablissement(s)
co
-
habilité(s)



Universit
é Paris Sud 11



Université Paris Diderot Paris 7



Université du Maine



Ecole Normale Supérieure de Cachan



Université Aix
-
Marseille 2



Université de Haute Alsace



Université Paris 13 Nord



Université de Poitiers



Université de Reims Champagne Ardenne




Consortium T
oulouse




Etablissements
associées

1.

Université de Bretagne occidentale (Brest)

2.

Université Lyon 1

3.

Université de Nantes

4.

Université de Nice Sophia
-
Antipolis

5.

Université Jean Monnet Saint Etienne

6.

Université de Strasbourg

7.

Université François Rabelais de Tours

8.

Ec
ole Polytechnique Palaiseau

9.

Université Aix
-
Marseille 3




METIERS ET DEBOUCHES VISES PAR LA SPECIALITE

Les activités visées par cette spécialité sont larges et variées et vise des applications allant de la chimie,
physico
-
chimie, des matériaux, de la bi
ologie au développement technologique. L’approche abordée par
la spécialité est par essence pluridisciplinaire.

Ainsi, de manière plus spécifique, le M2 s’adresse à des étudiants désirant travailler dans le domaine de

:



25

16/03/13


-

La r
ech
erche fondamentale et reche
rche appliquée

-

L’a
nalyse
théorique, simulation numérique

-

Le développement expérimental et la très haute technologie

-

La t
ransmission du savoir, diffusion des connaissances, communication et animation scientifique,
enseignement

-

La v
eille technologique

-

Le r
ec
ueil et gestion de données

-

L’élaboration de protocoles, mise au point de techniques, installation, maintenance et vente
d’appareillage


Exemple de métiers accessibles

:

Chercheur en chimie, Chercheur en Physico
-
chimie, Chercheur en biologie et biochimie,

Ingénieur de
recherche
,

Enseignant
-
Chercheur, Chargé d’affaires, Commercial, Physicien, Responsable de
maintenance Vide, Ingénieur d'études, Ingénieur en calcul scientifique, Ingénieur qualité, Ingénieur
Recherche & Développement, Ingénieur sécurité, Jou
rnaliste scientifique, Médiateur scientifique,
Professeur de collège et de lycée, Spécialiste de l'acquisition des données de terrain et concepteur de mode
opératoire,
Journaliste scientifique,
Veilleur technologique


Les codes
NFS associés sont les suivan
ts

:



111
-

Physique
-
chimie


111f : Sciences des matériaux, physique
-
chimie des procédés industriels

112f : Biochimie des produits alimentaires ; Biochimie appliquée aux procédés industriels

115b : Méthodes et modèles en sciences physiques ; Méthodes de
mesures physiques

115f : Physique appliquée aux processus industriels ; Physique des matériaux ; Mesures physiques
appliquées au contrôle industriel ; Sciences physiques pour l'ingénieur

116b : Méthodes de mesure, d'analyse chimique ; Informatique de la ch
imie

116f : Chimie des matériaux et des métaux ; Chimie des processus industriels ; Chimie des produits
alimentaires

116g : Chimie de l'eau et de l'environnement, chimie de la santé


Les compétences et les capacités visées sont les suivantes

:

Compétences

ou capacités évaluées
(I = initiation, U = utilisation, M = maîtrise)


Compétences transversales



Compétences organisationnelles

:



Travailler en autonomie (M)

: établir des priorités, gérer son temps, s’auto
-
évaluer, élaborer un
projet personnel de forma
tion.



Utiliser les technologies de l’information et de la communication (M).



Effectuer une recherche d’information (M)

: préciser l’objet de la recherche, identifier les
modes d’accès, analyser la pertinence, expliquer et transmettre



Synthétiser une problé
matique scientifique (M)



Mettre en œuvre un projet

(M)

: définir les objectifs et le contexte, réaliser et évaluer l’action.



Réaliser une étude

(M)

: poser une problématique

; construire et développer une
argumentation

; interpréter les résultats

; élabore
r une synthèse

; proposer des prolongements.



Capacité à travailler en contexte international


Compétences relationnelles

:



Communiquer

(M)

: rédiger clairement, préparer des supports de communication adaptés,
prendre la parole en public e
t commenter des
supports
.



26

16/03/13




Travailler en équipe

(U ou M)

: s’intégrer, se positionner, collaborer



S’intégrer dans un milieu professionnel

(U ou M): identifier ses compétences et les
communiquer, situer une entreprise ou une organisation dans son contexte socio
-
économique,

identifier les personnes ressources et les diverses fonctions d’une organisation, se situer dans
un environnement hiérarchique et fonctionnel, respecter les procédures, la législation et les
normes de sécurité



Compétences scientifiques générales




Respec
ter l’éthique scientifique (U ou M)



Connaître et respecter les réglementations (U ou M)



Faire preuve de capacité d’abstraction (M)



Analyser une situation complexe (U ou M)



Adopter une approche pluridisciplinaire (
M
)



Mettre en œuvre une démarche expérimen
tale (M)

: utiliser les appareils et les techniques de
mesure les plus courants

;

utiliser les appareils et les techniques

de très haute technologie,

identifier les sources d’erreur ; analyser des données expérimentales et envisager leur
modélisation

; va
lider un modèle par comparaison de ses prévisions aux résultats
expérimentaux

; apprécier les limites de validité d’un modèle

; résoudre par approximations
successives un problème complexe.



Utiliser des logiciels d’acquisition et d’analyse de données (U ou

M)



Utiliser des outils mathématiques et statistiques (M)



Capacité à
mettre en œuvre des innovations (U ou M)



Utiliser un langage de programmation (M)



Capacité à vérifier des hypothèses par des expérimentations appropriées

(U ou M)



Compétences disciplina
ires spécifiques




Connaissances approfondies en
Chimie de surface, chimie des interfaces, chimie du solide,
chimie moléculaire, électrochimie, Technologie des films minces,

Analyses de surface,
Nanomatériaux, Couplage optique et système biologique, Micro
-
n
anobiosciences



Manipuler les mécanismes fondamentaux à l’échelle micro

et nano
scopique, modéliser les
phénomènes
liés à la diminution d’échelle
, relier un phénomène macroscopiq
ue aux processus
microscopiques



Manipuler des équipements expérimentaux de très
haute technologie pour l’observation, la
réalisation, la manipulation et la caractérisation de nanostructures



Recherche bibliographique



Manipuler les règles d’interprétation du formalisme



Mettre en œuvre un protocole expérimental servant à l’étude d’un ban
c de manipulation
associant différents appareils de mesures



Conditions d’admission


-

Les étudiants ayant
validés les conditions de réussite au M1 de la mention seront admis sur dossier
à la spécialité de master. Si les étudiants n’ont pas chois les mo
dules de préspécialisation
spécifiques, la possibilité de suivre l’enseignement de la spécialité sera évaluée au cas par cas.

-

Les autres étudiants issus de M1 de physique, chimie, sciences des matériaux et de l’electrical


27

16/03/13


engineering d’autres établissemen
ts devront présenter un dossier de candidature. Si la candidature
est présélectionnée, un entretien permettant de jauger de la motivation, des compétences
scientifiques et du niveau d’anglais de l’étudiant sera proposé

-

Une reconnaissance des acquis profess
ionnels pourra être proposée après examen du dossier et
entretien.



Organisation pédagogique


-

Les enseignements consistent en des cours magistraux, des travaux dirigés et des travaux pratiques (modélisation
moléculaire), et des conférences

-

Un Travail
Personnel Encadré (TPE) sera proposé à l’étudiant, dans certaines UE, afin d’appliquer directement les
principes du cours. L’équipe pédagogique adoptera également une approche collective (par groupe de travail) lors
d’études de cas.

-

L’utilisation des TICE
xbsé慣敳e乵m楱u敳ed攠瑲慶慩氠Eb乔F ou bsé慣敳e乵m楱u敳ed'Aéér敮瑩ts慧攬 m污瑥
-
form敳e
d’apprentissage en ligne] seront indispensable étant donné le caractère international souhaité pour cette formation.

-

Un module de SHS est également proposé aux étudian
ts de M2 visant à professionnaliser la formation.


Organisation de la formation

Le responsable de la spécialité travaillera en équipe pédagogique avec les responsables de modules, les
enseignants missionnés et les intervenants vietnamiens. Un à deux dél
égués d’étudiants seront nommés.

Un jury de spécialité composé de trois personnes et désignés par la direction des partenaires cohabilitant
(sur proposition du responsable de la spécialité) sera désigné.

L’équipe pédagogique préparera le recrutement des
étudiants de la spécialité en étudiant les dossiers et en
organisant les entretiens. Sur proposition de l’équipe pédagogique, le conseil des études se prononcera
effectivement sur le recrutement.



Listes des modules d’enseignement



Modules communs aux

deux spécialités

Nombres
d’heures

Credits

semest
re


Responsable
module

B201

Mesoscopic materials and interfaces

22,5

3

1

A. Gibaud

B202

Nanobiotechnologies

22,5

3

1

C. Smadja/R.
Ferrigno

B203

Biosensors and DNA biochips

22,5

3

1

B. Lepioufle

B204


Or
ganic electronics

11,25

2

1

JM Raimundo

B205

Photocatalysis

22,5

3

1

M. Petit



28

16/03/13


B20
6

Technological work in a clean room (Lab
of Nanotechnology @ Ho Chi Minh City)

33,75

5

1

E.Dufour
-
Gergam


B207

SHS

2

45

5

1

A. de Blignière


B208

Master thesis (
6

month
s)



1
2

2














Modules spécifiques à la spécialité





C201

Nanostructured polymers: synthesis and
elaboration

22,5

3

2

L. Fontaine

C202

Nanoelectrochemistry/Bioelectrochemistry

22,5

3

2

JC Lacroix

C203

Chemical functionalization of surfaces

-

Conducting Polymers

11,25

2

1

MC Pham

C204

Microscopy for biological applications

22,5

3,5

2

M. Molinari

C205

Technics for analysis of supra and
macromolecular systems

22,5

3

2

P. Serp

C206


Hybrid nanomaterials

11,25

2

1

T. Mallah

C207

Physico che
mistry of surface

11,25

2

1

M. Delamar

C208

Nanostructured materials based on vegetal
polymers, development of new composite
materials elaboration

11,25

2

2

X. Coqueret

C209

Molecular Modelisation of organic materials

22,5

3,5

2

F. Maurel















29

16/03/13




VII


EQUIPE PEDAGOGIQUE D
E LA MENTION DE MAST
ER


Les noms des e
nseignants
-
chercheurs français identifiés à ce jour pour participer aux modules d’enseignement

sont
donnés dans le tableau suivant.

Rappelons qu’il ne s’agit que d’une liste provisoire
,

les établissements ayant très récemment rempli leur fiche
d’engagement Consortium et

certains d’entre eux

n’ayant jamais participé aux réunions du groupe thématique
«

Matériaux et Nanotechnologies

» n’ont pas encore eu l’opportunité de se positionner sur l
es différents modules
d’enseignement.

C’est ainsi le cas pour

:
l’université de Haute Alsace, l’Université de Bretagne occidentale, l’Université de Nice,
l’Université de Nantes, l’Université de Saint
-
Etienne, l’Université de Strasbourg, l’Université d’Aix

Marseille3. L’Ecole

Polytechnique Palaiseau vient de confirmer son engament en tant que membre associé en ce qui concerne le
master Materiaux et Nanotechnologies. L’Ecole
Polytechnique
se positionnera également dans un second temps
sur les modules concer
nés
, Perre Rocca ayant déjà accepté d’être le responsable du module Silicon photovoltaic
devices
.


Les personnes apparaissent également ici en termes de

compétences. Comme cela a déjà été précisé, les
enseignants d’un même module peuvent être amenés à cha
nger d’une année à l’autre.

L’implication des établissements sera fixée par leur statut de membres partenaires ou associés.

Certains établissements ont également précisé dans leur fiche d’engagement le nombre d’heures maximum fixant
leur participation.


Nom et prénom

Qualité

CNU

Établissement

Module






Nguyen Chi Thanh



ENS Cachan

B102, P206

Lai Ngoc Diep



ENS Cachan

B102, P202

Bernard Journet



ENS Cachan

P104, P105

Bruno Lepioufle



ENS Cachan

B202, B203

Olivier Français



ENS Cachan

B202, B
203

Isabelle Ledoux



ENS Cachan

P201

O. Marty



Université Lyon 1

B101

Rosaria Ferrigno



Université Lyon 1

B102, B202

P. Kleimann



Université Lyon 1

B102

A. Mermet



Université Lyon 1

P10
1

S. Vignoli



Université Lyon 1

P103

A. San Miguel



Unive
rsité Lyon 1

P209

L. Poncharal



Université Lyon 1

P209

C. Rivière



Université Lyon 1

B202

JP Rieu



Université Lyon 1

B202

S. Vignoli



Université Lyon 1

P204

P. Kleimann



Université Lyon 1

P207

O. Tillement