Notes biographiques de Mark Lathrop

hearingstartBiotechnology

Oct 23, 2013 (3 years and 7 months ago)

234 views

 
 




Notes biographiques de Mark Lathrop
Réputé pionnier canadien de la génomique, Mark Lathrop était jusqu’à tout récemment le
directeur scientifique du Centre national de génotypage (CNG) et de la Fondation Jean
Dausset Centre d’étude du polymorphisme humain (CEPH) à Paris, deux des principaux
centres de recherche de la biologie à grande échelle créés par le gouvernement français. Le
principal objectif de ces centres consiste à appliquer la génomique et autres méthodologies à
grande échelle pour réussir à comprendre les maladies humaines.

Né en 1950 en Alberta, le P
r
Lathrop est titulaire d’un baccalauréat ès sciences et d’une maîtrise
de l’Université d’Alberta, ainsi que d’un doctorat de l’Université de Washington (Seattle) en
bio-mathématiques. Par la suite, il est déménagé en France, où il a été l’un des fondateurs du
Centre d’étude du polymorphisme humain, et fut l’un des pionniers en matière de collaborations
internationales relativement au génome humain dans les années 80 et 90.

En 1993, le P
r
Lathrop s’est joint à l’Université d’Oxford où il était chercheur principal Wellcome
Trust et professeur de génétique humaine. Au même endroit, il a été l’un des co-fondateurs et le
premier directeur scientifique du Wellcome Trust Centre for Human Genetics, un institut mis sur
pied pour appliquer les méthodes génomiques visant à comprendre les fondements
moléculaires des maladies humaines. Parallèlement à ces fonctions, il a co-fondé la compagnie
de biotechnologie Oxagen.

À la demande du gouvernement français, le P
r
Lathrop est retourné en France en 1998 pour
fonder le CNG qui devait devenir le premier centre national d’études en matière de génétique
humaine. Le CNG s’est établi comme centre chef de file en matière d’études de la génétique à
grande échelle en Europe. Les résultats des travaux du CNG ont permis la création de deux
compagnies de biotechnologie. En 2005, le gouvernement français a demandé au P
r
Lathrop de
prendre les rênes de la Fondation Jean Dausset – Centre d’étude du polymorphisme humain à
titre de directeur scientifique.

 
 

Le P
r
Lathrop est l’auteur de plus de 600 articles scientifiques en génétique, en génomique et
en statistiques. Il a été l’un des principaux collaborateurs des cartes génétiques de première et
deuxième générations (fondées respectivement sur la cartographie RFLP et les marqueurs
microsatellites), et au développement des outils moléculaires et bio-informatiques qui ont mené
à la découverte des gènes responsables de plusieurs maladies mendéliennes.

Il a également grandement participé aux développements de méthodes génétiques pour l’étude
de modèles de maladie humaine chez d’autres espèces mammifères. Ses études scientifiques
actuelles sont axées sur l’utilisation de la génétique et d’autres méthodes génétiques à haut
rendement pour identifier les modifications de l’ADN qui prédisposent les gens aux maladies
courantes, particulièrement, le cancer du poumon, l’asthme et les maladies cardiovasculaires,
et pour comprendre les effets de ces dernières dans le contexte de la biologie et de la santé
publique. Le P
r
Lathrop est responsable du programme scientifique du Programme national
français de génomique du cancer.

Le P
r
Lathrop est également Professeur invité en génétique humaine à l’Institut des sciences
médicales de l’Université de Tokyo et a négocié des collaborations avec plusieurs grands
partenaires du domaine pharmaceutique sur les études de la maladie (Astra Zeneca, Merck,
Lilly, Sanofi Aventis) et le développement technologique (Roche Molecular Systems).

Le P
r
Lathrop a été le conseiller scientifique de nombreuses initiatives privées et publiques en
génomique. Il a présidé le Comité consultatif scientifique pour Life sciences, genomics and
biotechnology for health, une initiative de financement de 2,3 milliards d’euros au sein du 6
e

Programme-cadre de l’Union européenne. Il est présentement le président de la Commission
consultative scientifique du Centre Riken de la médecine génomique qui est renommé au
Japon, et est membre de la Commission scientifique Riken.

Parmi les prix et honneurs qu’il a reçus pour des travaux scientifiques, on note l’Ordre national
du Mérite et l’Ordre national de la Légion d’honneur de la France.

Le P
r
Lathrop possède la double nationalité Canada-France.