Le Spamdexing, c’est quoi

absorbedcloudsInternet and Web Development

Jun 28, 2012 (5 years and 1 month ago)

305 views



www.audit
-
redac
-
web.com


PRESTATIONS WEBMARKETING

:

Audit de site Internet • Rédaction pour le web • Veille sur Internet Page
1

/
2


Fiche conseil n°
7

m
a
i

2012


Le Spamdexing, c’est quoi

?

Définition

D
é
f
i
n
i
t
i
o
n

W
I
K
I
P
E
D
I
A

: «

Le
spamdexing

est un ensemble de techniques consistant à tromper les
moteurs
de recherche

sur la qualité d'une page ou d'un site afin d'obtenir, pour un mot
-
clef donné, un bon classement
dans les résultats des moteurs (de préférence dans les tout premiers résultats, car les utilisateurs vont
rarement au
-
delà de la

première page qui, pour les principaux moteurs, ne comprend par défaut que dix
adresses).

Le mot «

spamdexing

» est un néologisme anglophone composé du substantif «

spam

» et du suffixe
«

dexing

» pris sur le terme «

indexing

» signifiant
référencement
. Au
Canada
, l'
Office québécois de la langue
française

propose comme traduction de «

spamdexing

» «

référencement abusif

». En France, on n'a pas
encore propo
sé de traduction officielle
.

Elle est parfois sévèrement punie par les moteurs, même s'il n'y a pas de code de conduite précis pour les
référenceurs (il est parfois difficile de distinguer le référencement abusif de la
SEO
, l'optimisation
«

honnête

»). Les techniques habituelles de référencement abusif consistent par exemple à truffer une
page
satellite

de listes de mots
-
clefs (pour attirer les utilisateurs de moteurs qui font une recherche sur ces mots),
ou à créer des dizaines de sites qui pointent les uns vers les autres (
link farms

ou pépinières de liens) pour
améliorer leur classement dans les moteurs qui jugent la qu
alité d'une page en fonction du nombre de liens
pointant vers elle

»

Les méthodes de Spamdexing visées par GOOGLE


PANDA

a été lancé
début 2011 aux E.U
, puis dans les pays anglophone avant d’arriver en France durant
l’été 2011.
P
A
N
D
A

n’est pas un algorithm
e

c
o
m
m
e

l
e
s

a
u
t
r
e
s
,

i
l s’agit plutôt d’un
filtre de nettoyage
qui a
pour objectif de
lutter contre le spam

via
l’achat massif de liens

ou via des
contenus de
faible valeur.

Dans les 2 cas, l’objectif des webmasters qui gèrent ces sites

est de créer le plus possible de trafic pour
ensuite
générer des revenus

v
i
a

l
e
s

e
s
p
a
c
e
s

p
u
b
l
i
c
i
t
a
i
r
e
s
.


PANDA
vise principalement à

4 formes de sites
web et
certains pro
cédés de
Spamdexing.

4


formes de sites web





Les fermes de contenus


les fermes de contenu génèrent des
contenus de très faible qualité mais en très grande quantité
à partir
de l’étude des mots clés les plus tapés dans les requêtes. Ce contenu est
ensuite

inséré dans des pages
parfaitement optimisées
pour les moteurs de recherche.




Les agrégateurs de contenus

Ce sont des sites qui récupèrent tout ou partie d’informations circulant sur le web et qui sont ensuite
agrégées de manière + ou


pro.



www.audit
-
redac
-
web.com


PRESTATIONS WEBMARKETING

:

Audit de site Internet • Rédaction pour le web • Veille sur Internet Page
2

/
2


Parmi ces agr
égateurs on retrouve les sites d’offres d’emploi, d’annonces immobilières, d’offres de formation.




Les comparateurs de prix

Comme leur nom l’indique, en fonction des thématiques traitées, ces sites vont chercher les informations sur
différents sites et les

agrègent.
L
e


mécanisme

e
s
t

t
o
u
j
o
u
r
s

le

m
ê
m
e

:

une très bonne optimisation des pages,
qui engendre du trafic, et ce trafic est vendu pour générer des revenus publicitaires
.




Les sites de questions/réponses ou forums

Ces sites sont visés car Google s’est rend
u compte qu’un grand nombre de questions restaient sans réponse.
E
n

c
o
n
s
u
l
t
a
n
t

c
e
s

s
i
t
e
s

l

i
n
t
e
r
n
a
u
t
e

e
s
t

d
é
ç
u

c
a
r

i
l

n
e

t
r
o
u
v
e

p
a
s

l
a

r
é
p
o
n
s
e

q
u

i
l

e
s
t

v
e
n
u

c
h
e
r
c
h
e
r

et

i
l

y

a

pro
duction de pages web qui
ne ser
v
e
n
t

à rien.







6

procédés de Spamdexing




Le cloaking

C’est une méthode qui permet de proposer un contenu différent à

l’internaute et au moteur de recherche. Méthode très utilisée en cas
d’animation flash. Pour Google une seule règle, le moteur et
l’internaute doivent avoir accès au même contenu.



Le content spinning

Il s’agit de méthode de réécriture automatique qui che
rche à tromper
les robots. Vous prenez un texte sur un site, vous le faites passer dans
une moulinette qui va changer des mots ou le temps des verbes,
utiliser des synonymes… et vous pouvez même pouvoir sortir plusieurs
versions d’un même texte. Bien enten
du, l’intérêt éditorial de tels textes est très faible.



Le scrapping

Des robots copient un contenu sur un site et le collent sur un autre site.



L’indexation de pages de moteur interne

Google interdit l’indexation de pages de résultats issus du moteur inte
rne du site. Elles doivent être
désindexées.



Duplicate content

C’est la reproduction à l’identique d’un texte à l’intérieur d’un site ou sur plusieurs sites.

La notion de Duplicate Content affecte tous les sites vitrine ou marchand. Ce n’est pas une pénal
ité pour un
site mais par contre ça engendre une moins bonne visibilité des pages dupliquées. Le simple fait de corriger
améliore le référencement.



Les systèmes de liens artificiels

Régulièrement vous recevez des offres vous proposant de créer des centaine
s voir des milliers de liens vers
votre

site pou
r favoriser son ré
f
é
r
e
n
c
e
m
e
n
t
n
a
t
u
r
e
l
.

Surtout ne souscrivez pas à de telles offres car vous
exposer
votre site aux foudres de
P
A
N
D
A

e
t

d
e
p
u
i
s

p
e
u

d
e

P
E
N
G
O
U
I
N
.


Les liens proposés sont
complètement artificiels et sans aucune valeur pour l’internaute
. Déjà de nombreux sites proposant ces liens
ont été pénalisés par Google
.


G
O
O
G
L
E

r
e
n
d

h
o
m
m
a
g
e

à

P
i
e
r
r
e

K
a
r
l

F
A
B
E
R
G
E

3 conseils


-

Soyez propriétaire de tous vos
contenus éditoriaux,

-

Ayez des contenus
web

de
qualité à forte valeur ajoutée,

-

Ne souscrivez pas à de
s offres
de liens payants non naturels.