Le Transfert Technologique à l'INRIA - Dgcis

yokeenchantingΒιοτεχνολογία

29 Σεπ 2013 (πριν από 4 χρόνια και 1 μήνα)

84 εμφανίσεις

1
Le Transfert Technologique
Le Transfert Technologique
à
à
l
l


INRIA
INRIA
Direction du Transfert et de IInnovation
Journée TIC&Santé, 1
er
février 2011
Philippe.Gesnouin@inria.fr
2
INRIA, carte d
INRIA, carte d


identit
identit
é
é
￿
Un Etablissement Public de Recherche qui a fêtéses 40 ans en 2007
￿
Une focalisation sur les Sciences et Technologies de lInformation et de la
communication (TIC)
￿
4000 personnes dont 3000 scientifiques:
￿
1500 chercheurs, 1000 doctorants, 500 post-doctorants et ingénieurs
￿
30% de chercheurs étrangers
￿
Un budget >180 millions deuros dont plus de 20% en ressources propres
￿
Un institut national avec un fort ancrage régional: 8 centres de recherche
￿
Un modèle original dorganisation:
￿
Prés de 180 équipes-projets autonomes, souvent communes avec dautres partenaires
académiques
3
INRIA Nancy
Grand Est
INRIA Grenoble
Rhône-Alpes
INRIA Sophia-Antipolis
Méditerranée
Méditerranée
INRIA Rennes
Bretagne Atlantique
INRIA Bordeaux
Sud-Ouest
INRIA Lille
Nord Europe
INRIA
Saclay
Île-de-France
INRIA Paris
Rocquencourt
4
￿SEQUOIA2algorithms for large scale sequence analysis
￿SISYPHE-SIgnals and SYstems in PHysiology & Engineering
￿SYMBIOSE-Biological systems and models, bioinformatics
￿VIRTUAL PLANTS-Modeling plant morphogenesis
￿
VIS
AGES
-Vision, Action and
information manaGement in health
￿
SHAMAN-
Simulation in Healthcare for Advances Medical Applications
￿
BUNRAKU-Perception, decision and action of real and virtual humans
￿
COPRIN-Constraints solving, optimization and robust interval analysis
￿DOLPHIN-Parallel Cooperative Multi-criteria Optimization
￿
DREAM-Diagnosing, Recommending Actions and Modelling
￿EDELWEISS-Exchanges, Documents, Extraction, Languages
,
￿
EVASION-Virtual environments for animation and image synthesis

￿GRAAL-Algorithms and Scheduling for Distributed Heterogeneous
Platforms ￿
IN-SITU -Situated interaction
￿
LAGADIC-Visual servoing in robotics, computer vision
￿
LANGUE ET DIALOGUE-Human-machine dialogue 
￿
MAIA-Autonomous intelligent machine
￿
MISTIS-Modelling and Inference of Complex/ Structured Stochastic
Systems
￿NEUROMATHCOMPMathematical and Computational Neuroscience
￿
PULSAR-Intelligent environments for autonomous systems
￿
PAROLE-Analysis, perception and recognition of speech
￿
PRIMA-Perception, recognition and integration for observation of activity
￿SELECT-Model selection in statistical learning
￿SERPICO Space-timE RePresentation, Imaging and cellular dynamics of
molecular Complexes ￿
SMIS-Secured and Mobile Information Systems
Life Sciences @ INRIA
￿ABS-Algorithms, Biology, Structure
￿ANUBIS-Models and Methods in Biomathematics
￿
AP
IS-
Analysis of irregular Processes, Images
and
Signal,applications in biology and medicine.￿
ASCL
EPIOS
-Analysis and Simul
ation of Biomedical Images
￿ATHENA-Computational Imaging of the Central Nervous System
￿BAMBOO-An algorithmic view on genomes, cells, and
environments ￿BANG-Nonlinear Analysis for Biology and Geophysical flows
￿COMORE-Modeling and control of renewable resources
￿CONTRAINTES-Constraint programming
￿CORTEX-Neuromimetic intelligence
￿
DEM
AR
-Artificial movement
and gait restoration
￿DIGIPLANTE-Modeling plants growth and plants architecture
￿GALEN-Organ Modeling through Extraction, Representation and
Understanding of Medical Image Content ￿IBIS-Modeling, simulation, measurement, and control of bacterial
regulatory networks ￿MAGNOME-Models and Algorithms for the Genome
￿MACS -Modeling, analysis and control in structural dynamic
￿
MAGRIT -Visual Augmentation of Complex Environments
￿MERE-Water Resource Modeling
￿NANO-D: Algorithms for Modeling and Simulation of Nanosystems
￿ORPAILLEUR-K representation, K discovery from databases
￿PARIETAL -Modelling brain structure, function and variability
based on high-field MRI data ￿REO-Numerical simulation of biological flows
￿
Project-Teams essentially dedicated tothe Life Sciences
￿
Applications to the Life Sciences
￿in blue : Computational Biology
|
in red :
Healthcare Technologies
￿
List of all INRIA teams
5
Des compétences dans de nombreux domaines de la santé
Pharma, biotech, bio-informatique, chemo-informatique, biologie des systèmes,
imagerie cellulaire, pharmaco-dynamique, pharmaco-cinétique, aide àla
décision, représentation des données complexes, imagerie médicale,
capteurs,optimisation des bio-procédés, modélisation, simulation, planning pré
et per-opératoire, suivi des signaux vitaux, dossier patient, interfaçage
domotique santé, interopérabilitédes systèmes dinformation en santé, .
Des compétences transversales applicables
Calcul intensif, cloud computing, développement sur cartes graphiques,
réseaux très haut débit, sécurité, analyse sémantique, web sémantique,
fouille de données, réseaux de capteurs, compression, traitement et
modélisation du signal, middleware pour le développement dapplications
mobiles, interfaces homme-machine, étude des usages, 
6
Le Transfert pour l
Le Transfert pour l


Innovation
Innovation
à
à
l
l


INRIA
INRIA
￿
Le transfert est une des missions de lINRIA
(cf sa double tutelle: Recherche & Industrie)
￿
Trois voies de transfert: transfert des «idées», de la technologie, des
«hommes»
, en une chaîne cohérente:
￿
Recherche partenariale: projets bilatéraux ou collaboratifs (ANR, FUI, Europe)
￿
Actions stratégiques avec des grands comptes (surface de contact nationale)
￿
Transfert technologique(logiciels et brevets)
￿
Créer des Opportunités de maturation pour le transfert technologique
￿
Transfert de Compétences (conseil, mobilité)
￿
Accompagnement de la création dentreprise (filiale: IT-Translation)
￿
Organisation INRIA:
￿
Direction du Transfert et de lInnovation
￿
Siège: gestion des partenariats Grands Comptes, PropriétéIntellectuelle
￿
Approche volontariste des PME innovantes, par secteur dactivité(France)
￿
Action en région des Chargés des Partenariats et des Projets dInnovation
￿
Une filiale: IT-Translation (accompagnement des spin-offde lINRIA)
7
La Recherche Partenariale
La Recherche Partenariale
￿
Prioritéde linstitut: des partenariats «stratégiques»
￿
Stratégiques pour la recherche: avoir accès aux bons problèmes
￿
Conforter la France comme «terre daccueil»de départements R&D
￿
Projets de R&D avec des départements de R&D des Grands Groupes
￿
Travaux en mode bilatéral et/ou collaboratif
￿
Relation consolidée paraccord-cadre
￿
Partenaires historiques: France Telecom, Thomson, Renault
￿
En cours de construction: EDF,CEA-DAM/BULL, EADS,Total,
￿
Priorité2009: les éditeurs de logiciel français.
￿
Laboratoires communs: (mise en commun de personnels)
￿
Laboratoires communsAlcatel Lucent Bell Labs France (réseaux autonomes,
décembre 2007)
￿
Laboratoire Commun avec Microsoft Research
￿
Action concertée de plusieurs équipes-projets INRIA avec ST Microelectronics
(systèmes embarqués, novembre 2008)
8
Le Transfert Technologique:
Le Transfert Technologique:
strat
strat
é
é
gie de l
gie de l


INRIA
INRIA
￿
Prioritéde linstitut: le
transfert technologique
transfert technologique
à
à
destination des PME
destination des PME
￿
100 spin-off crées par lINRIA en 25 ans, 70 sur les dix dernières années
￿
Aller vers les «PME innovantes»
￿
Contribuer fortement aux réseaux de PME innovantes
￿
Rôle structurant des pôles de compétitivité
￿
Avoir une palette complète de possibilités de transfert technologique
￿
Transfert vers une PME (brevets, licences, savoir-faire), avec maturation
technologique
￿
Création dentreprise, , avec maturation technologique
￿
Participation àla Standardisation
￿
Contributions àlOpen Source (logiciels libres)
￿
Montage de Partenariats de Recherche et Consortium
9
Transfert technologique: dispositifs
￿Couplage dune stratégie nationale avec des actions locales
￿
Une équipe de professionnels du transfert dans chaque centre INRIA
￿
5 responsables sectoriels au niveau national
￿
1 responsable national du patrimoine logiciel
￿Comitéde suivi des actions de transfert technologique (depuis 01/2009)
￿
«Suivi»(dynamique), co-élaboration
￿
Actions de Transfert Technologique en soutien avec des moyens spécifiques
￿Rencontres INRIA-Industrie:
￿
Thématiques, nationales, en partenariat avec les pôles et les organisations professionnelles
￿Evénement locaux (I-Match, IlliaTech, InTech)
￿Initiatives thématiques nationales (Services Mobiles, HPC-PME, en
projets sur la santéàdomicile et la ville numérique durable)
en partenariat
avec OSEO
￿Plate-forme, réseau social sur linnovation dans les TIC (en construction)
￿I-Lab, un laboratoire commun PME -Equipe Projet INRIA
￿
Des moyens dédiés au transfert
10
Exemple Récent
Mise en place de la collaboration
entre la sociétéLinkCareServices
et léquipe projet Inria PULSAR
11
Equipe Projet PULSAR (Sophia-Antipolis)
Focus sur la reconnaissance d'activités:
Interprétation sémantique et en temps réel de scènes
dynamiques observées par des capteurs
Etudes des activités spatio-temporelles àlong terme effectuées
par des êtres humains, des animaux ou des véhicules
Approche: maintenir une frontière claire entre l'interprétation
subjective liée àl'application et l'analyse objective des vidéos.
Collaborations avec le Chu de Nice, le CSTB, Thales, la RATP,
Kineo (spin-off) , 
12
Link Care Services

LinkCare Services est éditeur et opérateur dun service de
vigilance assistépar vidéo.

Crééen 2006, elle compte aujourdhui 20 salariés.

Jeune Entreprise Innovante financée par I-Source Gestion et
récompensée par plusieurs prix

2011: LCS lance la marque
13
2 offres s'adressant aux personnes en perte d'autonomie:

en établissement (EHPAD, CH...)

au domicile (prestation de service àla personne)
Principe de fonctionnement :
Link Care Services
14
Link Care Services
Pourquoi un partenariat avec l'INRIA
de l'usage àla technologie

utilisation au départ d'un logiciel du marchécustomisé(mais limité)

développement ensuite de ses propres solutions techniques

puis rapprochement avec l'INRIA pour rendre le service le plus
efficace possible
une complémentarité:

LCS apporte sa connaissance terrain, ses plateformes
d'expérimentation et des moyens financiers

INRIA apporte ses avancées technologiques

Mise en commun de ressources de R&D
15
2009:

Première rencontre sur le salon HIT/Gerontexpo 2009

Échanges sur le positionnement de lentreprise et les compétences des
équipes INRIA
2010:

Venue àla rencontre INRIA-Industrie (15/04 Bordeaux)

Rencontre de la fondatrice de léquipe Pulsar

Réunions et échanges
2011:

Contrat de collaboration

Etablissement dun feuille de route commune

Mise en place du I-Lab ?
16
Comment travailler ensemble
Comment travailler ensemble
-
-
modalit
modalit
é
é
s
s
￿
Se connaître: «discovery meetings»
￿
Identifier les sujets dintérêt communs (
opportunité
conjointe)
et les synergies
￿
Comprendre votre marché
￿
Déterminer ensemble vos besoins
￿
Définir les résultats de recherche INRIA que lon veut
transférer àla PME, les délais & livrables
￿
LINRIA ne dispose pas de «technologies sur étagère»
￿
lINRIA aide les PME àformaliser leur besoin
technologique, et sadapte àleur demande
￿
Maturer ensemble la technologie avant de la
transférer
￿
Réaliser un prototype ( LINRIA est prêt à
expérimenter)
17
Comment travailler ensemble
Comment travailler ensemble
-
-
modalit
modalit
é
é
s
s
￿
Construire ensemble le projet:
￿
Présenter un dossier au comitéde suivi des action des transferts
de lINRIA (tenu toutes les 6 semaines avec des experts
extérieurs).
￿
Définir les modalités du transfert:
￿
Brevet, licence, savoir-faire
￿
Qualifier et quantifier le travail de maturation
￿
Identification possible dune thématique commune sur le
moyen/long terme (2-5 ans) : mise en place dun I-Lab
￿
Trouver dautres ressources :
￿
thèse CIFRE, OSEO, CIR
￿
Réponse ad-hoc àun appel àprojet (ANR, FUI, EU, etc )