APPEL DOFFRES OUVERT

mustardunfInternet και Εφαρμογές Web

21 Οκτ 2013 (πριν από 3 χρόνια και 9 μήνες)

113 εμφανίσεις



APPEL D

OFFRES OUVERT

Référence n°

EACEA/2012/01

Prestation de services d

assistance centralisés pour la
mise en œuvre de l

action eTwinning et de services
auxiliaires à l

appui de l

action de l

Union
européenne pour les écoles

et établissements
scolaires


CAHIER DES CHARGES




2


1.

INTRODUCTION

................................
................................
................................
............

4

1.1.

Généralités

................................
................................
................................
.............

4

1.2.

Gestion

de l’appel d’offres et contrat

................................
................................
..

4

1.3.

Durée du contrat

................................
................................
................................
....

4

2.

CONDITIONS GÉNÉRALES

APPLICABLES AUX APPE
LS D’OFFRES

............

5

2.1.

Offres

................................
................................
................................
......................

5

2.2.

Paiement

................................
................................
................................
.................

6

2.3.

Garantie financière pour préfinancement

................................
..........................

6

2.4.

Pénalités

................................
................................
................................
..................

6

2.5.

Période d
e validité des offres

................................
................................
................

6

2.6.

Prix

................................
................................
................................
..........................

6

2.7.

Offres conjointes/consortiums

................................
................................
..............

8

2.8.

Sous
-
traitants

................................
................................
................................
.........

8

2.9.

Variantes

................................
................................
................................
................

8

2.10.

Protection des données

................................
................................
..........................

8

2.11.

Point de contact

................................
................................
................................
.....

9

3.

SPECIFICATIONS TECHN
IQUES

................................
................................
............

10

3.1.

Contexte du marché

................................
................................
............................

10

3.2.

Objectifs du marché et résultats escomptés

................................
......................

12

3.2.1.

Objectifs du marché

................................
................................
............................

12

3.2.2.

Résultats escomptés

................................
................................
............................

13

3.
2.2.1.

Bureau d’assistance européen pour eTwinning

................................
...........

13

3.2.2.2.

Appui de l’action de l’Union européenne pour les écoles

...........................

14

3.2.3

Calendrier indicatif et éléments à fournir

................................
...........................

15

3.3.

Services

................................
................................
................................
.................

15

3.3.1.

Zone géographique à couvrir

................................
................................
.............

15

3.3.2.

Groupes cibles

................................
................................
................................
....

15

3.3.3.

Activités spécifiques

................................
................................
............................

15

3.3.3.1.

Bureau d’assistance européen pour eTwinning

................................
...........

15

3.3.3.2.

Appui de l’action de l’Union européenne pour les écoles

...........................

40

3.4.

Exigences

................................
................................
................................
..............

44

3.4.1.

Personnel

................................
................................
................................
............

44

3.4.2.

Moyens à fournir par le contractant

................................
................................
..

47

3.5.

Lieu

................................
................................
................................
.......................

47

3.6.

Rapports

................................
................................
................................
...............

48

3.6.1.

Modalités d’établissement et de soumission des rapports techniques

...............

48

3.6.2.

Rapport final

................................
................................
................................
.......

48

3.7.

Budget

................................
................................
................................
...................

48

4.

ÉVALUATION ET ATTRIB
UTION DU MARCHÉ

................................
.................

48

4.1.

Exclusion de soumissionnaires

................................
................................
...........

49

4.2.

Sélection des soumissionnaires

................................
................................
...........

51


3


4.2.1.

Capacité professionnelle

................................
................................
....................

51

4.2.2.

Capacité économique et financière

................................
................................
....

51

4.2.3.

Capacité technique

................................
................................
.............................

51

4.3.

Évaluation des offres

................................
................................
...........................

52

4.3.1

Évaluation technique

................................
................................
...........................

52

4.3.1.1.

La qualité, la créativité et l’incidence globales de l’offre, ainsi que
sa pertinence par rapport aux objectifs et aux résultats définis dans
le présent cahier de charges

................................
................................
.........

52

4.3.1.2.

La qualité et l’adéquation de la proposition technique et des
dispositions organisationnelles, y compris l’aptitude du personnel
pour les tâches .

................................
................................
............................

53

4.3.2.

Évaluation financière

................................
................................
.........................

54

4.4.

Attribution du marché

................................
................................
........................

54

5.

CONDITIONS GÉNÉRALES

POUR L’ATTRIBUTION D
U MARCHÉ

...............

54

5.1.

Marché

................................
................................
................................
..................

54

5.2.

Absence d’obligation d’attribuer le marché

................................
.....................

55

6.

PUBLICATION

................................
................................
................................
..............

55

7.

DROITS DE PROPRIETE
INTELLECTUELLE

................................
......................

55

8.

PLAGIAT

................................
................................
................................
........................

55

9.

ANNEXES (FOURNIES SÉ
PAREMENT)

................................
................................
..

55

Annexe

1:

Contrat type (pour information)

................................
................................
..

56

Annexe

2:

Informations concernant le soumissionnaire/sous
-
traitant (un
exemplaire devra être rempli et signé par le soumissionnaire et par
chacun des sous
-
traitants, le cas échéant)

................................
...................

56

Annexe

3: Ventilation des prix et du budget (à remplir et à
signer par le
soumissionnaire
)

................................
................................
..........................

56

Annexe

4: Déclaration sur l’honneur relative aux critères d’exclusion et à
l’absence de conflit d’intérêts

(à remplir et à signer par le
soumissionnaire)

................................
................................
..........................

56





4


1.

INTRODUCTION

1.1.

Généralités

La Commission de l’Union européenne a institué l’Agence exécutive «Éducation, audiovisuel
et culture» (EACEA, ci
-
après «l’Agence») pour la gestion de l’action
de l’Union dans les
domaines de l’éducation, de l’audiovisuel et de la culture en application du règlement (CE)


58/2003 du Conseil (Journal officiel L 11 du 16.1.2003). Celle
-
ci a pour mission de gérer
certains volets de plus de 15

programmes et actions

financés par l’Union européenne dans les
domaines de l’éducation et de la formation, de la citoyenneté européenne active (participation
civique), de la jeunesse, de l’audiovisuel et de la culture.

L’Agence est chargée des principaux aspects de la gestion
des programmes, notamment
l’établissement des appels à propositions, la sélection des projets et la signature des
conventions de subvention, la gestion financière, le suivi des projets, les contacts avec les
bénéficiaires et les contrôles sur place.

L’Agen
ce commande également la réalisation d’études, via des appels d’offres publics, sur
des thèmes présentant un intérêt pour les programmes relatifs à l’éducation, à la culture, à la
jeunesse et à la citoyenneté.

L’Agence possède sa propre identité juridique

et se situe à Bruxelles. L’Agence souhaite
conclure un contrat de services pour la prestation de services centralisés pour la mise en
œuvre de l’action eTwinning et de services auxiliaires à l’appui de l’action de l’Union
européenne pour les écoles

et éta
blissements scolaires
.

Les services requis sont détaillés au chapitre

3 du présent cahier des charges.

1.2.

Gestion de l’appel d’offres et contrat

Le présent appel d’offres est géré par l’Agence, en collaboration avec la Commission
européenne. La
direction générale «Éducation et culture»
1

de la Commission européenne est
chargée de définir

l

orientation stratégique et d

assurer le développement de l’action
eTwinning du programme
d'
éducation et

de formation

tout au long de la vie et du futur
programme Erasmus pour tous. La gestion directe de la procédure d’appel d’offres et la
gestion du contrat qui en découle ont été déléguées à l’Agence. Un comité de pilotage
composé de représentants de l’Agen
ce et de la Commission sera chargé d’analyser les progrès
avec le contractant, de guider ce dernier dans l’exécution du contrat et de définir les points à
aborder en priorité. La propriété des produits et éléments à fournir reviendra à l’Union.

1.3.

Durée du co
ntrat

Le marché à attribuer fera l’objet d’un contrat conforme au modèle joint à l’annexe

1. Il sera
attribué pour une durée d’un an et prendra effet à compter de la date de signature par la dernière
partie
contractante.




1

http://ec.europa.eu/dgs/education_culture/index_fr.htm


5


Le contrat peut être renouvelé au m
aximum sept fois pour une durée d’un an à chaque fois, ce
qui porte sa durée maximale à huit ans (ci
-
après la «période totale maximale») moyennant
l’obtention de résultats satisfaisants par le contractant.

Le renouvellement annuel du contrat est soumis à
l’entrée en vigueur en

2014 du
nouveau programme Erasmus pour tous (2014
-
2020) et à la disponibilité, chaque année,
des crédits budgétaires.

L’Agence se réserve le droit de recourir à une procédure négociée, sans publication préalable
d’un avis de marché,
pour des contrats supplémentaires impliquant des services semblables à
ceux visés par le contrat initial attribué à la partie concernée, par le même pouvoir
adjudicateur.
Cette procédure ne peut être utilisée

qu’au cours des trois années suivant la conclus
ion
du marché

initial.

2.

CONDITIONS GÉNÉRALES

APPLICABLES AUX APPE
LS D’OFFRES

2.1.

Offres

Les offres doivent inclure l’ensemble des informations et documents requis pour permettre à
l’Agence d’évaluer les offres conformément aux critères définis au chapitre

4.

Tous les documents soumis par les soumissionnaires deviendront la propriété de l’Agence et
doivent être considérés comme confidentiels.

Les dépenses encourues pour la préparation et la soumission des offres ne seront pas
remboursées par l’Agence.

La
prése
ntat
ion d’une offre en réponse à un appel d’offres lancé par l’Agence implique:

(a)

l’acceptation des clauses et conditions définies dans l’appel d’offres, dans le
présent cahier des charges et dans le contrat type (cf. annexe

1);

(b)

le cas échéant, la renoncia
tion par le soumissionnaire à ses propres clauses et
conditions générales ou spécifiques; l’offre soumise engage le soumissionnaire
auquel le contrat est attribué pour la durée du contrat.

Les offres doivent être:

(a)

soumises en trois exemplaires: un exemplai
re portant clairement la mention
«Original» et les deux autres, la mention «Copie

1» et «Copie


respectivement. La «Copie

2» ne sera pas reliée. Un exemplaire sur support
électronique (CD
-
ROM) doit également être fourni;

(b)

accompagnées des formulaires prév
us aux annexes

2 à

4, complétés et signés
par le soumissionnaire;

(c)

accompagnées d’une lettre de couverture signée de la main du soumissionnaire
ou de son représentant dûment autorisé;

(d)

parfaitement lisibles afin d’exclure tout doute concernant les termes ou
chiffres;

(e)

soumises sous deux enveloppes scellées conformément à l’appel d’offres.


6


2.2.

Paiement

Les paiements s’effectueront comme suit.


Préfinancement

Après la signature du contrat par la dernière partie contractante et sa réception par l’Agence,
un paiement
de préfinancement d’un montant ne dépassant pas 50

% du montant total du
contrat spécifique sera effectué dans les trente jours suivant la réception par l’Agence d’une
demande de préfinancement, accompagnée d’une facture correspondante et d’
une
garantie
f
inancière dûment constituée.


Paiement du solde

Dans les soixante jours suivant l’achèvement des tâches, le contractant présente une facture
accompagnée du rapport final pour demander le paiement du solde.

L'Agence

dispose
ra

d’un délai de 90

jours à compte
r de la réception pour approuver ou
refuser le rapport final et payer le solde. Le contractant dispose
ra

d’un délai de 30

jours pour
présenter des informations complémentaires ou un nouveau rapport final.

2.3.

Garantie financière pour préfinancement

Le
contractant constituera une garantie financière sous la forme d’une caution bancaire ou
d’une garantie équivalente, délivrée par une banque ou une institution financière agréée (le
garant), d’un montant équivalent au préfinancement prévu au contrat. Elle p
eut être remplacée
par une caution personnelle et solidaire d’un tiers.

2.4.

Pénalités

Si le contractant n

exécute pas ses obligations contractuelles dans le délai fixé par le contrat
(voir contrat type à l
’annexe

1), l’Agence peut décider de lui imposer, indép
endamment de la
responsabilité contractuelle réelle ou potentielle du contractant et du droit de l’Agence de
résilier le contrat, le paiement de dommages
-
intérêts par jour civil de retard calculés selon la
formule suivante:

0,3 x

(
V/d)


V

est le montant m
entionné à l’article

I.3.1 du contrat;

d

est la durée, exprimée en jours, mentionnée à l’article

I.2.3 du contrat.

2.5.

Période de validité des offres

La durée de validité de l’offre est de neuf

mois à compter de la date limite de soumission des
offres.

2.6.

Prix

L’Agence passe ses marchés et effectue ses paiements en euros. Les offres doivent donc être
libellées en euros. Les offres exprimées dans d’autres devises que l’euro seront éliminées.

Pour les soumissionnaires situés dans des pays ne faisant pas partie de
la zone euro, le prix
proposé ne peut être révisé en fonction des variations du taux de change. Le soumissionnaire

7


est tenu d’arrêter un taux de change et d’assumer les risques ou profits découlant de toute
variation
.




L’offre doit indiquer les prix pour l
a première année uniquement.



Les prix sont fermes et non révisables pendant la première année de l’exécution du contrat. À
partir du début de la deuxième année de l’exécution du contrat, les prix peuvent être révisés
conformément à l’article I.3.3. du co
ntrat type. Les prix doivent couvrir toutes les tâches ainsi
que tous les frais de déplacement et de séjour prévus par le soumissionnaire pour l’exécution
des tâches. Ces frais de déplacement et de séjour ne sont pas remboursés séparément, même
s’ils diffè
rent de l’estimation initiale du contractant.

Les prix doivent être clairement indiqués et préciser tous les éléments de facturation et coûts
unitaires. Les prix doivent être fermes et inclure tous les coûts (gestion de projets, contrôle de
la qualité, for
mation des employés du contractant, ressources de réserve, etc.) et les frais
(gestion de l’entreprise, secrétariat, sécurité sociale, salaires, frais de déplacement et de
bureau, etc.) directement ou indirectement liés à la prestation des services.

Les s
oumissionnaires doivent fournir une estimation complète et ventilée des prix en
complétant le formulaire de l’annexe

3 «Ventilation des prix et du budget».

Cette ventilation a
pour but de permettre à l’Agence d’évaluer le caractère réaliste de l’offre. En
cas d’attribution
du marché au soumissionnaire, seul le prix total est contraignant.


Le soumissionnaire doit signer chaque page du formulaire complété de l’annexe

3
«Ventilation des prix et du budget». La signature du soumissionnaire engage celui
-
ci vis
-
à
-
vis
de l’Agence.

Tous les prix indiqués doivent être nets de tout impôt, taxe ou droit, y compris la taxe sur la
valeur ajoutée (TVA). Aux termes des articles

3 et

4 du protocole sur les privilèges et
immunités de l’Union européenne, cette dernière est ex
onérée de tous impôts, taxes et droits,
y compris la TVA; ces droits ne peuvent donc entrer dans le calcul du prix de l’offre. Si le
soumissionnaire estime être dans l’obligation de facturer la TVA, le montant de la TVA doit
être indiqué séparément. La TVA

ne sera pas prise en compte lors de l’examen des prix des
différentes offres.

En signant une offre et en la soumettant, le soumissionnaire ou, en cas de groupement
constitué par deux ou plusieurs sociétés, chaque membre du groupement certifie au nom de sa

société que:



les prix indiqués dans l’offre ont été fixés en toute indépendance, sans qu’il y ait eu
consultation ou communication sur l’un des points relatifs au prix avec un autre
soumissionnaire ou concurrent;



sauf si la loi en dispose autrement, les
prix indiqués dans l’offre n’ont pas été et ne seront
pas volontairement communiqués par le soumissionnaire à un autre soumissionnaire ou
concurrent, directement ou indirectement, avant l’ouverture des enveloppes contenant les
offres;



le soumissionnaire n’
a pas tenté et ne tentera pas d’inciter une autre personne à présenter
une offre ou de l’en empêcher en vue de restreindre la concurrence.


8


2.7.

Offres conjointes/consortiums

Les offres conjointes ou les offres soumises par des groupements d’opérateurs économiqu
es,
que ces groupements possèdent ou non la personnalité juridique, seront acceptées. La nature
et l’organisation de ces offres sont laissées à la discrétion des soumissionnaires. Tous les
membres du groupe doivent désigner et identifier clairement un chef

de file investi de tout
pouvoir pour engager le groupement et chacun de ses membres. La composition et la
constitution du groupement ainsi que la répartition et la portée des tâches confiées aux
différents membres ne pourront être modifiées sans l’autoris
ation écrite préalable de
l’Agence, qui peut refuser cette autorisation à sa discrétion.

En cas d’attribution du marché, afin de protéger les intérêts contractuels de l’Agence, celle
-
ci
signera un contrat avec le chef de file du groupe dûment autorisé par
les autres membres (une
procuration doit être annexée à l’offre). Tous les membres du groupe seront conjointement et
solidairement responsables vis
-
à
-
vis de l’Agence du respect des conditions contractuelles.

Chaque membre du groupe, ou une personne dûment
autorisée par les membres du groupe,
doit compléter et signer l’annexe

2 «Informations relatives au soumissionnaire». Cette annexe
doit être accompagnée de toutes les pièces justificatives indiquées dans ce formulaire.

L’offre doit également inclure une dé
claration sur l’honneur relative aux critères d’exclusion
et à l’absence de conflit d’intérêts ainsi que des informations sur les critères de sélection pour
chaque membre du groupe (voir les points

4.1 et 4.2).

En toute hypothèse, des offres de cette natur
e ne seront pas traitées différemment de tout autre
type d’offre, chacune étant évaluée sur la base de ses qualités intrinsèques, compte tenu des
critères de sélection et d’attribution contenus dans le présent cahier des charges.

2.8.

Sous
-
traitants

Toute inten
tion de sous
-
traiter tout ou partie du marché doit être clairement exprimée dans
l’offre. Les soumissionnaires doivent indiquer la part qu’ils ont l’intention de sous
-
traiter,
avec les références des sous
-
traitants proposés et leur accord écrit.

En tout é
tat de cause, seule la responsabilité du contractant à titre principal reste engagée.

2.9.

Variantes

Les soumissionnaires ne peuvent remettre une offre portant uniquement sur une partie des
services requis. Les variantes sont interdites.

2.10.

Protection des données

Le traitement de votre réponse à l’invitation à soumissionner impliquera l’enregistrement et le
traitement de données à caractère personnel (telles que votre nom, adresse et CV). Ces
données seront traitées conformément au règlement (CE) n°

45/2001 relatif

à la protection des
personnes physiques à l’égard du traitement des données à caractère personnel par les
institutions et organes communautaires et à la libre circulation de ces données. Sauf indication
contraire, les réponses aux questions et les données

à caractère personnel demandées sont
nécessaires à l’évaluation de votre offre conformément au cahier des charges de l’appel
d’offres et seront traitées uniquement à cette fin par le chef de l’unité

P1 de l’Agence.


9


Vous pouvez demander l’accès à vos donn
ées à caractère personnel et vous avez le droit de
rectifier toute donnée incorrecte ou incomplète. Vous pouvez adresser votre demande au chef
de l’unité P1 de l’Agence. Pour toute question concernant le traitement de vos données à
caractère personnel ou e
n cas de conflit concernant la protection des données à caractère
personnel, vous pouvez vous adresser au responsable du traitement des données indiqué ci
-
dessus. Vous pouvez également contacter le Contrôleur de la protection des données de
l’EACEA à l’adr
esse électronique suivante:
eacea
-
data
-
protection@ec.europa.eu
. Si le conflit
n

est pas résolu par le responsable du traitement ni par le Contrôleur de la protection des
données de l

EACEA, vous pou
vez déposer plainte à tout moment auprès du Contrôleur
européen de la protection des données.

Vous êtes informé qu’aux fins de la protection des intérêts financiers de l’Union, vos données
à caractère personnel peuvent être transmises aux instances de cont
rôle de l’EACEA (à savoir
la Commission européenne, la Cour des comptes, l’Office européen de lutte anti
-
fraude
(OLAF), etc.) et aux autorités judiciaires (tribunaux de l’Union européenne, Médiateur, etc.).

Vos données personnelles (nom, prénom dans le cas

de personnes physiques, adresse, forme
juridique, numéro d’enregistrement, et nom et prénom des personnes ayant le pouvoir de
représentation, de décision ou de contrôle dans le cas de personnes morales) pourront être
enregistrées dans le système d’alerte
précoce uniquement ou dans le système d’alerte précoce
et dans la base de données centrale sur les exclusions par le comptable de la Commission si
vous vous trouvez dans l’une des situations prévues par:



la décision

2008/969 de la Commission du 16.12.2008

relative au système d’alerte
précoce (pour de plus amples informations, voir la
Déclaration sur la politique en
matière de respect de la vie privée

concernant la validation des entités légales et des
comptes bancaires
2
)



le règlement



2008/1302 de la Commission du 17.12.2008 relatif à la base de
données centrale sur les exclusions (pour de plus amples informations, voir la
Déclaration sur la politique en matière de respect de la vie privée concernant la base
de données centrale sur les exclusions
3
)

Comme l

indiquent les déclarations susmentionnées, toute
personne enregistrée dans la base
de données a le droit d

accéder aux données qui la concernent et d
’obtenir leur rectification,
sur demande adressée au comptable de la Commission européenne.

2.11.

Point de contact

Le seul point de contact autorisé pendant la pé
riode de soumission des offres est celui qui est
indiqué dans la lettre de couverture du présent appel d’offres. Le soumissionnaire est prié de
poser ses questions par écrit et de les envoyer au point de contact suivant
:

EACEA
-
TENDERS@ec.europa.eu

Pour des

raisons d’ordre juridique, les questions transmises par téléphone ne seront pas
prises en considération
.




2

http://ec.europa.eu/budget/library/contracts_grants/info_contracts/privacy_statement_fr.pdf

3

http://ec.europa.eu/budget/library/sound_fin_mgt/privacy_statement_ced_en.pdf


10


3.

SPECIFICATIONS TECHN
IQUES

3.1.

Contexte du marché

En mars

2002, le Conseil européen de Barcelone a invité la Commission européenne à
«réaliser une étu
de de faisabilité visant à définir des solutions possibles pour aider les
établissements secondaires à établir ou développer, par l’intermédiaire d’Internet, un lien de
jumelage avec un établissement partenaire ailleurs en Europe». La Commission a présenté

un
rapport au Conseil européen de Séville, en juin

2002, sur l’utilisation de l’internet pour
développer le jumelage d’établissements d’enseignement secondaire en Europe.

Le «développement de jumelages électroniques [eTwinning]
d'écoles et
d’établissement
s
scolaires en Europe et la promotion des formations destinées aux enseignants» ont par la suite
été intégrés dans le programme eLearning

2004
-
2006 (apprentissage en ligne) en tant
qu’action pour les établissements primaires et secondaires. Cette action vi
sait à renforcer et à
développer la mise en réseau des
écoles et
établissements scolaires, notamment par le biais
d’un mécanisme à l’échelle européenne. Ce dernier permettrait à toutes les écoles
et
établissements scolaires
européens de mettre en place des

partenariats pédagogiques avec une
école d’un autre pays d’Europe.

L’action eTwinning a été officiellement lancée en janvier

2005. Elle a depuis
considérablement gagné en envergure en Europe, avec des milliers de projets et plus de
160

000
4

enseignants enregistrés.

L

action eTwinning fait aujourd

hui partie de
Comenius
5
, le programme sec
toriel pour les
écoles
et établissements scolaires
du
Programme
d'
éducation et de formation
tout au long de
la vie
6

(Lifelong

Learning Programme, LLP). Sa base juridique est la décision


1720/2006/CE du Parlement européen et du Conseil du 15

novembre

2006 établissant un
programme d’action dans le domaine de l’éducation et de la formation tout au long de la vie.

À l’heure actue
lle, l’action
eTwinning
7

s’adresse exclusivement aux enseignants
et aux autres
catégories de personnel
des degrés d’enseignement allant
de l'école maternelle

au secondaire
supérieur. Elle leur propo
se quatre ensembles principaux de services
:



des idées, des conseils et un environnement en ligne sécurisé pour la conception et la
réalisation de projets pédagogiques avec des partenaires dans d

autres pays européens;



la formation professionnelle de réseau
x dans un contexte européen, avec des outils de
recherche de partenaires pour les projets eTwinning et les partenariats Comenius, des
forums et des communautés de pratique («Salles des profs»

et «Groupes eTwinning»);




4

Voir les statistiques à l’adresse:
http://www.etwinning.net/fr/pub/news/press_corner/statistics.cfm

5

http://ec.europa.eu/education/lifelong
-
learning
-
programme/comenius_fr.htm

6

http://ec.europa.eu/education/lifelong
-
learning
-
programme/doc78_fr.htm

7

http://www.etwinning.net/fr/pub/index.htm


11




des possibilités de formation continuée

en face à face («Ateliers de développement
professionnel», séminaires nationaux, bilatéraux et multilatéraux) et en ligne
(«Événements d’apprentissage», cours destinés aux ambassadeurs eTwinning
8
,
parrainages et activités d

apprentissage entre pairs);



une

reconnaissance sous la forme de labels de qualité et de prix nationaux et européens
.


Les enseignants sont soutenus au niveau national et au niveau européen.

Au niveau national, les
b
ureaux d

assistance nationaux
9

(BAN) ont été attribués à des
organisations désignées par les ministères de l

éducation. Les BAN sont plus particulièrement
chargés de promouvoir l

action eTwinning dans leur pays, d
’aider les enseignants à mettre en
place et mener à bien leurs projets, de récompenser les écoles pour leur participation
fructueuse à des projets eTwinning, d’organiser des séances de formation spécifiques
destinées aux enseignants, et de faire en sorte q
ue l’évolution de l’action eTwinning reste
adaptée aux besoins des écoles locales. Ils reçoivent de la Commission européenne une
subvention couvrant 80

% de leurs frais de fonctionnement. Les rapports des BAN sont
disponibles sous
ce lien
10
.

Au niveau européen, le
bureau d

assistance européen
11

(BAE) est plus particulièrement
chargé du por
tail eTwinning, un site web entièrement multilingue
12

offrant des outils et des
services permettant aux enseignants de s

inscrire, de trouver des partenaires et de travailler
ensemble. Le BAE joue également un rôle actif dans le développement stratégique de

l

action
eTwinning, fournit des services d

assistance pédagogique et technique, organise des
formations spécifiques eTwinning destinées aux enseignants
13
, et coordonne, en coll
aboration
avec l

EACEA
14

et la Commission européenne, le réseau des bureaux d

assistance nationaux.

La Commission européenne négocie actuellement la participation partielle de certains pays
voisins à l’action eTwinning: les pays du partenariat oriental (Arménie, Azerbaïdjan, Géorgie,
Moldavie et Ukraine; la Biélorussie pourrait s’y joindre ultérieurement
), l’Égypte et la
Tunisie. Le bureau d’assistance européen développe actuellement, dans le cadre d’un marché
distinct, une sous
-
plateforme pour ces pays disponible également en russe et en arabe. Des



8

Les «ambassadeurs eTwinning»

sont des participants expérimentés d’eTwinning travaillant au niveau local et
au niveau national pour soute
nir d’autres enseignants et promouvoir l’action eTwinning. Ils sont désignés par
leur bureau d'assistance national.

9

http://www.etwinning.net/fr/pub/get_support/contact.htm

10

http://eacea.ec.europa.eu/llp/project_reports/project_reports_comenius_en.php

11

http://www.etwinning.net/fr/pub/discover/support_services.htm

12

Disponible en allemand, anglais, bulgare, croate, danois, espagnol, estonien, finnois, français, grec, hongrois,
italien, letton, lituanien, maltais, néerlandais, norvégien, polonais, portugai
s, roumain, slovaque, slovène,
suédois, tchèque et turc.

13

http://www.etwinning.net/fr/pub/progress/european_workshops.htm

14

http://eacea.ec.europa.eu/index_fr.php


12


agences d’assistance des partenaires (AAP) cofinancées p
ar la Commission européenne
remplissent des fonctions similaires à celles des BAN.

Dans sa proposition relative à
Erasmus pour tous
15
, le nouveau programme pour l

éducation,
la jeun
esse, la culture et les sports pour la
période

2014
-
2020, la Commission européenne
prévoit un rôle élargi pour l
’action eTwinning en tant que fondement de toutes les initiatives
de coopération entre écoles européennes. Les innovations suivantes sont prévue
s:



une plate
-
forme renforcée pour la coopération entre écoles;



l’intégration de la plate
-
forme eTwinning dans un nouveau portail européen ergonomique
de l’enseignement scolaire;



des environnements coopératifs spécifiques pour les acteurs de la politique d
e
l’enseignement scolaire et les autres parties prenantes;



une rubrique externe permettant aux enseignants de constituer des réseaux et de
collaborer avec des enseignants d’autres parties du monde;



un élargissement significatif des possibilités de développ
ement professionnel offertes aux
enseignants.

Ces fonctionnalités seront mises au point au cours du deuxième semestre de l’année

2013 afin
d’être en place pour le début du programme Erasmus pour tous en

2014.


3.2.

Objectif du marché et résultats
escomptés

3.2.1.

Objectifs du marché

Les objectifs
généraux

auxquels ce marché doit contribuer sont les suivants:



améliorer l’efficacité et la visibilité de la politique et de l’action de l’Union européenne
pour les écoles

et établissements scolaires
;



soutenir et promouvoir la
mise en

réseau d’écoles

et établissements scolaires

et
d’enseignants en Europe;



promouvoir des méthodes de coopération innovantes et le transfert d’approches
éducatives de qualité;



favoriser le développement des compétences profe
ssionnelles des enseignants;



renforcer la visibilité des bonnes pratiques et des pratiques novatrices développées dans
le contexte de l’action de l’Union européenne pour les écoles

et établissements scolaires.




15

http://ec.euro
pa.eu/education/erasmus
-
for
-
all/index_fr.htm


13


Ce marché poursuit également deux objectifs
sp
écifiques
:

(
1)

le bureau d’assistance européen pour eTwinning
:

Fournir

des services d’assistance centralisés améliorés et élargis pour la mise en œuvre
de l’action eTwinning;

(2)

l’appui de l’action de l’Union européenne pour les écoles
:

Soutenir

et accroître
la visibilité de la politique et de l’action de l’Union européenne
en faveur des écoles
et établissements scolaires
et faciliter la collaboration entre les
parties prenantes. Cet appui inclut le développement, la gestion et la maintenance d’un
portail
Internet destiné à devenir un point d’entrée unique pour les enseignants, les
écoles

et établissements scolaires
, les experts et autres acteurs dans le domaine de
l’enseignement scolaire et à leur permettre d’accéder à des informations pertinentes
sur la p
olitique et l’action de l’Union européenne pour les écoles ainsi que des espaces
d’interaction spécifiques.

3.2.2.

Résultats escomptés

Les soumissionnaires s’engagent à obtenir les résultats escomptés décrits ci
-
dessous. Ils
doivent indiquer les mesures
concrètes qu’ils comptent prendre pour obtenir les résultats
escomptés, la façon dont ils comptent mesurer le degré de réussite de leurs actions
(indicateurs) et les réalisations escomptées (objectifs).


3.2.2.1.

Bureau d’assistance européen pour eTwinning



prestation ininterrompue des services de la plate
-
forme eTwinning (disponibilité d’au
moins 99,5

%);



augmentation significative du nombre de visiteurs du portail eTwinning et d’utilisateurs
actifs de la plate
-
forme eTwinning
16
;



augmentation significative
de la participation des écoles aux projets et autres activités
eTwinning; plate
-
forme eTwinning améliorée, hautement intégrée, performante,
accessible et modulable conçue dans une perspective axée sur l’utilisateur;



un espace facile à utiliser sur la plate
-
forme eTwinning consacré à la participation des
formateurs d’enseignants et des enseignants en cours de formation à l’action eTwinning;



un espace sur la plate
-
forme eTwinning consacré à faciliter l’interaction et la
collaboration entre les écoles
et étab
lissements scolaires
des différents pays participant au
programme pour l’éducation et la formation tout au long de la vie
ou

au programme
Erasmus pour tous
17

avec

les écoles
et établissements scolaires
d’autres pays;




16

Les données relatives aux visiteurs sont disponibles à l’adresse
http://eacea.ec.europa.eu/about/call_tenders/2012/
call_tenders_01_2012_en.php

17

À partir de

2014, moyennant l’adoption définitive du programme Erasmus pour tous.


14




une coordination efficace du réseau de s
outien eTwinning (BAN eTwinning);



une interface Web dédiée performante permettant aux bureaux d’assistance nationaux de
gérer facilement l’action eTwinning à l’échelon national et de rendre compte de leurs
activités;



une interface Web dédiée performante pe
rmettant au comité de pilotage (cf. point

20) de
suivre les activités organisées au niveau européen et au niveau national et de consulter les
données pertinentes en temps réel;



un niveau élevé de satisfaction vis
-
à
-
vis des services de formation et d’assist
ance fournis
par le bureau
d'assistance
européen
(BAE)
au personnel des bureaux d’assistance
nationaux (BAN) d’eTwinning;



des communautés eTwinning en ligne bien modérées;



des activités de communication et de promotion bien conçues et exécutées;



le maintie
n continu et le renforcement des possibilités de développement professionnel
offertes aux enseignants via eTwinning;



la visibilité élevée des bonnes pratiques eTwinning;



un système efficace permettant de
reconnaître

et de récompenser les enseignants pour
leur participation réussie aux activités eTwinning;



des données de suivi pertinentes et facilement disponibles concernant le degré d’adoption
et l’impact de l’action eTwinning;



un degré élevé de qualité rédactionnelle et linguistique dans le contenu des
publications
en ligne et sur papier relatives à l’action eTwinning;



un niveau élevé de satisfaction des écoles
et établissements scolaires
vis
-
à
-
vis
d’eTwinning, y compris la plate
-
forme eTwinning et les autres services fournis par le
bureau d’assistance e
uropéen.


3.2.2.2.

Appui de l’action de l’Union européenne pour les écoles

et établissements scolaires



un portail Web européen multilingue sur l’enseignement scolaire facile à utiliser, bien
conçu et entretenu, assurant:




une forte visibilité de la politique et de l’action de l’Europe dans le domaine
de
l'enseignement

scolaire;



un niveau élevé de qualité rédactionnelle et linguistique du contenu;



une coordination et une collaboration efficaces avec tous les acteurs associ
és au
développement de la politique scolaire de l’Union européenne et
à la mise en
œuvre

du
programme pour l’éducation et la formation tout au long de la vie et du programme
Erasmus pour tous (services pertinents de la DG EAC, des agences nationales et de
l’EACEA);


15




la diffusion efficace
de pratiques positives et

novatrices développées dans le contexte de
l’action de l’Union européenne pour les écoles

et établissements scolaires
;



des activités de promotion bien conçues et efficaces afin d’attirer et de cons
erver
l
es
utilisateurs
du

portail
relatif à

l’enseignement scolaire;



un espace coopératif en ligne bien conçu et bien entretenu pour les décideurs politiques et
les partenaires des grands projets stratégiques multilatéraux dans le domaine
de
l'enseignemen
t

scolaire.

3.2.3.

Calendrier indicatif et éléments à fournir

La date de début prévue à titre indicatif est le 1
er

juillet

2013. Le début effectif des services
interviendra après l’entrée en vigueur du contrat. La durée initiale d’exécution du contrat sera

de 12

mois.

3.3.

Services

3.3.1.

Zone géographique à couvrir

Les 27

États membres de l’Union européenne et la Croatie, ainsi que la Norvège, l’Islande, le
Liechtenstein, la Turquie, la Suisse,
et les pays des Balkans occidentaux
18
, moyennant la
signature d’un protocole d’accord pour la participation de ces pays au programme Erasmus
pour tous.

3.3.2.

Groupes cibles

Les décideurs politiques et les experts dans le domaine
de l'enseignement

scolaire, les
établissements de formation des enseignants, les enseignants, les directeurs d’établissement et
autres membres du personnel des écoles

et établissements scolaires
, le grand public intéressé
par l’enseignement scolaire, les agences nationales

chargées du programme pour l’éducation
et la formation tout au long de la vie et du programme Erasmus pour tous ainsi que les
bureaux d’assistance nationaux d’eTwinning.

3.3.3.

Activités spécifiques

3.3.3.1.

Bureau d’assistance européen pour eTwinning

En
sa qualité de bureau d’assistance européen (BAE) pour eTwinning,
le contractant
accomplira les tâches suivantes, décrites plus en détail aux chapitres suivants et qui
définissent les conditions minimales à satisfaire au titre du contrat
:




A) coordonner et
modérer le réseau de soutien eTwinning (voir «Coordination du réseau
de soutien eTwinning»);



B) développer, améliorer, gérer et entretenir la plate
-
forme eTwinning (voir «Plate
-
forme
eTwinning»);




18

Albanie, Bosnie Herzégovine,
ancienne République yougoslave de Macédoine
, Monténégro, Serbie


16




C) faciliter, modérer et gérer des communautés en ligne (v
oir «Gestion de
communautés»);



D) fournir des services en vue du développement professionnel des enseignants (voir
«Développement professionnel des enseignants»);



E) promouvoir l’action eTwinning et assurer sa visibilité (voir «Communication et
promotion»)
;



F) assurer un soutien pédagogique et suivre le développement et l’impact d’eTwinning
(voir «Suivi général et orientation pédagogique d’eTwinning»).

Les conditions minimales et les méthodes de prestation de ces services sont définies ci
-
dessous. Toutefois
, les soumissionnaires sont libres de proposer leurs propres visions et
méthodes, ainsi que tous autres services d’assistance complémentaires jugés par eux
nécessaires au succès de l’action eTwinning.

Pour faciliter la comparaison des offres, les services

complémentaires non inclus dans les
conditions minimales, le cas échéant, doivent être clairement séparés sur
le formulaire relatif
au

budget et ne seront pas pris en considération pour l’évaluation financière des offres.

Afin de mieux comprendre la natu
re des services requis et la façon dont certains de ces
services ont été assurés jusqu’à présent, les soumissionnaires
doiv
ent consulter le
portail
eTwinning
19

actuel ainsi que
cette page web
20
,

qui contient des liens vers les synthèses des
rapports finaux du BAE, vers une description technique de la plate
-
forme actuelle et vers des
recomma
ndations formulées par une étude indépendante sur l

ergonomie et les scénarios
techniques pour l
’avenir. Depuis cette page web, le soumissionnaire pourra accéder aux
espaces à accès restreint de la plate
-
forme.

A) Coordination du réseau de soutien eTwinni
ng

Le BAE coordonnera le réseau des BAN en étroite collaboration avec la Commission
européenne et l’EACEA.

Cette coordination implique les tâches suivantes:



maintien du contact et échange d’information
s

au quotidien
avec le personnel des
bureaux
d’assistance nationaux;



préparation, organisation, accueil et modération de réunions conjointes BAE/BAN
périodiques à Bruxelles (au moins deux fois par an). Cette tâche implique la préparation
de l’ordre du jour et la présidence des réunions;



préparation,
organisation, accueil et modération des réunions en face à face et en ligne
des groupes de travail conjoints BAE/BAN (à titre de référence, il existe actuellement
trois groupes de travail: sur les portails eTwinning européen et nationaux, sur la



19

http://www.etwinning.net/fr/pub/index.htm

20

http://eacea.ec.europa.eu/about/call_tenders/2012/call_tenders_01_2012_en.php


17


communicat
ion et la
mise en

réseau, et sur les questions pédagogiques. Chaque groupe de
travail se réunit trois fois par an);



mise en place et modération d’une plate
-
forme communautaire consacrée aux membres
du réseau de soutien et accessible par le tableau de bord
du BAN (voir B «Plate
-
forme
eTwinning» ci
-
dessous) pour l’échange d’informations, les discussions sur des questions
d’intérêt commun et la collaboration en général;



contribution à la formation des nouveaux membres du personnel des BAN, en particulier
lors
qu’un nouveau pays rejoint l’action eTwinning;



collecte et diffusion des bonnes pratiques par les BAN.

Les soumissionnaires sont libres de proposer leur propre vision pour la coordination

du réseau
de soutien eTwinning, y compris des tâches alternatives
et/ou supplémentaires.

B) Plate
-
forme eTwinning

La
plate
-
forme eTwinning
21

est un élément central de l

action eTwinning. Elle permet aux
enseignants de se renseigner sur cette initiative et ses avant
ages, d

enregistrer
leur demande
de participation, de communiquer avec leurs pairs dans un environnement professionnel, de
participer à des activités de formation des enseignants, de partager des ressources et
d’échanger des idées et des expériences, de re
chercher des idées de projet et des exemples, de
trouver des partenaires adéquats, de communiquer et de préparer leur travail de collaboration
et de mettre en œuvre leurs projets avec leurs élèves dans un espace collaboratif virtuel
sécurisé. Elle possède
en outre des espaces de travail à accès restreint pour le comité de
pilotage (cf. point

1.2 Gestion de l’appel d’offres) et pour le réseau de soutien eTwinning
(voir point

3.2.2.1) avec des outils et des applications de gestion et de contrôle spécifiques.
Cette
page web
22

présente une description technique détaillée de la plate
-
forme. La plate
-
forme comporte actuellement les composants suivants:



un espace public (po
rtail eTwinning) conçu pour informer tous les publics intéressés sur
l

action eTwinning et ses avantages, mettre en valeur les bonnes pratiques et les idées de
projets et permettre l
’inscription des enseignants;



un environnement de réseau social pour les
utilisateurs inscrits (
tableau de bord des
utilisateurs
), dans lequel les enseignants peuvent créer et gérer leur profil, rechercher des
partenaires parmi les autres enseignants inscrits au moyen d’un outil et de forums de
recherche de partenaires, communi
quer avec eux via un système de messagerie interne,
lancer des discussions en ligne ou participer à ces discussions (
salles des profs
), gérer
leurs projets et télécharger des ressources pédagogiques;



un espace de développement professionnel des enseignant
s (laboratoire d’apprentissage
eTwinning) permettant aux utilisateurs de participer à des événements d’apprentissage et
à des formations en ligne;




21

http://www.etwinning.net/fr/pub/index.htm

22

http://eacea.ec.europa.eu/about/call_tenders/2012/call_tenders_01_2012_en.php


18




des espaces coopératifs (
TwinSpaces
) pour les partenariats inscrits, c’est
-
à
-
dire des
espaces privés et sécur
isés permettant aux partenaires d’un projet (enseignants et élèves)
de communiquer et de partager des ressources. Cet espace met également à leur
disposition des logiciels et outils pour renforcer la coopération;



un espace de travail doté de collecticiels
permettant de créer des communautés de
pratiques structurées et modérées (
groupes eTwinning
), y compris un espace
communautaire spécifique pour le réseau de soutien eTwinning;



un tableau de bord spécifique pour les bureaux d’assistance nationaux (
tableau d
e bord
BAN
), leur permettant de gérer les données sur les établissements scolaires dans leur pays
respectif, de suivre la progression des projets et de donner suite aux soumissions pour les
labels de qualité et les prix;



un tableau de bord spécifique avec

des outils de suivi pour le comité de pilotage (
tableau
de bord SteerCom eTwinning
).


Les fonctionnalités suivantes sont en cours de développement et sont prévues pour les
prochains mois, mais
elles ne font pas partie des services à fournir par le
contractant
:



un tableau de bord similaire au tableau de bord BAN pour les agences d’assistance des
partenaires (AAP) dans les pays du partenariat oriental et du Sud de la Méditerranée
(
tableau de bord AAP
);



un environnement spécifique en anglais, russe et
arabe avec des rôles adaptés pour les
enseignants des pays du partenariat oriental et du Sud de la Méditerranée (en projet).

Le contractant devra améliorer, actualiser et développer ou remplacer la plate
-
forme actuelle
de façon à réaliser le mieux possible

ses principaux objectifs, à savoir faciliter la mise en
réseau des écoles

et établissements scolaires
, la participation des enseignants et des élèves à
des projets de collaboration et le développement professionnel optimal des enseignants
d’Europe. Il dev
ra en particulier améliorer la plate
-
forme pour la rendre plus intégrée, souple,
plus facilement gérable et modulable, capable de faire face à un nombre nettement plus élevé
d’utilisateurs et d’intégrer les évolutions futures pertinentes des outils liés au

Web social et
sémantique. Le contractant sera également responsable de l’hébergement, de la gestion et de
la maintenance de la plate
-
forme. À titre de référence, les soumissionnaires peuvent consulter
les recommandations de l’étude indépendante sur les sc
énarios techniques pour le
développement de la plate
-
forme accessibles sur
cette page web
23
.

Les spécifications des différents composants requis de la plate
-
forme
sont indiquées ci
-
dessous. Le soumissionnaire peut se référer à ces composants et aux principales
fonctionnalités de la plate
-
forme actuelle et suggérer des améliorations concrètes ou des
solutions alternatives ainsi que de nouveaux développements. Sur la
base d’une analyse des
besoins, il devrait également identifier de nouvelles fonctionnalités et de nouveaux services à
offrir aux utilisateurs. La motivation et l’approche adoptée pour ces améliorations, solutions
alternatives, nouveaux développements et n
ouvelles fonctionnalités feront partie intégrante de
l’offre et seront un élément important pour la comparaison des différentes offres.




23

http://eacea.ec.europa.eu/ab
out/call_tenders/2012/call_tenders_01_2012_en.php


19


L’offre contiendra une proposition relative à l’architecture générale et aux fonctions de la
plate
-
forme proposée, une d
escription détaillée de ses principales caractéristiques et des
différents outils ainsi qu’un calendrier pour son développement.

Dispositions générales et techniques

1. Hébergement


2. Reprise et transfert du contenu et des données


3. Facilité d’utilisati
on


4. Accessibilité


5. Performances


6. Trafic


7. Prototypes et essais


8. Multilinguisme et traduction


9. Inscription, bases de données, profils d’utilisateurs et protection des données


10. Droits de propriété intellectuelle


11. Respect de la vie pr
ivée et protection des données


12. Service d’assistance technique


13. Mises à jour et mises à niveau de la plate
-
forme


14. Assurance et contrôle de la qualité


15. Composants de la plate
-
forme


16. Portail public


17. Tableau de bord pour les utilisateu
rs inscrits


18. Plate
-
forme coopérative pour les partenaires de projets (
TwinSpace
)


19. Tableau de bord pour les BAN


20. Tableau de bord pour le comité de pilotage


1. Hébergement

Le contractant doit faire en sorte que la plate
-
forme eTwinning soit hébe
rgée dans un
environnement sécurisé.

La plate
-
forme doit être accessible 24

heures sur

24, 7

jours sur

7, 365

jours par an et doit être
correctement supervisée. Ses bases de données, annuaires, logiciels médiateurs et outils sous
-
jacents doivent être proté
gés au moyen d’une technologie de pointe contre tout accès mal
intentionné, propagation de virus et autres menaces présentes sur l’internet.

Tous les efforts doivent être consentis pour assurer la permanence du site, ainsi que la sécurité
et la continuité des informations qu’il contient et des services qu’il offre. Pour cela, des
sauvegardes du site doivent être effectuées régulièrement et le r
établissement rapide du
système en cas de défaillance doit être assuré avec un minimum de perte de données. L’offre
doit indiquer clairement les mesures de sécurité qui seront mises en œuvre pour protéger le
site contre les agressions et les dégradations.
Elle doit également spécifier le niveau de
disponibilité que le soumissionnaire est en mesure d’offrir pour la plate
-
forme, le délai de
remise en service garanti en cas de défaillance du système et la façon dont le soumissionnaire
compte mesurer et contrôl
er cette disponibilité.

Le niveau de supervision ainsi que la fréquence de sauvegarde, le délai de remise en service
après défaillance, le temps de réponse et la disponibilité doivent être précisés dans un projet
de contrat de niveau de service que le sou
missionnaire soumettra à l’EACEA pour
approbation au plus tard trois mois après la signature du contrat.


20


Le coût spécifique de l’hébergement doit être indiqué séparément, comme le prévoit le
formulaire de budget en annexe.

2. Reprise et transfert du conten
u et des données

En étroite collaboration avec le contractant actuel, le soumissionnaire sélectionné devra
assurer la reprise homogène du contenu et des données de la plate
-
forme actuelle sans que le
fonctionnement de l’action ne soit perturbé. Cette repri
se pourrait nécessiter la prolongation
du contrat actuel pour une période de transition limitée ne dépassant pas six mois après la
signature du nouveau contrat attribué à l’issue du présent appel d’offres (EACEA/2012/01).
Cette période transitoire devrait
permettre au nouveau contractant de reprendre ou de mettre
en place la plate
-
forme avec toutes ses données et ses principales fonctionnalités. En tout état
de cause, la plate
-
forme doit être pleinement opérationnelle en janvier

2014.

Les soumissionnaires
doivent tenir compte du fait qu’au cours de la période totale maximale
du contrat, la décision pourra éventuellement être prise d’intégrer la plate
-
forme dans Europa,
le portail officiel des institutions de l’Union européenne, ou dans le site web de l’EACE
A et
de l’héberger dans le centre de données de la Commission européenne. Dans ce cas, et en tout
état de cause à la fin du contrat, le contractant devra assurer le transfert homogène dans un
format standard reconnu, à l’EACEA ou à son mandataire, de toute
s les données contenues
dans la plate
-
forme, de toute la documentation technique ainsi que de tous les outils
techniques nécessaires ou autres supports liés à sa mise en place et à son exploitation. Le
contractant devra également assurer la formation néces
saire pour la reprise de la plate
-
forme.

Tout au long de la durée totale maximale du contrat, le contractant devra garder à disposition
de l’EACEA une documentation complète et actualisée de la plate
-
forme et de tous ses
éléments.

Afin de faciliter le tra
nsfert de la plate
-
forme, les soumissionnaires se référeront au
Guide des
fournisseurs d’informations
24
??TXL?GRQQH?XQH?YXH?G¶HQVHPEOH?GHV?H[LJHQFHV?UpGDFWLRQQHOOHV??
techniques et graphiques du site Europa.

3. Facili
té d’utilisation

La facilité d’utilisation et l’orientation vers l’utilisateur doivent être des préoccupations de
première importance dans la conception et la mise au point de la plate
-
forme. Le contractant
devra veiller à ce que la navigation, le style, l
es informations et le concept d’interaction soient
clairs et ne constituent pas un obstacle à la participation pleine et entière à l’action eTwinning.
Les outils doivent être aussi intuitifs, faciles à utiliser et à maîtriser que possible. Une aide
context
uelle suffisante doit être mise à la disposition des utilisateurs pour leur permettre
d’interagir facilement avec la plate
-
forme. Une attention particulière doit être accordée au fait
que public
-
cible est composé d’utilisateurs possédant des degrés très di
fférents de maîtrise des
TIC. Le soumissionnaire doit préciser les mesures qu’il compte prendre pour assurer une
facilité d’utilisation maximale de tous les services de la plate
-
forme. Ces mesures doivent
inclure:



la réalisation à intervalles réguliers d’essais de fonctionnement en exploitation et
d’enquêtes auprès des utilisateurs potentiels et effectifs afin de mieux comprendre leurs



24

http://ec.europa.eu/ipg/


21


attentes, la façon dont ils comprennent et utilisent la plate
-
forme et les problè
mes qu’ils
rencontrent, et d’apporter les améliorations nécessaires le cas échéant. Le lancement de la
nouvelle plate
-
forme et de toute nouvelle version importante, en particulier, devra être
précédé par des essais de fonctionnement en exploitation portant

sur les résultats en
termes de performances, de précision, de réussite et de réactions émotionnelles des
utilisateurs représentatifs (utilisateurs aguerris et novices d’eTwinning) accomplissant un
scénario défini avec des tâches de base typiques;



la rédac
tion d’un guide de style pour l’interface utilisateur basé sur des données
rassemblées via des essais de fonctionnement en exploitation et des enquêtes. Le
contractant devra respecter ce guide afin de garantir la cohérence graphique et de la
navigation à t
ravers la plate
-
forme.

4. Accessibilité

La plate
-
forme devra être créée conformément aux
Lignes directrices 2.0 sur l’accessibilité du
contenu Web
25
, niveau

AA, ou modifiée progressivement de façon à s’y conformer.

En cas de
non
-
conformité à ces lignes directrices justifiée par des raisons techniques ou pratiques,
l’exception devra être expliquée dans une rubrique consacrée à l’accessibilité.

5. Performances

Les technologies utilisées pour créer, gérer, exploiter et

maintenir la plate
-
forme eTwinning
doivent être de pointe, basées sur les normes techniques internationales, capables de prendre
en charge un trafic croissant déjà dense, permettre des extensions éventuelles, des évolutions,
l’intégration ultérieure de no
uvelles technologies, et être adaptables aux nouvelles exigences
susceptibles de découler de nouvelles évolutions technologiques ou de commentaires des
utilisateurs finaux. Plus particulièrement, la plate
-
forme doit utiliser les outils opérationnels
les pl
us avancés pour soutenir le travail de groupe.

La plate
-
forme doit être développée au moyen de codes conformes aux normes afin de
garantir son bon fonctionnement sur un large éventail de plates
-
formes et d’appareils. Elle
devra notamment être entièrement
compatible avec tous les navigateurs Internet possédant
une part de plus de 3

% du marché européen et présenter une compatibilité raisonnable avec
tous les grands navigateurs conçus pour les plates
-
formes mobiles et les utilisateurs souffrant
d’un handicap
.

Étant donné le nombre croissant et déjà très important d’utilisateurs de la plate
-
forme, son
architecture et ses composantes doivent être hautement évolutives. Le contractant devra faire
en sorte que la plate
-
forme puisse gérer, sans détérioration de son

temps de réponse ni de ses
performances:



600

000

utilisateurs inscrits;



30

000

utilisateurs simultanés;



20

000

projets simultanés (et donc de TwinSpaces utilisés activement);




25

http://www.w3.org/TR/WCAG/


22




400

000

visites quotidiennes aux TwinSpaces;



100

000

visites quotidiennes de la

plate
-
forme eTwinning (portail et tableau de bord);



une augmentation significative du nombre d’interactions entre utilisateurs (messagerie
interne, messages sur les forums et sur les profils utilisateurs, salles de discussion);



une augmentation significa
tive du suivi et du traitement des données relatives aux actions
et comportements des utilisateurs afin d’établir le profil des utilisateurs et de leur offrir
une expérience riche dans l’utilisation de la plate
-
forme;



un ensemble complet et varié de critèr
es de filtrage afin de garantir la précision des
recherches générées par les utilisateurs;



un degré élevé de sophistication et de précision dans les données statistiques et le suivi du
comportement des utilisateurs sur la plate
-
forme.

6. Trafic

Le soumissionnaire doit préciser les moyens et les paramètres qu’il compte utiliser pour
mesurer le volume de trafic sur la plate
-
forme et ses différentes composantes (visiteurs
uniques, visiteurs, composition démographique, références, durée des visites,
etc.) ainsi que
les mesures qu’il compte prendre pour promouvoir la fréquentation (voir le point E du présent
document,

Communication et promotion
). L’EACEA se réserve le droit d’exiger que les
informations relatives au trafic soient rendues facilement
consultables par les utilisateurs.

7.

Prototypes et essais

Le développement de la plate
-
forme et de ses différentes fonctions doit être structuré en
phases et utiliser des prototypes et des maquettes basées sur des cas d’utilisation et des
scénarios qui se
ront examinés lors de réunions entre le contractant et le comité de pilotage
avant l’acceptation finale.

L’offre doit décrire avec précision les procédures et scénarios prévus pour tester la facilité
d’utilisation, l’accessibilité (y compris WAI niveau AA)
, la sécurité et la performance
technique (y compris le volume, la capacité et le temps de réponse pour 30

000

utilisateurs
simultanés).

8. Multilinguisme et traduction

L’objectif de l’action eTwinning étant de généraliser la collaboration entre établisse
ments
scolaires, et ainsi d’atteindre un nombre maximum d’écoles et d’enseignants, le
multilinguisme total doit rester une caractéristique majeure de la plate
-
forme eTwinning. Les
informations générales et les plus stables, comme les éléments de navigation
, les articles, les
nouvelles, les orientations, la description des fonctionnalités, l’aide contextuelle et les
formulaires d’inscription, doivent être disponibles dans les langues suivantes: allemand,
anglais, bulgare, croate, danois, espagnol, estonien,
finnois, français, grec, hongrois, italien,
letton, lituanien, maltais, néerlandais, norvégien, polonais, portugais, roumain, slovaque,
slovène, suédois, tchèque et turc. Certaines informations spécifiques et moins stables, telles
que les nouvelles nationa
les et les informations détaillées concernant certains projets, peuvent
être publiées en un nombre réduit de langues. Les langues à utiliser doivent correspondre à
celles le plus largement comprises par le public cible spécifique des informations en questi
on.

23


Toute réduction du nombre de langues de diffusion de certaines informations sur le portail
doit être l’exception à la règle générale de multilinguisme total. Le nombre total de pages
originales standard (1

500

caractères sans espaces) à traduire dans c
es langues chaque année
par le BAE pour le portail et pour les publications imprimées est estimé à

500.

Dans la mesure du possible, les langues ne doivent pas être mélangées sur une même page. En
règle générale, les traductions diffusées sur la plate
-
forme

seront fournies par le contractant et
validées, si nécessaire, par le réseau des bureaux d’assistance nationaux. Ce réseau pourrait
également être appelé à contribuer à la traduction et à la localisation d’autres textes pour la
plate
-
forme, tels que les i
nformations concernant certains projets. Les soumissionnaires
doivent indiquer les dispositions envisagées pour assurer une gestion efficace des traductions,
ainsi que la qualité des textes publiés sur la plate
-
forme. L’offre doit comporter un budget
suffi
sant pour les traductions. L’augmentation du nombre de versions linguistiques doit être
prévue au cas où de nouveaux pays intègreraient l’action eTwinning. Pour faciliter la
comparaison des offres, le prix de l’ajout d’une nouvelle langue doit être indiqué

séparément
en tant qu’option sur le formulaire de budget.

9. Inscription, bases de données, profils d’utilisateurs

La plate
-
forme doit comprendre des bases de données relationnelles multilingues des
utilisateurs et des projets inscrits, et des autres ac
tivités eTwinning des utilisateurs, comme
leur participation à des activités de développement professionnel.

Les catégories d’utilisateurs suivantes seront autorisées à s’inscrire sur la plate
-
forme
eTwinning:



les enseignants et autres membres du personnel

des écoles (chefs d’établissement,
bibliothécaires, psychologues scolaires, etc.) travaillant dans une école basée dans les
pays participant au programme pour l’éducation et la formation tout au long de la vie ou
au programme Erasmus pour tous;



les perso
nnes spécialement habilitées par les bureaux d’assistance nationaux à jouer le
rôle de conseillers;



les formateurs travaillant dans un établissement de formation des enseignants agréé par le
bureau d’assistance national concerné (restrictions d’accès à déf
inir d’un commun accord
avec le comité de pilotage);



sur une base temporaire, les enseignants en formation inscrits dans un établissement de
formation des enseignants agréé par le bureau d’assistance national concerné (restrictions
d’accès à définir d’un
commun accord avec le comité de pilotage);



toute autre catégorie sur demande du comité de pilotage.

Chaque catégorie d’utilisateurs, lors de sa connexion à la plate
-
forme, doit avoir accès à un
tableau de bord personnalisé assorti d’informations, de droits

et de restrictions différenciés.
L’offre doit préciser les dispositions à mettre en place pour l’inscription des utilisateurs en
ligne, la définition de profils d’utilisateurs différenciés (en accord avec le comité de pilotage)
et un niveau adéquat de pro
tection des données des utilisateurs afin de prévenir les abus ou
utilisations inappropriées. L’inscription doit être aussi simple que possible pour l’utilisateur et
exiger uniquement des informations pertinentes.


24


La base de données consacrée aux utilisat
eurs inscrits doit permettre le fonctionnement
efficace des outils de recherche de partenaires et présenter des résultats ciblés et précis. Elle
doit contenir toutes les informations pertinentes à cette fin, ainsi que pour la diffusion
d’informations conce
rnant l’évolution de l’action eTwinning. Elle doit comprendre, plus
particulièrement, des données sur l’école

ou l'établissem
e
nt scolaire
, le profil de la personne
inscrite, sa disponibilité et ses préférences pour un projet dans le cadre de l’action eTwin
ning,
et des données régionales. Les champs de données doivent être convenus avec le comité de
pilotage afin d’assurer la cohérence des données requises par d’autres actions du programme
pour l’éducation et la formation tout au long de la vie ou du program
me Erasmus pour tous,
ainsi que la disponibilité de toutes les données nécessaires à des fins de suivi et de rapports.

La base de données de projets inscrits doit permettre l’extraction aisée de renseignements, tels
que le statut, la durée et les thèmes d
es projets, les partenaires (fondateurs et invités, y
compris les partenaires invités de pays non couverts par le programme), le nombre d’élèves
participants, les langues de communication utilisées, etc. Les données doivent être saisies par
les enseignants

au stade le plus approprié (inscription d’école ou de projet, projet en cours,
clôtures de projets). Les partenaires doivent être encouragés à mettre leurs données à jour et
avoir la possibilité de le faire.

10. Droits de propriété intellectuelle

Le cont
ractant prendra des mesures adéquates pour faire en sorte que les utilisateurs de la
plate
-
forme respectent les droits de propriété intellectuelle. En ce qui concerne les liens vers
des supports et logiciels éducatifs, le portail doit fournir des informati
ons claires sur les
auteurs et leurs droits, sur le statut des ressources et sur les droits et responsabilités des
utilisateurs. À cet égard, les soumissionnaires sont invités à consulter également le chapitre

7
du présent cahier de charge, Droits de propr
iété intellectuelle.

Ils doivent également fournir une aide et une assistance aux utilisateurs en ce qui concerne le
respect des exigences relatives aux droits de propriété intellectuelle.

11. Respect de la vie privée et protection des données

L’EACEA est soumise à des obligations légales spécifiques concernant la protection et le
traitement des données à caractère personnel. Ces obligations sont décrites dans le
règlement
(CE) n°

45/2001
26

du Parlement européen et du Conseil du 18

décembre

2000 relatif à la
protection des personnes physiques à l’égard du traitement des données à caractère personnel
par les institutions et organes communautaires et

à la libre circulation de ces données.

Toutes les données concernant les utilisateurs inscrits doivent être soigneusement protégées et
leur utilisation doit être réservée exclusivement au cadre de l’initiative eTwinning. Les
données à caractère personnel
ne peuvent pas être transférées à des tiers sans l’autorisation de
leur sujet et sans l’accord préalable du responsable du traitement des données du pouvoir
adjudicateur.

Le contractant n’agit que sur la seule instruction du responsable du traitement.

Les
données relatives au comportement des utilisateurs dans les différents espaces de la plate
-
forme eTwinning peuvent servir uniquement à des fins d’étude et de suivi par le bureau



26

http://eur
-
lex.europa.eu/LexUriServ/LexUriServ.do?uri=OJ:L:2001:008:0001:0022:FR:PDF


25


d’assistance européen, par les bureaux d’assistance nationaux, par les autorit
és scolaires
nationales ou régionales et par d’autres parties tierces telles que les centres de recherches et
les universités. Toute utilisation de données par les acteurs susmentionnés doit être signalée
au responsable du traitement du pouvoir adjudicateu
r, qui se réserve le droit de ne pas
autoriser cette utilisation.

Les pages d’inscription doivent clairement afficher une charte de confidentialité pour
informer les candidats quant au traitement de leurs données à caractère personnel et à leurs
droits y r
elatifs. La charte de confidentialité doit, plus particulièrement, identifier quelles
données à caractère personnel sont rassemblées, leur utilisation et par quels moyens, qui a
accès aux informations rassemblées et à qui elles sont divulguées, comment les

données sont
protégées, comment l’information les concernant peut être vérifiée, modifiée ou supprimée et
pendant combien de temps les données sont conservées. Le contenu de la charte de
confidentialité doit être approuvé par le pouvoir adjudicateur.

Le s
oumissionnaire doit préciser les mesures qu’il compte mettre en place afin d’éviter les
comportements indésirables sur la plate
-
forme, comme les violations des droits de propriété
intellectuelle, la publication de commentaires inappropriés ou déplacés, l’e
nvoi de courriers
de masse non sollicités ou l’utilisation de la plate
-
forme à des fins commerciales. Des outils
de compte rendu simples et robustes doivent être mis à la disposition des utilisateurs et des
procédures de réaction efficaces et rapides doive
nt être mises en place.

Lorsque des données à caractère personnel font l’objet d’un traitement automatisé, le
soumissionnaire précisera les mesures adéquates qu’il compte prendre au regard des risques
encourus, notamment dans le but:

a)

d’empêcher toute
personne non autorisée d’avoir accès aux systèmes informatiques
de traitement des données à caractère personnel;

b)

d’empêcher que des supports de stockage puissent être lus, copiés, modifiés ou
déplacés sans autorisation;

c)

d’empêcher toute introduction non au
torisée de données dans la mémoire ainsi que
toute divulgation, toute modification ou tout effacement non autorisés de données à
caractère personnel mémorisées;

d)

d’empêcher des personnes non autorisées d’utiliser des systèmes de traitement de
données au moy
en d’installations de transmission de données;

e)

de garantir que les utilisateurs autorisés d’un système de traitement des données ne
puissent accéder qu’aux données à caractère personnel que leur droit d’accès leur
permet de consulter;

f)

de garder une trace d
es données à caractère personnel qui ont été communiquées,
du moment où elles l’ont été et de leur destinataire;

g)

de garantir qu’il sera possible de vérifier a posteriori quelles données à caractère
personnel ont été traitées, à quel moment et par quelles p
ersonnes;

h)

de garantir que des données personnelles qui sont traitées pour le compte de tiers ne
peuvent l’être que de la façon prévue par l’institution ou l’organe contractant;


26


i)

de garantir que, lors de la communication de données à caractère personnel et d
u
transport de supports de stockage, les données ne puissent être lues, copiées ou
effacées sans autorisation;

j)

de concevoir leur structure organisationnelle interne de manière à ce qu’elle
réponde aux exigences propres à la protection des données.

12. Serv
ice d’assistance technique

Le bureau d’assistance européen doit fournir un service d’assistance (helpdesk) technique aux
utilisateurs. Une réponse devra être fournie
aux questions standard des écoles
, établissements
scolaires

et des BAN dans un délai maxim
um de 48

heures
. Pour les questions plus
complexes, ce délai doit être limité à une semaine.

13. Mises à jour et mises à niveau de la plate
-
forme

La plate
-
forme et ses différents composants feront l’objet de corrections logicielles
permanentes et d’ajuste
ments réguliers au niveau du matériel, du logiciel, de l’architecture
d’information et de l’interface utilisateur en fonction de l’évolution des technologies
concernées.

En outre, au cours de la période totale maximale du contrat, le comité de pilotage eT
winning
pourra demander la mise au point de nouvelles caractéristiques ou de fonctionnalités
différentes. Ces modifications importantes éventuelles feront l’objet de marchés
supplémentaires attribués au contractant dans le cadre d’une procédure négociée.

14. Assurance et contrôle de la qualité

L’offre doit préciser les normes de qualité que le soumissionnaire devra respecter, ainsi que
les mesures, ressources et indicateurs proposés pour contrôler et améliorer la qualité du
portail. En particulier, il
convient d’exposer clairement les dispositions mises en place pour
garantir la facilité d’utilisation, l’accessibilité, le fonctionnement du moteur de recherche et
l’intégrité des liens, ainsi que pour surveiller le trafic et la satisfaction des utilisateu
rs.

Le contractant doit en outre prendre toutes les dispositions nécessaires pour recueillir les
réactions des utilisateurs et en tenir compte afin de rectifier les erreurs techniques et d’adapter
le site aux attentes des utilisateurs, et ce de manière pro
active.

15. Composants de la plate
-
forme

La plate
-
forme eTwinning doit comporter au minimum les composants suivants:



un portail public;



un tableau de bord pour les utilisateurs inscrits, y compris un environnement spécifique
pour les formateurs d’enseignan
ts et les enseignants en formation ainsi que des espaces
coopératifs et des espaces dédiés au développement professionnel des enseignants;



des espaces coopératifs privés pour les écoles

et établissements scolaires
a
insi que pour
les établissements de forma
tion des enseignants participant à des projets;



des tableaux de bord pour les bureaux d’assistance nationaux;


27




un tableau de bord pour le comité de pilotage.

La plate
-
forme doit être hautement intégrée et permettre une navigation aisée. Les utilisateurs
en
registrés doivent pouvoir accéder au moyen d’une connexion unique ou simplifiée aux
différentes parties de la plate
-
forme qui leur sont accessibles. L’interface graphique et la
navigation doivent être cohérentes à travers l’ensemble de la plate
-
forme.

L’of
fre doit inclure un aperçu des structures et fonctionnalités générales de la plate
-
forme
eTwinning et de ses différents éléments.

16. Portail public

Le portail public a pour principal objet d’expliquer en termes clairs à qui s’adresse l’action
eTwinning
et ce qu’elle peut offrir à ses publics cibles, de donner accès au formulaire
d’inscription en ligne et de conférer une grande visibilité aux bonnes pratiques eTwinning. Le
portail doit présenter tous les éléments pertinents, tels que:



des informations d’o
rdre général concernant l’initiative eTwinning (pourquoi et comment
participer, conseils généraux pour une participation réussie, informations concernant les
prix et les récompenses pour la qualité, contacts pour obtenir de l’aide au niveau national,