Pôle d'Excellence: Engineering Bilan et Perspectives

incandescentnonΒιοτεχνολογία

10 Δεκ 2012 (πριν από 4 χρόνια και 8 μήνες)

250 εμφανίσεις

Pôle d’Excellence:Engineering
Bilan et Perspectives
On peut Partager Nos Ressources,Mais Peut
on Partager notre Savoir?
H.Aourag
Ministère de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique
Direction Générale de la Recherche Scientifique et du développement technologique
Répartition des Chercheurs dans le Monde
en %:Comparatif entre 2002 et 2007
0
5
10
15
20
25
30
35
40
45
2002
2007
L’Algérie passe
de 0.1%à 0.2%
Analyse

Le nombre de Chercheurs dans le monde passe de
5.8 Million
en
2002 à
7.1 Millions
en 2007 (
Un fort accroissement qui
démontre le passage vers une économie de la connaissance
)

L’
Asie
représente à elle seule en
2007 à 41.4%
par rapport à
35.7%en 2002
cette augmentation est essentiellement à la nouvelle
politique d’attractivité des chercheurs en
Chine
passant de
14%à
20.1%

Et cela au dépend de
l’Europe et les Amériques
passant de
31.9%
en 2002 à 28.4%en 2007

On notera aussi la croissance au
Brésil de 1.2%à 1.7%

L’
Algérie
aussi marque une croissance de
0.1%à 0.2%(Un effort
doit être entrepris voir prochain
slide
)
Ou sont les chercheurs dans le monde
en %?
0
1
2
3
4
5
6
On représente
~0.22%
Analyse

Il y a environ
1063 chercheurs par Million
d’habitant dans le
monde en
2007

Nombre de Chercheurs est très important en
Océanie (4262),
Europe (2515),les Amériques (201
3)
comparativement aux
autres partie du monde ou la densité des chercheurs est
faible Asie
(742) et l’Afrique (169)

En terme de pays le
Japon(5548)
vient en première position
suivi des
Etats
-
Unis (4707) et la France et l’Allemagne
(3443).
l’Algérie (587)
( se retrouve très loin même au
niveau du continent africain (
Un effort de mobilisation doit
être mené
)
Investissement dans la R&D par rapport
au PIB en %
0
1
2
3
4
5
6
Les différences de la performance
mondiale en termes de la quantité
d’information produite …
Analyse

A eux seule les Amériques dépensent plus
de 37.6%en R&D l’ équivalent de 2.7%du
PIB,Europe 32.7%et l’Asie 27%des
dépenses totales

La Suède (3.7%),la Finlande (3.5%),la
France (2.5%) du PIB

Brésil (1%),Algérie (0.5%)
un effort doit
être consenti en termes de financement
pour les grands projets structurants
Nombre de Publications par Année
Toutes Disciplines Confondues
0
500
1000
1500
2000
2500
3000
2006
2007
2008
2009
La Croissance en Termes de Publications
Internationales entre 2005 et 2008
100
110
120
130
140
150
160
170
180
190
200
2005
2006
2007
2008
Algeria
Tunisia
Egypt
Morocco
Spain
France
Analyse

Nous sommes très loin en termes de nombre de publications par rapport à
la France ou l’Espagne,mais en
Afrique nous sommes au 4
ième
rang

En France 1 chercheur pour 0.28%d’une
publi
,0.24%en Espagne,Egypte
(0.11%),Tunisie (0.12%),Maroc (0.05%),
l’Algérie (0.12%)

Cela veut dire que
1 chercheur sur 8
publi
,en Algérie alors que pour la
France
1 chercheur sur 3,5.

Nécessité de mettre en place une
prime d’incitation à a la production
scientifi
que
(comme en France la prime PEDR).Nous avons introduit
en
Algérie une prime de contractualisation pour inciter les chercheurs a
produire d’avantage
.

Cependant
notre croissance en terme de nombre de publications est la
plus important
,cela revient au faite de
l’autonomie de fonctionnement
des laboratoires.

Un effort considérable doit être entrepris pour
augmenter la qualité de
nos travaux,
d’où l’instauration de la
prime d’excellence
Les Grandes Disciplines
Emergentes en Afrique
Disciplines Emergentes en Nombre
de Publications au Maroc
0
2000
4000
6000
8000
10000
12000
14000
Plant
Sciences
Environmental
Sciences
Agriculture
Molecular
Biology
Infectious
Diseases
Chemistry
Disciplines Emergentes en Nombre
de Publications en Algérie
0
500
1000
1500
2000
2500
Engineering
Physics
Computer
Science
Mathematics
Chemistry
Materials
Science
Disciplines Emergentes en Nombre
de Publications en Tunisie
0
500
1000
1500
2000
2500
Molecular
Biology
Genetics and
Heredity
Agriculture
Plant
Sciences
Environmental
Sciences
Engineering
Disciplines Emergentes en Nombre
de Publications en Egypte
0
500
1000
1500
2000
2500
Agriculture
Plant
Sciences
Chemistry
Environmental
Sciences
Molecular
Biology
Infectious
Diseases
Disciplines Emergentes en Nombre
de Publications en Afrique du Sud
0
500
1000
1500
2000
2500
Environmental
Sciences
Molecular
Biology
Infectious
Diseases
Plant
Sciences
Agriculture
Pharmacology
Situation de la physique en
Afrique
0
1000
2000
3000
4000
5000
6000
7000
8000
9000
Egypte
Afrique du Sud
Algérie
Maroc
Tunisie
Revenant à l’Algérie
Disciplines Emergentes
0
500
1000
1500
2000
2500
3000
3500
4000
4500
Physics
Engineering
Chemistry
Materials
Science
Mathematics
Computer
Science
Biochemistry
and Molecular
Biology
Agriculture
Nombre de Chercheurs par
grandes disciplines
0
1000
2000
3000
4000
5000
6000
Sciences&Techniques
Sciences Fondamentales
Sciences Humaines
Sciences du Vivant
Nombre de Laboratoires par
grandes disciplines
0
50
100
150
200
250
300
Sciences&Techniques
Sciences Fondamentales
Sciences Sociales
Sciences du Vivant
Comparative entre les grandes disciplines en
Algérie par rapport à la masse totale de la
production scientifique
Impact relatif
par
domaine scientifique
Nombre de Publications par
Université en Algérie
0
20
40
60
80
100
120
140
160
0
200
400
600
800
1000
1200
1400
Disciplines Emergentes en Physique
Condensed Matter
0
20
40
60
80
100
120
140
160
180
200
Condensed Matter
0
20
40
60
80
100
120
Applied Physics
0
20
40
60
80
100
120
140
160
Applied Physics
0
5
10
15
20
25
30
35
Theoretical and Quantum
Physics
0
20
40
60
80
100
120
140
160
180
200
Theoretical and Quantum
Physics
0
10
20
30
40
50
60
70
80
L.
Chetouani
M.
Maameche
L.Guechi
S.Boukraa
N.Mebarki
S.Hassani
T.
Boudjemaa
N.Zenine
H.Aourag
M.Tahiri
Optics
0
5
10
15
20
25
30
35
40
45
50
USTHB
U.
Constantine
U.Setif
U.Annaba
U.SBA
U Tlemcen
UDTS
CDTA
ENP
Optics
0
2
4
6
8
10
12
14
16
R.Aksas
K.Ait
Ameur
H.Aourag
MK.Inal
L.
Guerbous
O.Halimi
B.Boudine
N.
Gabouze
M.Sebais
EH Amara
Atomic Physics
0
10
20
30
40
50
60
70
80
Atomic Physics
0
2
4
6
8
10
12
14
AC.Chami
A.Meftah
MK.Inal
S.Ouchaoui
A.
Amokrane
M.
Boudjema
M.Belgaid
Y.
Boudouma
M.Allab
Nuclear Physics
0
20
40
60
80
100
120
140
CRNA
USTHB
U.
Constantine
U.Setif
U Saida
U Skikda
U Biskra
Nuclear Physics
0
5
10
15
20
25
Thermodynamics
0
10
20
30
40
50
60
70
80
90
USTHB
U
Constatine
ENP
U Setif
U Batna
U Bejaia
U Medea
U
Boumerdes
U Jijel
Thermodynamics
0
2
4
6
8
10
12
14
16
18
20
S.Chikh
R.Bessaih
M.Kadja
A.Azzi
K.
Bouhadef
A.Ait Kaci
Z.Atik
A.
Dahmani
M.
Amaouche
C.
Bougriou
Fields and Particle Physics
0
5
10
15
20
25
30
35
40
45
U
Constantine
U Oran
USTHB
CRNA
U Annaba
U Jijel
U Setif
U Batna
USTO
Fields and Particles Physics
0
5
10
15
20
25
M.Tahiri
L.Chetouani
M.Lagraa
A.Abada
M.Fellah
NH Allal
M.Asghar
R.Attalah
Fluids and Plasmas Physics
0
10
20
30
40
50
60
70
80
90
USTHB
USTO
CDTA
U Constantine
ENP
U Bejaia
U Tlemcen
U
Mostaganem
Fluids and Plasmas Physics
0
5
10
15
20
25
30
35
40
45
M.Tribeche
TH Zerguini
A.Bendib
M.Djebli
R.Annou
A.Belasri
H.Houili
AH Khelfaoui
Astronomy and Astrophysics
0
5
10
15
20
25
30
35
CRAAG
U Constantine
U Oran
USTHB
U Jijel
USTO
U Annaba
Astronomy and Astrophysics
0
2
4
6
8
10
12
A Irbah
M.Tahiri
A.Grihahcene
H.Sadsaoud
T.Abdelattif
Quelles Perspectives?
Mise en Œuvre du Plan
Quinquennal 2010
-
2014
LA RECHERCHE EST D’ABORD UNE QUESTION
DE RESSOURCES HUMAINES
En
augmentant la fluidité de son organisation,la recherche
s’adaptera à des
horizons de temps qui se sont considérablement raccourcis.La
vitesse du passage de l’idée au produit ne peut plus être entravée
par la lenteur de certains dispositifs.
Pour atteindre l’objectif de 2%du
PiB
,l’Algérie devra,par exemple,

recruter 15000 chercheurs (3500 permanents,et 11500 enseignants

Chercheurs) d’ici à 2012,qui viendront s’ajouter aux quelque
18000 chercheurs actuels.

Comment séduire de nouvelles générations d’étudiants,leur faire
poursuivre des études scientifiques et les maintenir dans nos
structures de recherche,sans organiser la mobilité des chercheurs,

créer des passerelles,faciliter les recrutements?Il faut approfondir
la
contactualisation
.
UNE NOUVELLE CULTURE DE LA RECHERCHE

notions
de
programme
et
favorise
la
prise
en
compte
d’objectifs
concrets
dans
les
domaines
prioritaires
qu’il
faut
rassembler
notre
recherche,
mobiliser
les
talents,
partager
nos
connaissances
et
stimuler
l’esprit
d’entreprendre
.

Aujourd’hui,
organismes
et
entreprises
doivent
s’unir
pour
apporter,
avec
l’ensemble
de
leurs
partenaires,
des
solutions
aux
grands
problèmes
de
notre
temps
.
UNE RECHERCHE FONDAMENTALE DE QUALITÉ
Pour
relever
ces
défis,
le
MESRS
entend
maintenir
un
socle
de
recherche
fondamentale
de
grande
qualité
.
Qui
peut
dire
aujourd’hui
ce
que
seront
les
grands
problèmes
à
résoudre
demain
?
Il
est
essentiel
de
nourrir
un
continuum
entre
science
et
industrie
sur
les
différents
aspects
de
la
recherche,
qu’elle
soit
fondamentale
ou
appliquée,
publique
ou
privée
.
Cette
synergie
est
profitable
à
tous
et
permet
d’apporter
les
réponses
adaptées
aux
questions,
le
moment
venu
.
DES PRIORITÉS PLUS CIBLÉES

Entretenir
un
socle
de
recherche
fondamentale
fertile
se
conjugue,
pour
le
DGRSDT
avec
des
actions
ciblées
.

Des
priorités
ont
été
définies
par
le
Président
de
la
République
et
le
Gouvernement
Algérien
.

Elles
orientent
les
missions
du
ministère
et
répondent
à
des
préoccupations
partagées
par
la
plupart
des
pays
aujourd’hui
dans
le
monde
:

Le développement durable,les énergies du futur,

La lutte contre le cancer et les maladies infectieuses,

la société numérique,

l’espace…


Répondre
aux
défis
du
développement
durable,
c’est
placer
l’homme
au
centre
des
préoccupations
dans
le
respect
des
générations
présentes
et
futures
.
L’accent
mis
sur
les
énergies
renouvelables,
au
sein
de
vastes
programmes
internationaux
de
nouvelles
technologies
énergétiques,
ainsi
que
les
recherches
effectuées
dans
les
domaines
des
transports
propres
et
des
modes
de
production
soucieux
de
l’environnement
s’inscrivent
dans
cette
vision
d’une
écologie
moderne
et
réaliste
.
La santé publique
En
particulier
la
lutte
contre
le
cancer
qui
fait
figure
de
combat
emblématique,
mobilise
aujourd’hui
les
nouvelles
synergies
des
sciences
du
vivant,
de
la
physiologie
à
la
génomique,
et
des
disciplines
autres
que
la
biologie,
comme
les
sciences
humaines
et
sociales
.
Il
sera
désormais
possible
d’envisager

la
maladie
sur
un
plan
plus
large
et
de
transférer
plus
rapidement
les
résultats
vers
les
applications
cliniques
et
l’industrie
.
La société numérique

est,
quant
à
elle,
en
train
de
révolutionner
nos
modes
de
communication
et
d’échanges
de
l’information
.

La
recherche
dans
ce
domaine
doit
permettre
non
seulement
la
mise
au
point
de
nouvelles
technologies,
mais
aussi
leur
sécurisation,
le
développement
de
leur
accès
au
plus
grand
nombre,
et
la
diffusion
dans
la
société
de
nouveaux
contenus
de
connaissance
.
RECHERCHE ET ACTION EN DÉVELOPPEMENT
DURABLE

Pour
la
recherche
Algérienne,
le
développement
durable
représente
à
la
fois
un
domaine
de
recherche
et
un
principe
d’action
.

Sa
démarche
vise
à
accélérer
la
convergence
entre
environnement
et
développement,
action
locale
et
globale,
initiative
privée
et
action
publique
.

Elle
se
concrétise
dans
sa
contribution
aux
conventions
internationales
sur
le
changement
climatique
ou
la
biodiversité
.
Elle
se
préoccupe
de
solidarité
et
du
développement
des
pays
du
sud,
comme
elle
cherche
à
améliorer
l’environnement
de
proximité
des
citoyens
par
la
réduction
des
pollutions
et
a
prévention
des
risques
.
LA RECHERCHE SUR LA GOUVERNANCE

La
recherche
développe
des
modèles
et
méthodes
de
connaissance
et
d’aide
à
la
décision
utiles
à
l’expertise
et
à
la
gouvernance
dans
le
contexte
du
développement
durable
.

Les
projets
de
recherche
portent,
par
exemple,
sur
les
sociétés
et
cultures,
la
gouvernance
et
la
régulation,
les
méthodes
analytiques
et
les
capteurs,
les
nouveaux
procédés
de
dépollution
ou
la
gestion
des
écosystèmes
.
LES RECHERCHES DANS LES DIFFÉRENTES
FORMES D’ÉNERGIES

Les
recherches
doivent
se
développées
également
dans
le
domaine
de
la
production
photovoltaïque
d’énergie
(énergie
solaire),
en
particulier
avec
les
nouveaux
matériaux
nanostructurés
comme
les
cellules
organiques
.

Les
biocarburants
ouvrent
des
voies
intéressantes
de
recherche
dans
la
mise
au
point
des
carburants
non
fossiles
de
demain
.
Les
recherches
portent
sur
l’amélioration
de
leur
productivité
et
de
leurs
performances
pour
répondre
aux
besoins
des
nouvelles
technologies
automobiles
.

Les
recherches
dans
le
domaine
de
l’hydrogène
et
des
piles
à
combustible
abordent
la
filière
dans
sa
globalité,
du
carburant
initial
à
l’énergie
fournie
.
Elles
envisagent
les
composants,
les
assemblages
et
les
systèmes
complets
.
CRÉER DE LA VALEUR AVEC L’INNOVATION

L’innovation
qui
prend
sa
source
dans
la
recherche
et
le
développement
est
essentielle
pour
notre
avenir
.
Elle
consiste
à
créer
de
la
valeur
à
partir
de
nos
savoirs,
au
sens
économique
de
l’expression,
mais
aussi
des
valeurs,
dans
le
sens
éthique
.

Pour
que
se
développe
l’innovation,
il
est
indispensable
d’inciter
les
entreprises
et
la
recherche
académique
à
travailler
ensemble
.
La
volonté
du
gouvernement
est
de
créer
en
Algérie
un
des
environnements
africain
les
plus
favorables
aux
investisseurs
et
aux
jeunes
entrepreneurs
et
de
répartir
de
façon
compétitive
la
recherche
entre
grandes
et
petites
entreprises
.

C’est
l’objet
du
Plan
de
soutien
à
la
recherche
et
à
l’innovation,
élaboré
conjointement
par
le
MESRS
à
le
ministère
de
l’industrie
.
Overlapping knowledge
Common knowledge horizon
Overlapping knowledge
Overlapping knowledge
horizons
Disjoint knowledge
Overlapping knowledge horizons
Other is beyond knowledge horizon
Disjoint knowledge
Disjoint knowledge horizons
Disjoint knowledge
Overlapping knowledge horizons
Other is partly within knowledge
horizon
Concentric knowledge
Disjoint knowledge
Overlapping knowledge
horizons
Concentric knowledge
Other is partly beyond
knowledge horizon
Knowledge Perspectives & Horizons in
a systems context
Overlapping knowledge
Overlapping knowledge horizons
Other is partly beyond
knowledge horizon
Knowledge
Perspective
Knowledge
Horizon
Surveyor
.© 2002
-
6 by Infomaniacs/Neological.All Rights Reserved.VonSchweber
62
Merci pour Votre Attention